Fougère-aigle, Grande fougère

Fougère-aigle, Grande fougère, Pteris aquilina

Botanique

Nom latin  : Pteris aquilina
Synonyme  : Pteridium aquilinum
Famille  : Pteridacées
Origine  : Monde entier
Période de floraison : de juillet à septembre
Couleur des fleurs  : production de spores
Type de plante : feuillage
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc à semi-persistant
Hauteur : de 60 cm à 2 m
Toxicité : Plante très toxique pour l'homme, voir mortelle si elle n'est pas cuite

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : bien drainé, sableux, riche en humus
Acidité du sol  : neutre à acide
Humidité du sol  : frais
Utilisation : sous-bois
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : semis des spores au chaud et division des touffes au printemps
Taille : pas de taille
Maladies et ravageurs : les cochenilles

La fougère-aigle (appelée également Grande fougère) est une des plantes les plus courantes dans le monde. On peut la trouver sur tous les continents. En France, il est très fréquent de la rencontrer dans les bois et aux lisières des forêts, où elle peut recouvrir de très importantes surfaces.

C'est une plante vivace vigoureuse à la souche profonde et traçante dont les grandes et larges frondes bipennées et triangulaires se déploient sur de grands pétioles robustes et souples.

Vert clair au printemps, elles foncent puis se teintent de bronze au fil des saisons.

À voir : Au printemps, le spectacle des jeunes frondes enroulées sur elles-même, formant ainsi une crosse, en train de s'ouvrir est étonnant.

Faut-il cultiver la fougère-aigle ?

Il est rare que le jardinier face entrer cette belle plante graphique dans le jardin, et pour cause ! Si elle se plait à un endroit, elle le colonise. Et une fois en place, du fait de ses rhizomes profonds, elle est quasiment indétrônable. Mais si vous avez de la place, où que son expansion peut être contenue par d'autres plantes vigoureuses (autres fougères aux tailles et coloris différents), alors pourquoi pas ? Elle sera parfaite pour créer une ambiance « Jungle », ou pour décorer le bord d'un bassin.

Bonus : les frondes coupées et séchées font un excellent paillis pour les fraisiers (propriétés anti-fongiques contre la pourriture grise).

Les conditions de culture de la fougère-aigle

Comme la plupart des fougères, un sol acide, plutôt profond, drainé et frais et une exposition semi-ombragée sont les conditions idéales pour accueillir la fougère-aigle dans son jardin. Elle peut cependant supporter une lumière plus vive mais le sol devra rester frais.

Pourquoi « fougère-aigle » ?

2 versions existent quant à l'origine de son nom vernaculaire :

  • Les tissus lignifiés que l'on aperçoit lorsque l'on sectionne à la base le pétiole d'une fronde, représenterait un aigle à deux têtes, comme l'on peut en voir sur certains blasons.

  • La forme des jeunes frondes encore enroulées sur elles-même évoquerait les serres d'un aigle.

Le saviez-vous ?

Toutes les parties de la fougère-aigle sont toxiques. Pourtant les jeunes pousses, encore enroulées sont comestibles (les chinois les cultivent) et les Maoris, en Nouvelle-Zélande, utilisent, également, les rhizomes.

Espèces et variétés de Pteris

Le genre comprend plus de 250 espèces

Lire aussi
Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires

La fougère a des propriétés répulsives et antiparasitaires avérées. Utilisée autrefois comme litière dans les bergeries pour éviter les invasions de puces et de tiques, elle sert aujourd'hui au...

La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Eded (Normandie)
    Pour se débarasser de cette fougère, il faut prendre un bâton et la "battre". Si on la coupe elle repousse de plus belle.
    Répondre à Eded
    Le 29/07/2014 à 21:39