Les buses de refoulement

Une buse de refoulement sans sa rotule orientale
Une buse de refoulement sans sa rotule orientale

Les buses de refoulement sont des éléments essentiels dans une piscine. Elle permettent un bon brassage de l'eau lorsqu'elles sont placées au bon endroit et en nombre suffisant.

Qu'est-ce qu'une buse de refoulement ?

La buse de refoulement est un orifice fixé sur la paroi interne de la piscine permettant à l'eau une fois passée dans le système de filtration de retourner dans le bassin. Pour obtenir assez de pression, son diamètre est toujours inférieur à celui de la tuyauterie. Une buse a un débit de refoulement moyen de 4 à 6 m³/h, mais certains modèles peuvent être à débit réglable.

Généralement en PVC, voire en inox, la buse de refoulement est scellée à la paroi. Lorsque l'eau filtrée est rejetée par la buse, un courant se crée permettant par la même occasion de brasser l'eau et de répartir correctement les produits de traitement de l'eau, ce n'est d'ailleurs pas pour rien que l'on verse certains produits directement sur celle-ci.

Certaines buses sont équipées d'une rotule orientable qui permet de diriger l'eau vers la surface pour créer un remous ou vers le fond pour faciliter la descente des déchets vers la bonde située au fond de la piscine. Cette option est idéale dans les bassins aux formes inhabituelles car elle assure un brassage des déchets même dans les zones les plus statiques.

Combien de buses de refoulement pour ma piscine ?

Tout dépendra en fait du volume du bassin et du débit total de la pompe de filtration. Par exemple, si la pompe débite 12m³/h il faudra installer 3 buses d'un débit de 4m³/h ou 2 buses de 6m³/h. Si le bassin est en forme de haricot ou plus complexe encore, préférez en installer trois pour que chaque zone soit bien brassée.

Comme nous l'avons vu, le nombre de buses dépendra donc de la taille, du volume, de la forme du bassin et de la puissance de la pompe.

Où installer les buses de refoulement ?

Pour que l'eau soit efficacement brassée, les buses ne doivent pas affleurer la surface. Une moyenne de 30 à 50 cm de profondeur doit être respectée selon la nature du bassin, sa forme, sa profondeur et ses éventuels différents niveaux.

Quoi qu'il en soit, elles devront toujours être disposées face aux skimmers sur un bassin carré ou rectangulaire afin de faciliter l'évacuation des déchets dans ces derniers. Sur les bassins de formes complexes, les piscines comportant des escaliers ou un bassin à débordement, il faudra faire appel à un pisciniste pour qu'il calcule au mieux l'éventuelle disposition des buses afin que les zones de stagnation de l'eau soient évitées.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire