If commun

If commun taillé dans un jardin japonais
If commun taillé dans un jardin japonais

Botanique

Nom latin  : Taxus baccata
Famille  : Taxacées
Origine  : Europe, Afrique du nord, Proche Orient
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : conifère
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 10 jusqu'à 15 m, croissance lente
Toxicité : les graines et les feuilles sont mortelles, elles entrainent des troubles cardiaques.

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : riche en humus
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement calcaire
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : isolée, haie taillée, couvre-sol pour certaines variétés
Plantation, rempotage : Au début de l'automne ou au début du printemps, comme pour tous les persistants. Octobre et avril sont donc les deux mois les plus favorables à une bonne reprise de l'if.
Méthode de multiplication : semis, bouturage
Taille : Attendez que l'if ait atteint la taille désirée pour le tailler en hauteur. En effet, tailler la flèche a pour conséquence de ralentir sa croissance. L'if a la particularité de repercer sur le vieux bois, il supporte donc sans broncher des tailles sévères.
Maladies et ravageurs : la galle des bourgeons, la tordeuse (aiguilles mangées par des chenilles), les cochenilles

L’if ou taxus est une des meilleures essences pour les haies architecturales et les topiaires. Qu'il serve d’écrin à une scène libre ou un peu sauvage, qu'il organise l'espace avec rigueur ou préfère jouer le point de mire au bout d'une allée, ce conifère possède une sacrée présence naturelle. Pyramidale dans ses jeunes années, sa silhouette s’arrondit ensuite. Ses branches bien ramifiées renforcent son aspect dense et fourni, d'autant qu'il a le bon goût de ne pas se dégarnir de la base. Les feuilles ou plutôt les aiguilles vert foncé, plus claires au revers sont disposées en spirales et semblent former deux rangées. Persistantes, elles assurent le spectacle toute l’année. L’écorce rouge-brun qui s’exfolie en petites écailles y contribue aussi.

Le plus étonnant avec cet arbre de grande classe est qu'il se laisse parfaitement domestiquer, discipliner, il adore ça. Sculptez-le en petite haie basse ou rêvez des immenses vagues d'ifs de vieux jardins anglais. Taillez-le en topiaire simple et chic ou laissez-vous tenter par des silhouettes fantaisistes : animaux, formes géométriques tarabiscotées ou lignes japonisantes. Taille, port, coloris…l’if saura se métamorphoser au gré de vos désirs et de vos besoins.

Pas contrariant du tout, il s’adapte pourtant à tous les types d’exposition, pousse même sous le couvert d'autres arbres, à l’ombre de grands bâtiments et tout aussi bien dans un pot sur le balcon. Il accepte sans soucis pollution, courants d’air, sols médiocres, climats rigoureux, concurrence des autres végétaux. Il fait montre tout à la fois d’une santé à toute épreuve, d’une excellente rusticité et d’une longévité incroyable grâce à la dureté de son bois. Certes, l'if prend son temps pour pousser mais cette sérénité vous préservera aussi de la corvée des tailles obligatoires répétées ....

Quand et comment le tailler ?

Attendez que l’if ait atteint la taille désirée pour le tailler en hauteur. En effet, tailler la flèche a pour conséquence de ralentir sa croissance. L’if a la particularité de repercer sur le vieux bois, il supporte donc sans broncher des tailles sévères. Un bon truc à savoir : les conifères se taillent les mois en A : avril et août ! Le début du printemps peut être suffisant pour mettre en forme les haies ou les topiaires. Août permet de peaufiner la pousse de l’année. Opérez à la cisaille toujours bien aiguisée. Donnez à votre haie une forme évasée vers le bas afin qu’elle profite bien de la lumière partout. Utilisez des cordeaux pour la netteté des coupes et n’hésitez pas à prendre du recul régulièrement pour vérifier la netteté de l’ensemble.

Comment tailler un jeune if en nuage ?

La taille de formation passe avant tout par le fait de dégager la base de l’if. Supprimez le feuillage sur un tiers de la hauteur. Mettez en valeur toutes les branches secondaires en supprimant les rameaux sauf à leurs extrémités où vous conservez la végétation. Taillez celle-ci en forme de nuages en formant des coussins plus ou moins aplatis. Enroulez du fil à bonsaï autour des rameaux pour ensuite leur donner une orientation horizontale, créant ainsi des étages et un port de bonsaï ‘géant’ ! Chaque printemps, il vous suffit d’entretenir cette forme en gardant un esprit zen…

L'if est-il vraiment toxique ?

Oui ! En particulier la graine du fruit, mais comme elle est amère, elle est généralement recrachée. Toutes les autres parties de la plante sont toxiques, sauf la chair rouge du fruit. En cas d'ingestion, il faut bien sûr contacter le centre anti-poison le plus proche. Pour éviter la tentation des baies rouges, préférez les spécimens mâles : ils ne porteront pas de fruits.

Pourquoi mon if se met-il à jaunir ?

Un if dont le feuillage jaunit de façon inhabituelle est trop arrosé ou cultivé dans une terre trop compacte. Il faut remédier rapidement à la cause du problème et tout reviendra naturellement dans l’ordre. Inversement, les sujets à feuillage doré verdissent s’ils sont installés un peu trop à l’ombre.

Le saviez-vous ?

  • L'if est dioïque et donc seuls les pieds femelles porteront des fruits rouges et la présence de pieds mâles est nécessaire.

  • L'if a le bois le plus dur des arbres d'Europe

  • Le bois vert est utilisé pour la conception des flèches pour sa souplesse

  • L'if peut vivre jusqu'à près de 2000 ans

Espèces et variétés de Taxus

Le genre comprend une petite dizaine d'espèces
- Taxus baccata 'Fastigiata' l'if d'Irlande au port en colonne à planter isolement
- Taxus baccata 'Semperaurea' à utiliser pour les haies
- Taxus baccata 'Repandens' à utiliser en couvre-sol - 50 cm de hauteur

Lire aussi
Le lombric, ver de terre commun Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol. Un grand...

Le crapaud commun, un batracien utile pour votre jardin Le crapaud commun, un batracien utile pour votre jardin

Le printemps approche, lentement mais sûrement, et, pour certains, il est pour demain, après-demain; seules la température, l'humidité et la luminosité déclencheront le réveil après 3 à 4 mois de...

Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au frêne commun, Fraxinus excelsior Le frêne commun se trouve partout en France excepté dans le sud-est. On peut en trouver du nord Picardie à la Champagne en passant par...

Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au châtaignier commun, Castanea sativa Originaire du bassin méditerranéen, le châtaignier est présent dans de nombreuses régions françaises, cependant il est rare dans le...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Aicha (Ifrane au Maroc)
    Dans notre région du moyen atlas en particulier a la ville d'Ifrane, l'if est un arbre endémique il prospère très bien malheureusement la technique de multiplication n'est pas trop maîtrisée par nos pépiniéristes
    Répondre à Aicha
    Le 26/04/2014 à 11:38
    Anne-Marie Nédélec (Dordogne France)
    Hier j'étais à une journée artisanale et là j'ai assisté au travail d'un tourneur sur bois. Il a fait un champignon à partir du bois d'if. Le bois est coloré de rouge ce qui donne un aspect très beau. Connais-tu l'if rouge ? Serais-tu Aicha que j'ai rencontrée à Rabat en avril 2014 Lors du congrès sur les champignons et notamment la truffe.
    Répondre à Anne-Marie Nédélec
    Le 09/08/2015 à 11:55
  • Fatima Zahra
    Taxus baccata
    Répondre à Fatima Zahra
    Le 04/04/2012 à 19:48
  • Leonardo Cardoso
    La vérité Bastien, est la Yew sûrement l'un des meilleurs bois dans le monde, de modification, de conifères, son écorce est marquée dans l'os, du bois qui a un poids spécifique dans la gamme de la partie dense de celui-ci doit aborder 720km3 1T qui rend plus lourd que chêne.
    Répondre à Leonardo Cardoso
    Le 23/02/2012 à 02:05
  • Leonardo Cardoso
    Bonne nuit, s'il vous plaît quelqu'un pourrait me dire combien de temps dois-je attendre pour un Yew d'atteindre la taille de la photo afin que je puisse avoir une forme comme ça dans ma cour, quelque chose d'autre s'il vous plaît, paraît-il, sur la photo il ya deux tronc , ici nous avons seulement un ou deux arbres qui sont fourchues. Merci d'avance.
    Répondre à Leonardo Cardoso
    Le 22/02/2012 à 22:54