Les Camélias de mon jardin

Camellia 'Madame Cachet'
Camellia 'Madame Cachet'

Cathie qui habite en région parisienne nous parle de sa passion pour les camélias.

Comme j’aime beaucoup les camélias et que j’ai pris en photo tous ceux qui ornent mon jardin, les voici avec quelques commentaires, pour vous donner des idées ou l’envie d’en planter, à votre tour, chez vous.

J’habite en région parisienne et mes camélias sont exposés nord-ouest ou plein nord, très à l’abri. Je profite des haies des voisins pour les protéger du vent et leur donner de l’ombre. Je paille leur pied pour prévenir le froid et la sécheresse, je leur donne de l’engrais au printemps, je les arrose régulièrement (surtout l’été, où je les douche copieusement) et j’attends patiemment leur floraison. Celle-ci peut beaucoup varier en fonction de la rudesse de l’hiver, de l’exposition et de la protection des arbustes.

Ce qui compte à l’achat, c’est la forme et la couleur des fleurs, le port, la vitesse de croissance (très variable d’une variété à l’autre) ainsi que la période de floraison. Plus l’hiver est rigoureux, plus vous avez intérêt à choisir des variétés tardives.

Je me suis décidée, après une longue réflexion, pour des sujets variés, tant par le port, que la couleur et la taille des fleurs. Allez les voir en jardinerie pendant la floraison. Puis optez pour un arbuste bien formé et pas forcément très grand. La reprise est meilleure et le prix est plus abordable. Sachez aussi que la couleur des fleurs peut varier en fonction de la terre où vous planterez votre camélia. Sur certains pieds, les fleurs peuvent prendre des couleurs différentes tout au long de la floraison. J’ai uniquement des Japonica et des hybrides, qui fleurissent en hiver, pas de camélia d’automne, ou Sasanqua. Je trouve les fleurs des camélias d’hiver beaucoup plus spectaculaires et c’est une magie dans le jardin.

Commençons par les hybrides, les plus faciles à acclimater. Ils résistent au froid, parfois au soleil (modérément bien sûr) pour certains et à la sécheresse telle que nous l’avons vécue en 2003. Leur croissance est rapide et les fleurs tombent seules quand elles sont fanées.

Debbie

Il est très facile à cultiver, c’est un de mes préférés. Je vous le conseille si vous n’avez jamais cultivé de Camélia, ainsi que le suivant, Donation. Avec ces deux variétés, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Donation

C'est la seconde variété, réputée aussi très facile et surtout la plus florifère. Même un jeune pied se couvre de boutons. C’est assez spectaculaire !

Ce sont tous les deux des camélias de printemps, qui fleurissent chez moi en avril. Ce sont des variétés courantes en jardinerie. Comme ils poussent très vite, on peut choisir sans problème de très jeunes sujets.

Cinnamon-Cindy

J'ai aussi d’autres variétés d'hybrides dont : Cinnamon Cindy. Il a la particularité, de pousser très vite (jusqu'à un mètre par an), d’aimer un peu plus le soleil que les deux précédents (tout en restant raisonnable) et fleurir de novembre à avril. Ses fleurs sont petites et légèrement parfumées. C'est une variété plus difficile à se procurer. J’aime beaucoup ses fleurs, roses en boutons et blanches quand elles sont écloses.

Gay Time

C’est mon dernier hybride. Celui-ci a un port très compact, contrairement aux trois premiers, et de très jolies fleurs très soyeuses. Il est très résistant au froid (-27°). C’est aussi un camélia à floraison printanière, entre mars et avril.

 

Cathie

Lire aussi
Les Camélias du Japon de mon jardin Les Camélias du Japon de mon jardin

Cathie qui habite en région parisienne est passionnée de Camélia, on en veut pour preuve son site dédié. Voici quelques variétés de son jardin. Maintenant, voici les japonica. Le choix est très...

Mon jardin miniature Mon jardin miniature

David nous présente son jardin miniature Quels sont les secrets de votre jardin miniature ? Les arabesques du jardin à la française ont été réalisées avec des semis naturels de Cotoneaster...

Le nouveau jardin de Marie et Guy Le nouveau jardin de Marie et Guy

Marie et Guy vous proposent de découvrir comment ils ont transformé leur jardin qui se trouve en région nantaise. Voici les photos de la transformation de notre jardin, auparavant très vert et très...

L'élaboration de mon jardin au fil des saisons (suite) L'élaboration de mon jardin au fil des saisons (suite)

En juillet et août, des soins aux massifs Ces deux mois demandent beaucoup de soins : enlever les fleurs fanées régulièrement, arroser, mettre de l'engrais. En somme, il faut remercier les plantes...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Camelia35 (Bretagne)
    Bonjour Cathie J'ai une véritable passion pour les camélias , j'en ai un grand nombre et j'en fais des semis qui commencent à fleurir, un vrai plaisir de découvrir la première fleur qui est une totale surprise chaque fois. en photo'Magali'un camélia au parfum léger mais que j'aime beaucoup, l'odeur n'est pas sensible à l'ouverture de la fleur, il faut attendre quelques jours. amitiés....Ludo
    Répondre à Camelia35
    Le 22/01/2008 à 09:07