La mésange bleue

Mésange bleue nourissant ses petits dans un nichoir
Mésange bleue nourissant ses petits dans un nichoir

La mésange bleue très commune dans nos jardins est un prédateur efficace contre les insectes l'été mais aussi l'hiver. Elle aime les grands arbres feuillus où elle loge tout au long de l'année.

Avec les coupes des forêts, depuis 40 ans, les populations de mésanges bleues ont décliné en France. Mais l'espèce reste malgré tout encore très commune dans nos régions. Le mésange bleue est reconnaissable facilement par sa large calotte, ses ailes, ses pattes, ses doigts et sa queue bleue qui lui vaut son nom. Le reste du corps est brun verdâtre entre les ailes et jaune uniforme sur le poitrail. Ce joli mélange de couleurs est commun aux mâles et aux femelles, à peine diffèrent-ils par l'intensité des coloris et des dessins chez la femelle.

La mésange bleue est présente principalement dans les régions où poussent des feuillus. On peut la trouver en montagne jusqu'à 1200 mètres. Elle est sédentaire dans les régions tempérées (Europe, Moyen Orient, Nord Est de l'Afrique) par contre les espèces vivant en Europe Centrale sont migrent en hiver vers plus de douceur.

Mésange bleue

Cette sédentarité chez nous en fait un allié pour le jardinier. En effet, elle fréquente le jardin en hiver où elle se régale des oeufs et des larves d'insectes (coléoptères, chenilles, mouches, punaises, pucerons). Elle chasse sa nourriture en hauteur dans les arbres. Malgré sa taille réduite, la mésange bleue est batailleuse. Gare aux intrus autour de la mangeoire !

Pour l'attirer au jardin, des graines en hiver seront les bienvenues ainsi que l'aménagement de petits coins qu'elle affectionne comme le lierre, les feuillus, des creux ou des trous où elle trouvera refuge quand il fait mauvais temps.

La mésange bleue se reproduit d'avril à juillet dans nos contrées. Elle construit son nid à l'abri des vents dominants dans un trou d'arbre creux, un trou dans un mur ou dans un nichoir mis à sa disposition. Chaque nichée comprend de 9 à 13 oeufs. La femelle les couve pas plus de 15 jours. L'envol des jeunes intervient au terme d'une vingtaine de jours pour une émancipation au bout de 4 semaines. La  mésange bleue zinzinule. Son cri est très aigu et strident. Son chant est une modulation de son cri en trilles caractéristiques.

Le saviez-vous ?

  • La mésange charbonnière, la mésange nonette et la mésange bleue cohabitent harmonieusement. Chaque espèce se choisit un étage dans les arbres : En bas, la charbonnière au milieu, la nonette et en haut, la mésange bleue.

Lire aussi
Passiflore bleue, passiflora caerulea Passiflore bleue , Passiflora caerulea

Passiflore ou fleur de la passion : voilà de bien jolis noms donnés à une plante aux fleurs spectaculaires. Originaire d'Amérique du Sud (Brésil), la passiflore est une plante exubérante. Et parmi...

Pâquerette bleue, Aster bleu du cap, Marguerite du cap, Felicia amelloides Pâquerette bleue, Marguerite du cap, Felicia amelloides

Une floraison bleue de mai à octobre et une belle résistance au soleil et à la sécheresse : autant de belles promesses que la felicia saura tenir dans les massifs, les rocailles bien exposées ou...

Spirée bleue, Barbe bleue, Caryopteris Spirée bleue, Barbe bleue, Caryopteris

L'automne est souvent plus éclatant par ses feuillages que par ses fleurs. Et pourtant, il existe de jolis arbustes dont la floraison tardive est un véritable enchantement. De petits bouquets...

Agapanthe, Agapanthus, Tubéreuse bleue, Lis du nil Agapanthe, Lis du Nil, Tubéreuse bleue, Agapanthus

On la croyait réservée aux jardins de Bretagne ou du Midi, l’agapanthe trouve désormais sa place dans tous les jardins. Quelle heureuse nouvelle pour les jardiniers !  Avec son allure...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Michelle (Rhone alpes)
    Près de la maison dans un bouleau d'une trentaine d'année nous avons placé deux nichoirs à des étages différents, nous pendons chaque année des boules graisse et graines que ces mésanges viennent consommer toute la saison, c'est un bonheur de les observer, mais elles n'ont jamais niché pourquoi ?
    Répondre à Michelle
    Le 21/02/2016 à 16:47
  • Patience (Bourbon l'Archambault)
    J'avais une douzaine de mésanges qui sont venues depuis le début septembre et d'un coup plus rien je m'inquiète que sont-elles devenues ?
    Répondre à Patience
    Le 22/01/2016 à 15:28
  • Gerard (Loire atlantique)
    Cette année dans un de mes nichoirs un couple de mésanges a fait son nid et a pondu 7 œufs. Les petits sont bien nés, ils commençaient à grossir mais après quelque jours j'ai voulu les prendre en photos et j'ai eu la désagreable surprise de les retrouvés morts. Savez-vous pourquoi ?
    Répondre à Gerard
    Le 12/05/2015 à 14:43
    Anita (Picardie)
    Comme vous, nous avons mis un nichoir et cette année nous avons des petits oisillons c'est agréable de voir venir les parents chercher de la nourriture pour leur petits. Nous attendons avec impatience de voir leurs bébés sortir !
    Répondre à Anita
    Le 18/05/2015 à 20:08
    Nathalie (Cantal)
    Je n'ai pas la réponse mais le même problème est arrivé chez nous l'année dernière. Si quelqu'un à la réponse je suis aussi preneuse !
    Répondre à Nathalie
    Le 21/05/2015 à 20:55
  • Evelyne (Paca)
    Depuis l année dernière nous avons un couple de mésanges qui niche dans une petite maison que nous avons installée dans un chène l'année derniere elle nous a fait 2 portées de 5 ?ufs et cette année il y a déjà 5 petits oisillons prets a s envoler je pense que nous aurons la joie d en avoir 5 autres d'ici quelques semaines c'est une joie de les voir rentrer pour alimenter leurs petits et dès qu'il fait froid je leur met des boules de graisses avec des graines
    Répondre à Evelyne
    Le 07/05/2014 à 14:23
    Bonjour (Rhône alpes)
    Alors cette année est ce que vous avez eu des mesanges ?
    Répondre à Bonjour
    Le 03/05/2015 à 09:11
    Mesange bleu (Eure et loire)
    Est-ce que sa queue est jaune ?
    Répondre à Mesange bleu
    Le 21/04/2016 à 18:27
  • Sylvianne Etave
    Respectons la nature meme si il est trop tard pour certaines especes animales et vegetales pour que nos petits enfants puissent encore s emerveiller devant un oiseau, un insecte, et certaine fleurs.
    Répondre à Sylvianne Etave
    Le 02/04/2013 à 12:02
  • Gerard Langlet
    Ne sacagon plus notre environnement pour que nos enfants voie la mature un peut plus belle qu'elle est en ce moment respecton la a bas les destructeurs
    Répondre à Gerard Langlet
    Le 11/05/2012 à 06:14
  • Alain (Seine et Marne)
    Une photo de Gérard Fayard: une photo prise il y a quatre jours dans le jardin de mes amis, en seine et marne.
    Répondre à Alain
    Le 26/05/2007 à 22:14