Les bienfaits du frêne

Le frêne fait partie des grands arbres qui peuplent nos bois et forêts. Pourvoyeur réputé d'un excellent bois de chauffage et de bois 1er choix pour la fabrication des manches d'outils, Fraxinus excelsior est également doté de vertus médicinales bien appréciées par les goutteux et les rhumatisants !

Feuillage du frêne commun
Feuillage du frêne commun

Fraxinus excelsior, un arbre pas si commun

Frêne élevé ou grand frêne sont les autres noms usuels du frêne commun. Des noms bien portés : grand arbre au port élancé et majestueux, il peut atteindre 30 mètres de haut.

Commun, il l'est aussi, par sa distribution dans la plupart des forêts françaises. Mais saviez-vous qu'on pouvait, également, le rencontrer sous le nom de Quinquina d'Europe ?

Cette appellation fait référence aux propriétés fébrifuges de son écorce, qui ne sont pas sans nous rappeler celles du Quinquina longtemps utilisées pour combattre le paludisme.

L'écorce n'est pas la seule partie du frêne dont on peut tirer partie pour se soigner : les feuilles et les samares (fruits secs ailés, visibles à la fin de l'été) ont des propriétés tout aussi intéressantes.

L'utilisation médicinale du frêne

L'utilisation médicinale frêne est très ancienne. Hippocrate soignait les rhumatisants et les goutteux avec les feuilles et se servait de leur suc pour traiter les morsures de serpent.

Sans remonter si loin, dans les campagnes, nos anciens savaient préparer la frênette, une boisson fermentée rafraichissante, apéritive, tonique, diurétique et laxative !

Les vertus du frêne

Ce sont les feuilles qui sont le plus utilisées et que vous trouverez le plus facilement. Elles sont intéressantes principalement pour leurs actions diurétique, purgative, antirhumatismale, antiarthritique et antigoutteuse. Elles contiennent également de la vitamine B7.

Elles sont préconisées pour traiter l'arthrite, les rhumatismes et la goutte, mais aussi éliminer la cellulite et fortifier les convalescents.

Comment utiliser la feuille du frêne ?

En infusion

Versez 25 cl d'eau bouillante sur 1 cuillère à soupe (3 g) de feuilles de frêne finement coupées. Laissez infuser 20 minutes et filtrez. Pour atténuer son amertume ajoutez-y un jus de citron ou quelques feuilles de verveine.

À consommer régulièrement.

La frênette

Recouvrez 90 g de chicorée torréfiée avec 2 litres d'eau froide et portez à ébullition durant dix minutes.

Faites dissoudre 3 kg de sucre et 45 g d'acide tartrique dans 3 litres d'eau bouillante.

Faites infuser 60 g de feuilles de frêne dans 5 litres d'eau bouillante durant deux heures puis filtrez.

Versez les 3 préparations dans un tonneau de  et rallongez-le avec 60 litres d'eau. Laissez refroidir puis ajoutez 60 g de levure délayée dans de l'eau froide.

Laissez fermenter la préparation, tonneau ouvert, durant une douzaine de jours puis mettez en bouteilles, solidement bouchées, pour éviter que le bouchon ne saute. Patientez 15 jours puis dégustez.

Lire aussi
Frêne à feuilles étroites, Frêne bordeaux, Frêne du midi, Fraxinus angustifolia 'Raywood' Frêne à feuilles étroites, Frêne bordeaux, Frêne du midi, Fraxinus angustifolia 'Raywood'

Fraxinus angustifolia, le frêne à feuilles étroites, ou encore le frêne du midi est un arbre de haut jet, appartenant à la famille des Oléacées. Originaire d'Europe, le frêne à[...]

Frêne commun, Frêne élevé, Fraxinus excelsior Frêne commun, Frêne élevé, Fraxinus excelsior

Fraxinus excelsior, le frêne commun ou le frêne élevé, est un arbre caduc appartenant à la famille des Oléacées. Le frêne commun est largement distribué en Europe, présent dans toute[...]

Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au frêne commun, Fraxinus excelsior

Les bienfaits d'une haie Les bienfaits d'une haie

Gérard BOURGES nous explique ce qu'est une haie, sa composition en arbustes et quels sont ses bienfaits

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Régine (Nord)
    Il y a des années, j'ai trouvé dans le jardin de ma mère des jeunes pousses qui venaient de frênes d'une propriété a côté de chez elle, curieuse comme toujours je les ai repiquées dans des pots pour faire des sortes de bonsaïs et tous les ans je peux les regarder pousser, j'ai d'ailleurs fait la même chose avec des glands de chênes cette fois-ci et çà marche. J'avais lu aussi a l'époque les bienfaits de la frénette mais je n'ai a ce jour jamais essayé.
    Répondre à Régine
    Le 23/12/2017 à 13:29
  • Manon (Québec canada)
    Merci pour cet article (frêne) super intéressant.
    Répondre à Manon
    Le 19/12/2017 à 17:57