Les orchidées, des plantes fascinantes

Fleurs vertes d'un cymbidium
Fleurs vertes d'un cymbidium

Elles fascinent par l'étrange beauté de leurs fleurs depuis des siècles, les passionnés les collectionnent avec ferveur tant les espèces et les variétés sont nombreuses, les formes et les couleurs étonnantes... Focus sur les orchidées, ces plantes convoitées et admirées plus que toutes autres.

Une famille très nombreuse

Présentes sous tous les climats et toutes les latitudes, des plaines à la haute montagne, les orchidées ne poussent pas seulement dans les régions tropicales comme on le croit parfois. Cette famille très diversifiée se compose de plus de 600 genres divisés en 25 000 espèces et en de milliers d'hybrides et cultivars. On imagine facilement qu'un tel nombre de sujets offre de nombreuses possibilités...

Certaines orchidées sont terrestres, c'est à dire que leur système racinaire est ancré dans le sol, d'autres sont épiphytes, elles vivent accrochées aux arbres ou aux rochers se nourrissant de l'humidité ambiante ou des micro-déchets organiques. Il existe même des espèces souterraines cachées sous le sol australien (Rhizantella gardneri)...

Connues depuis des millénaires, les orchidées commencèrent à fasciner l'Europe au XIXeme siècle, époque où les botanistes effectuent de longs voyages pour débusquer de nouvelles espèces qu'ils hybriderent ensuite dans leurs serres, devenues de plus en plus nombreuses. De nos jours ces plantes opèrent toujours la même fascination et restent très appréciées des amateurs comme du grand public.

La culture des orchidées

À chaque espèce ses conditions de culture. Impossible d’émettre des généralités évasives. Certaines orchidées sont parfaitement rustiques et pourront être plantées en pleine terre au jardin, d'autres sont très frileuses et devront être cultivées exclusivement en intérieur. Certaines ont besoin d'une température quasi constante, d'autres d'un léger coup de froid pour fleurir.

Reportez-vous toujours aux conditions de culture préconisées pour chaque espèce afin de ne pas commettre d'erreur.

Arrosez toujours par bassinage du pot ou des racines et ne rempotez que si nécessaire après la floraison. Vous pouvez soutenir cette dernière par l'apport d'engrais 'Spécial orchidées' en pulvérisations foliaires ou après un arrosage classique en respectant les délais et les doses prescrites.

La division des touffes ou le prélèvement de keikis est la façon la plus facile de multiplier les orchidées.

Les principaux genres d'orchidées vendus actuellement sont : Cattleya, Cymbidium, Dendrobium, Oncidium, Odontoglossum, Paphiopedilum, Phalaenopsis, Miltoniopsis, Vanda, Vanilla et Zygopetalum.

Le saviez-vous ?

Dans le langage des fleurs, les orchidées représentent le symbole de la fécondité, d'ailleurs Théophraste en 300 avant JC, qui avait constaté que les deux tubercules placés à la base de la tige de certaines orchidées européennes revêtaient la forme de testicules nomma ces plantes « Orckys ».

Lire aussi
La multiplication des orchidées par semis La multiplication des orchidées par semis

Les orchidées fascinent depuis toujours, mais la technique du semis est maîtrisée que depuis peu... Les orchidées ont suscité beaucoup d'intérêts et de passions au siècle dernier en Europe....

Les orchidées, des origines à leurs cultures Les orchidées, des origines à leurs cultures

Dossier consacré aux orchidées de leurs origines à leurs cultures qui ont toujours fascinées par leurs fleurs étranges Dans la nature les orchidées sont reparties entre les deux cercles polaires,...

La multiplication des orchidées La multiplication des orchidées

Quelles sont les différentes techniques de multiplication des orchidées ? Tour d'horizon Par division de plante Uniquement si vraiment nécessaire car une grande potée fleurie est bien plus belle...

Entretien des Orchidées d'intérieur Entretien des Orchidées d'intérieur

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Orchidées ne sont pas des fleurs si delicates, comme d’autres plantes d’intérieur, les Orchidées ont simplement besoin d’une...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Denis Nilesse
    Bonjour, moi, j'ai 4 pieds de Phalaenopsis qui sont en floraison permanente depuis maintenant 4 ans ! Quand une tige arrive en fin de floraison, il y en a déjà une autre qui a pris le relais, soit sur la même branche, soit à partir du pied...Chez moi, pas de saison : je rempote quand la plante en a besoin (en pot de verre et dans des billes d'argile uniquement). Jamais de repos puisque cela pousse tout seul ! Pour l'engrais, une fois par an...et encore, quand j'y pense....! la seule chose que je fasse est un coup de vaporisateur à la surface des pots tous les jours (pour humidifier les billes d'argile) et 2cm d'eau au fond pour une humidification par capillarité...Depuis que j'utilise ce procédé, c'est l'amazonie alors qu'avant, je ne gardais pas mes plantes plus d'une floraison...! Mon secret ? : de l'eau..très peu mais tous les jours...En plus, elles sont à 1 mètre d'une fenêtre plein sud...Ce n'est pas correct, mais je n'y peux rien si les miennes aiment cela !
    Répondre à Denis Nilesse
    Le 12/07/2012 à 21:44
    Evantail (Guyane)
    Tu as énormément de chance je vais les mettre au sud comme toi
    Répondre à Evantail
    Le 02/11/2017 à 14:51