Comment choisir son miel ?

Des abeilles produisant du miel dans la ruche
Des abeilles produisant du miel dans la ruche

Quelques conseils pour bien choisir votre miel ...

Comment choisir son miel ?

Pour être sûr de la qualité et de la pureté du miel que l’on achète, le premier geste serait d’aller l’acheter près de chez soi. Tous les pays ne mettent pas en oeuvre de législation drastique en matière de miel. Mieux vaut donc privilégier les apiculteurs locaux, et éviter les mélanges et les mentions floues quant à l’origine lors de l’achat.

La mention « récolté et mis en pot par l’apiculteur » est un gage de qualité. La grande majorité de tous ces miels sont bio et ne contiennent pas, en principe de pesticides.

Au niveau du contenant, préférez bien sûr les pots en verre : les pots en plastique risquent de contenir du bisphénol A.

Il y a aussi des miels régionaux (Alsace, Provence, etc…). Ils sont garantis par IGP (Indication, géographique protégée). Celui de Corse et celui de Sapin des Vosges ont un AOP (Apellation d’origine protégée).

A chaque miel son bienfait

Selon la pharmacopée traditionnelle, chaque miel a ses propriétés bienfaisantes.

  • Le miel de tilleul favorise le sommeil et apaise la nervosité et le stress.

  • Le miel d’aubépine calme les troubles liées à la nervosité, palpitations.

  • Le miel d’oranger aide à lutter contre les migraines, a des propriétés calmantes contre les insomnies et l’anxiété.

  • Le miel de châtaignier est riche en oligo-élements comme le potassium et le magnésium, il est très prisé pour lutter contre les rhumatismes et les problèmes de circulation. Il apaise aussi les maux de gorge.

  • Le miel d’acacia favorise la digestion, est un régulateur intestinal, connu pour son effet calmant et reconstituant.

  • Le miel de thym. Ce miel puissant et riche en cuivre est un antiseptique général. Il est d’ailleurs utilisé comme cicatrisant. C’est un très bon antiseptique des voies respiratoires, urinaires.

  • Le miel de lavande. Il apaise les migraines et les tempérament irritables, lutte contre les vertiges et favorise l’endormissement et apaise les gastro-entérites. C’est aussi un antiseptique et un anti-inflammatoire des voies respiratoires.

  • Le miel d’eucalyptus. Son arôme puissant dégage les bronches et il protège aussi des petits désagréments urinaires.

  • Le miel de sapin est efficace en cas d’infections respiratoires. Il est à la fois diurétique et antianémie.

  • Le miel de Manuka, connu pour la prévention du MRSA (staphylocoque) dans les plaies… Mais encore… Le miel de menthe favorise la digestion, le miel de romarin aide à lutter contre le surmenage. Enfin, si le miel de marjolaine fait sombrer dans le sommeil.

Lire aussi
Le miel, merveille de la nature Le miel, merveille de la nature

Miel, propolis, gelée royale ou bien encore pollen, les produits de la ruche ne manquent pas de ressources. Tous les produits de la ruche ont la réputation d’être sains, naturels et bons pour...

Comment choisir son nettoyeur haute pression ? Comment choisir son nettoyeur haute pression ?

Le nettoyeur haute pression fait partie des équipements indispensables pour le jardin, et plus encore. Il vous permet en toute simplicité et avec grande efficacité de nettoyer et d’entretenir...

Comment choisir son tuyau d'arrosage ? Comment choisir son tuyau d'arrosage ?

Élément essentiel au jardin ou sur une terrasse, le tuyau d'arrosage permet une irrigation facilitée des végétaux cultivés. De nombreuses références existent sur le marché, ne vous laissez pas...

Comment choisir une huile essentielle ? Comment choisir une huile essentielle ?

Sachez tout d’abord que quelques huiles essentielles ont une fonction particulière sur les troubles de l’humeur. Si vous souffrez de dépression, il existe des huiles essentielles...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • SoBo (Dordogne)
    Les miels proposés par les apiculteurs locaux ne sont pas majoritairement bio, naturels certes, mais pas bio. Le cahier des charges des producteurs de miels bio est contraignant et n'autorise aucun intrant chimique (traitement varroa par ex). Le nourrissement s'effectue uniquement à partir de sucres bio ou de miel de l'exploitation (pas d'amidon de maïs ou autre sucre issu de l'agrochimie). Le biotope retenu pour les ruchers comporte une absence de cultures intensives à proximité et la présence d'une flore la plus variée possible. Tout cela garantit au consommateur un miel d'une grande qualité exempt de tout résidu chimique, de même que des cires très pures réemployables dans les ruches après gaufrage.
    Répondre à SoBo
    Le 30/08/2016 à 14:46