Lys de la madone, Lis blanc

Lys de la madone, Lis blanc, Lilium candidum

Botanique

Nom latin  : Lilium candidum
Famille  : Liliacées
Origine  : Balkans et méditerranée orientale
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 90 cm à 150 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique -19°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : riche et drainant à tendance calcaire
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif, fleurs coupées
Plantation, rempotage : juillet, août
Méthode de multiplication : éclats de bulbe, divisions, semis
Maladies et ravageurs : Criocère du lys

Lilium candidum, le lis blanc ou lis de la madone, est une plante à bulbe de la famille des Liliacées. C’est sans doute l’un des premiers lis cultivés dans les jardins européens. Outre le fait que ses fleurs représentent la pureté de la vierge, le lis de la madone était également consommé comme légume et utilisé en tant que plante médicinale. Cette remarquable bulbeuse est d’un caractère facile, généreuse pour sa floraison et se multipliant sans difficultés. Elle s’est d’ailleurs souvent transmise de génération en génération jusqu’aux jardins de nos grand-mères. C’est un lis pour débutant.

Description du lis de la madone

Les bulbes du lis blanc sont formés d’écailles épaissies, non engainantes (contrairement à l’oignon), non protégées par une tunique. La rosette basale montre des feuilles lancéolées, longue de 15 à 20 cm, vertes, parfois colorées de rouge par le froid. La hampe florale émerge du centre de la rosette et s’élève jusqu’à 1 m 80 pour les bulbes les plus forts. Elle porte des feuilles plus petites, étroites, disposées en spirale. Les fleurs sont en groupe de 5 à 12, en trompette bien blanche aux tépales peu récurvés, de 10 à 15 cm de large. Pistil et étamines sortent de la fleur. Le pollen jaune est abondant, il a tendance à tacher les vêtements. Le lis de la madone dégage un parfum puissant.

Cycle de Lilium candidum

Lilium candidum démarre son cycle de développement en septembre. Les feuilles de la rosette basale sont présentes tout l’hiver. La hampe florale émerge au printemps pour fleurir en juin, plus tôt que la majorité des autres lis. En juillet aout, la plante est sèche et passe les mois les plus chauds et secs sous terre, en dormance sous forme de bulbe.

Culture du lys blanc

Lilium candidum préfère une exposition ensoleillée à mi–ombre, dans une terre légère, drainante et fraiche à tendance calcaire. C’est un lys dont le bulbe doit être enterré ou déplacé en été, durant la période de repos, à quelques centimètres à peine sous la surface de la terre, contrairement à la majorité des autres lys. Sa culture est facile, les plants sont capables de s’installer pour des années, en se multipliant. Lors des transplantations, le lys blanc qui possède un bulbe sans tunique, ne supporte pas de sécher à l’air libre : il faut le repiquer le plus vite possible. De même qu’il vaut mieux éviter d’acheter des bulbes de lys ayant trainé dans les magasins.

Multiplier Lilium candidum

Les gros bulbes produisent des bulbilles en circonférence, les bulbilles peuvent être prélevés et repiqués aussitôt, durant la période de repos, soit en été.

En été, on peut prélever, quelques écailles à la circonférence des bulbes les plus gros. Maintenue en atmosphère humide dans un sac congélation avec un peu de terreau frais, les écailles forment rapidement de minuscules bulbes avec des racines. Ils sont repiqués alors dans un pot, sous 1 à 2 cm de terre légère, ou ils vont se développer. Ils seront repiqués en pleine terre l’année suivante. C’est une méthode très satisfaisante.

Le semis des graines toutes fraiches est possible en pot profond sous châssis frais, les plantes croissent rapidement et fleurissent au bout de 3 à 4 ans.

Espèces et variétés de Lilium

Une centaines d’espèces dans ce genre
Lilium pomponium, une espèce naine
Lilium martagon et Lilium bulbiferum, poussent naturellement dans les Alpes
Lilium lancofolium, aux fleurs en turban
Lilium henrii, haute espèce vigoureuse à petites fleurs

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06) Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06)

Découvrez le jardin remarquable de la serre de la Madone à MENTON. Jardin Remarquable et Monument Historique Le major Lawrence Johnston (1871-1958), américain nationalisé anglais, célèbre créateur...

Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La larve du hanneton (vers blanc) La larve du hanneton (vers blanc)

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et...

Vos commentairesAjouter un commentaire