Les pesticides

Ependange de pesticides dans un champ
Ependange de pesticides dans un champ

Sous le nom générique de pesticides se cachent de nombreux produits chimiques qui ont des rôles bien définis. Herbicides, insecticides, fongicides... Rapide tour d'horizon !

Les pesticides que l'on appellent aussi « produits phytosanitaires » dans l'agriculture sont des produits issus de l'industrie chimique reposant sur un principe actif d'origine naturelle ou synthétique. Ils sont utilisés en agriculture pour se débarrasser des nuisibles.

Lorsque les nuisibles sont des insectes ravageurs on utilise des pesticides : Plusieurs familles sont commercialisées ou ont été commercialisées en France. Parmi les plus redoutables on compte les organochlorés (interdits en Europe) dont le principe actif repose sur le chlore. Ces produits sont dangereux car ils sont persistants et contaminent la terre durablement. En France, ces produits ont été remplacés par les insecticides organophosphorés (plus toxiques pour les insectes mais offrant une biodégradabilité plus rapide) ou encore  les pyréthrinoïdes de synthèse, actuellement les plus utilisés en France.

Lorsque les nuisibles sont des champignons pouvant causer des maladies on utilise des fongicides : Ces produits ont peu à peu remplacés dans les jardins la fameuse « Bouillie bordelaise » naturelle (mélange de sulfate de cuivre et de chaux) qui venait pourtant à bout de nombreuses maladies. Les agents actifs de synthèse utilisés aujourd'hui reposent selon les formulations sur les carbamates, les dérivés du benzène, les dérivés du phénol, les quinones, les amines, les amides, les triazoles, etc. Certains de ces produits sont considérés comme potentiellement cancérigènes.

Lorsque les nuisibles sont des herbes indésirables concurrentes des cultures on utilise des herbicides : Ces produits aussi appelés communément désherbants sont soit sélectifs (ils ne tuent que les mauvaises herbes) soit de portée plus radicale. De nombreuses familles d'herbicides sont sur le marché dont notamment les phénols nitrés,  les amides, les benzonitriles, les urées substituées, les triazines, les sulfonurées, les ammonium quaternaires... la liste est longue ! Certains de ces produits sont considérés également comme potentiellement cancérigènes.

Lorsque les nuisibles ne sont pas des insectes, ni des champignons, ni des mauvaises herbes, on utilise des produits ciblés comme les molluscicides contre les limaces, les rodenticides contre les rongeurs, les corvicides contre les corbeaux... là encore, la liste est très longue !

Tous ces produits font bien évidemment la fortune des industries chimiques tout en menant la biodiversité de nos campagnes à la banqueroute !

Heureusement, les choses changent peu à peu : A la suite du Grenelle de l’environnement, le ministère de l’Agriculture s’est en effet engagé à réduire de moitié en dix ans la quantité d’insecticides et d’herbicides utilisés sur notre territoire.

Un premier pas notable sera fait à la fin de l'année 2008 avec l'interdiction de commercialisation de quelque 1500 produits pesticides jugés « préoccupants » pour l’environnement et la santé.

D'ici 2010, le plan de réduction des pesticides prévoit globalement le retrait ou l'usage restreint de 53 molécules à risques en France.

Lire aussi
Les pesticides en chiffres Les pesticides en chiffres

La France est le plus gros utilisateur de pesticides en Europe avec 5,4 kg utilisés en moyenne par hectare et par an. Si la situation tend à s'améliorer, les dégâts irrémédiables sont...

Pesticides, informations produits Pesticides, informations produits

Plus ou moins sélectifs, les pesticides sont encore très utilisés par les jardiniers. Le plan 'Ecophyto 2018' vise à réduire leur utilisation de 50% d'ici 2018. Les professionnels du jardin et de...

Jardiner sans pesticides Jardiner sans pesticides

Jardiner sans pesticides, les bonnes pratiques du jardinage pour favoriser la biodiversité. A l'horizon 2022, les particuliers n'auront plus le droit d'utiliser de pesticides chimiques dans le...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jpdjingar@gmail.com (Tchad)
    Merci pour vos informations de produits utilisés pour lutter contre les insectes.
    Répondre à Jpdjingar@gmail.com
    Le 20/10/2016 à 13:03