Camélia du japon

Camelia japonica 'Lipstick'
Camelia japonica 'Lipstick'

Botanique

Nom latin  : Camelia japonica
Synonyme  : Thea japonicum
Famille  : Théacées
Origine  : Japon, Corée, Chine
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : rose, rouge, blanche
Type de plante : plante de terre de bruyère
Type de végétation : arbuste d’ornement
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1,20 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -15° C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : humifère
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, lisière mi- ombre, isolé, haie
Plantation, rempotage : de novembre à avril
Méthode de multiplication : bouture, marcottage

Camellia japonica, le camélia du Japon, est un arbuste persistant à fleurs appartenant à la famille des Théacées. Originaire du Japon, mais également de Chine et de Corée, le camélia du Japon est cultivé depuis des siècles. C’est une plante dite de terre de bruyère, qui aime les climats plutôt doux et pluvieux.

Les nombreuses variétés sélectionnées sont des camélias du Japon vigoureux et de culture facile.

Description du Camélia du Japon

L’espèce type botanique de Camellia japonica forme de petits arbres grêles de 6 à 9 m de hauteur, aux feuilles oblongues, coriaces et lustrées, vert foncé, et aux fleurs simples à 5 pétales généralement rouges, avec un beau cœur d’étamines dorées. Bien ouvertes, elles sont larges de 8 cm environ.

Les formes hybrides ont été sélectionnées selon plusieurs critères, la taille, la forme et la couleur de la fleur, celle-ci peut-être double, double stricte, simple, chiffonnée.., le port de l’arbuste est plus compact, mieux fourni en feuillage.

Les racines du camélia sont relativement superficielles, ce qui explique qu’il nécessite un sol toujours frais.

Les besoins du Camélia du Japon

Camellia japonica aime une exposition mi-ombre, de préférence avec le soleil du matin, ou en ombre légère. Il faut éviter de le placer cependant sous les arbres tels que le bouleau ou l’érable dont les racines à fleur de terre lui font concurrence. Il n’aime pas les expositions avec du soleil direct au plus chaud de la journée.

Le sol doit être légèrement acide, d’un ph compris entre 6 et 6,5, drainant, et rester frais toute l’année. Les arrosages se font à l’eau de pluie (eau non calcaire).

Il est rustique jusqu’à -10 °C, et même jusqu’à -15 °C en situation protégée.

Planter son Camellia japonica

Il sera planté en automne ou en hiver. L’acheter au moment de sa floraison évite les mauvaises surprises et les erreurs d’étiquetage. La fosse de plantation doit être profonde de 50 cm et large de 1 m. Le camélia aime la terre de bruyère, mais avec un important ajout de compost, car la terre de bruyère n’est pas assez riche pour lui. Pour parfaire l’implantation, un paillis épais (mais un peu écarté du tronc) va contenir la fraicheur dans le sol. Le jeune Camélia peut être pincé pour favoriser la ramification.

Choisir son camélia du Japon

Si choisir la couleur et la forme de son Camellia japonica est une question de gout, la période de floraison a également son importance. Les Camelia japonica fleurissent en hiver et au printemps. La floraison est longue et s’étale sur plus d’un mois, car les boutons de fleurs ne s’épanouissent pas tous en même temps.

Les variétés peuvent être :

  • Très hâtives : en novembre décembre
  • hâtives : en janvier-février
  • de mi- saisons : en février-mars
  • tardives : en mars-avril

Ce critère est à prendre en compte dans le choix de son Camélia du Japon, car les boutons floraux peuvent souffrir du gel de l’hiver. Donc dans les régions les plus fraiches, on préférera des variétés soit très hâtives, soit tardives. D’autre part, dans les hivers plus doux, en choisissant bien ses variétés, on peut avoir des fleurs durant 6 mois !

Espèces et variétés de Camelia

De nombreuses espèces existantes, dont certaines encore fraichement découvertes
Camellia sinensis, le thé
Camellia sasanqua, camélia à petites feuilles aux nombreux cultivars
Camellia oliefera, cultivé pour son huile de graines
Camellia reticulata, autre espèce cultivée en ornementale
Camellia hiemalis, version plus rustique de Camellia sasanqua
Sous espèces :
Camellia japonica ssp japonica , la forme type Camelia japonica ssp. rusticanica, le camélia des neiges, plus rustique
Camellia japonica ‘Bokuhan’, une belle fleur en anémone, rouge avec un énorme cœur jaune
Camellia japonica 'Désiré', une fleur double très régulière, blanche
Camellia japonica ‘Miss Bell’, une spirale blanche
Camellia japonica ‘Janeth Cousin’, une fleur semi-double rose à grands pétales
Camellia japonica ‘Bérénice Perfection’ , une splendide fleur mauve

Lire aussi
Camélia, les clés de la réussite Camélia, les clés de la réussite

Quelques conseils pour réussir la culture de votre camelia ... Le meilleur emplacement A l’abri des courants d’air froids, des rayons brûlants du soleil. Plus la terre reste fraîche en...

Les Camélias de mon jardin, les camélias du Japon Les Camélias de mon jardin, les camélias du Japon

Maintenant, voici les japonica. Le choix est très embarrassant. Il y a tant de variétés, de nuances de couleurs, de formes de fleurs…. On s’y perd. Il faut leur choisir un emplacement...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Vos commentairesAjouter un commentaire