Rhododendron

Rhododendrons et azalées sont étroitement liés. Ce sont de solides plantes souvent de terre de bruyère, mais avec quelques exceptions. Extraordinairement florifère, ce genre recèle des trésors rustiques ou tropicaux, aussi bien parmi ses espèces botaniques que ses hybrides horticoles.

Rhododendron, Azalea

Botanique

N. scientifique Rhododendron
Famille Ericacées
Origine Asie, amérique du nord
Floraison de février à juillet, selon les espèces
Fleurs jaune, orange, rouge, carmin, rose
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurde 60 à plus de 30 m selon les espèces
Toxicitéplante toxique

Planter et cultiver

Rusticité les rhododendrons hybrides proposés dans le commerce jardin, supportent des températures très basses
Exposition mi-ombre, orientation nord-ouest idéale, le soleil direct de la matinée et l'ombre l'après-midi
Solterre de bruyère, apportez de l'engrais tous les ans, bien drainé
Acidité acide, ne supporte pas le calcaire, exception Rhododendron hirsutum
Humidité frais, ne pas arroser avec de l'eau calcaire
Utilisationisolé, massif de plantes de terre de bruyère, bac possibles pour les précoces souvent plus petits
Plantationfin de l'été/automne, printemps
Multiplicationbouturage, semis, marcottage
Taillepas nécessaire
Sensibilité les taches foliaires, la chlorose, systématique quand les racines rencontrent du calcaire
Rhododendron, Azalea
Fleurs de Rhododendron
Rhododendron hybride 'Anna Rose Whitney' photographié à Tournan-en-Brie (77)
Les rhododendrons au Château de Chambiers, un régal pour les yeux

Le genre Rhododendron comprend 1024 espèces d’arbres et arbustes, c’est le genre le plus important de la famille des Éricacées.

Ils sont largement distribués en Amérique du Nord, en Europe, en Russie et en Asie, en Australie, au Groenland. Mais il montre surtout une diversité incroyable en Asie  avec près de 600 espèces originaires de Chine, contre 2 seulement en Australie par exemple. En fait, près de 90 % des espèces sont d’origine asiatique, présente principalement dans l’Himalaya et au sud-ouest de la Chine. Pour autant nous avons aussi notre espèce indigène, Rhododendron ferrugineum, le rhododendron ferrugineux, présent en altitude dans nos montagnes (Jura, Alpes, Pyrénées).

Les rhododendrons sont aussi des plantes horticoles appréciées, couramment cultivées sous forme de cultivars et considérées comme des plantes de bruyère. Il existe des associations d’amateurs de Rhododendrons.

Caractéristiques générales du genre Rhododendron

Les rhododendrons sont des arbres ou des arbustes : le plus grand mesure près de 30 m (Rhododendron protistum var. giganteum), tandis que les plus petits, mesurent entre 10 et 30 cm. La plupart sont originaires de régions tempérées froides et sont donc pleinement rustiques, mais certains sont tropicaux et même tropicaux épiphytes (croissant dans le creux des branches).

Les feuilles entières sont disposées en spirale ou alternes. Elles sont, selon les espèces, caduques ou persistantes, petites (2 cm) ou géantes (70 cm ou plus de long chez l’étonnante espèce Rhododendron sinogrande). Ces feuilles sont velues, glabres ou recouvertes d’écailles. Les inflorescences sont en grappes ou corymbes, principalement en bout de branche. Les fleurs, plus ou moins grandes sont campanulées (Rhododendron nuttallii), tubulaires (Rhododendron keysii), ou à lobes très effilés (Rhododendron stenopetalum 'Linearifolium'), vivement colorées, parfois très parfumées (Rhododendron fragrantissimum), parfois irrégulières (zygomorphes, comme le rhododendron du Canada R. canadense) ; elles sont pollinisées par les insectes.

Les minuscules graines sont ailées ou pourvues d’un appendice pour être dispersées par le vent.

Les plantes parmi le genre rhododendron

Botaniquement parlant ce grand genre de plus de 1000 espèces botaniques est divisé en sous-genre et sous-sections un peu complexes dont l’étude des génomes bouleverse encore l’organisation. Exemple de classification : Sous-genre Rhododendron, Sous-genre Hymenanthes , Sous-genre Pentanthera, Sous-genre Tsutsusi, Sous-genre Azaleastrum, Sous-genre Candidastrum, Sous-genre Mumeazalea, Sous-genre Therorhodion, Sous-genre Choniastrum.

Les rhododendrons sont parfois aussi divisés en 2 groupes morphologiques :

  • les Rhododendrons elepidotes à grandes feuilles sans écailles. ex Rhododendron camtschaticum , asiatique et caduc

  • les Rhododendrons lépidotes sont des rhododendrons aux feuilles à petites feuilles avec de petites écailles sur les limbes. Ex : Rhododendron catawbiense , une espèce américaine.

Du point de vue horticole et du jardinier, c’est plus simple, les Rhododendrons sont divisés en 3 groupes principaux : les azalées, les rhododendrons et les rhododendrons Vireya

1- Le groupe des Azalées

cf Notre fiche sur les azalées

Azalea était autrefois un genre séparé des rhododendrons.

Quelles différences y a-t-il entre les azalées et les rhododendrons ?

Les azalées ont souvent des feuilles caduques, mais pas toujours.. Et l’inverse est vrai aussi pour les rhododendrons. Pour les différencier à coup sûr, il faut regarder la fleur : 5/6 étamines par fleurs pour les azalées et une dizaine d’étamines pour le rhododendron.

2- Les vireyas ou rhododendrons Vireya

Les Vireya sont de très beaux rhododendrons tropicaux. Il en existe environ 300 espèces dispersées dans l’archipel de la Malaisie. Ils sont assez variables morphologiquement, haut de 40 cm à 4 m. Une bonne partie de ces rhododendrons Vireya sont des espèces épiphytes.

Leur culture demande un certain doigté et de connaître leur origine.

Ces vireyas épiphytes sont plutôt cultivées dans des substrats proches de celui des orchidées comme un mélange de tourbe grossière, d’écorce fine et de pierre ponce ou pouzzolane, d’un pH acide aux environs de 5,5. Ce mélange doit être aéré et drainant, tout en retenant l’eau. Leur culture requiert un certain doigté. Ils sont arrosés à l’eau douce quand le substrat commence à sécher sur le dessus.

Les rhododendrons Vireya sont installés dans une ombre lumineuse ou avec du soleil direct seulement le matin assez tôt. Originaires de la plaine (plutôt à grandes feuilles), ils sont cultivés à une température minimale de 15 °C; originaires des montagnes (plutôt à petites feuilles) la température minimale supportée est de 8 °C. En été la chaleur ne devrait pas dépasser (ou rarement) les 27 °C. Plus ou moins pendants, ils peuvent être cultivés en pots ou en panier suspendus. Ils répondent bien à des apports réguliers, mais peu concentrés d’engrais foliaires.

Quelques espèces botaniques de Vireya  :

  • Rhododendron lochiae , à fleurs rouge et haut de 6 m
  • Rhododendron lindaueanum, aux étonnantes fleurs tubulaires orange et petites feuilles
  • Rhododendron leucogigas à larges fleurs roses ou blanches et feuilles longues de 30 cm
  • Rhododendron laetum, espèce terrestre à fleurs jaunes 

Il existe aussi des variétés hybrides horticoles de Vireya ex ; ‘Saxon blush’ ou ‘Hendrick’s Ker’

3- Le groupe des Rhododendrons

La plupart des rhododendrons sont des arbustes à feuilles persistantes, Rhododendron camtschaticum est une exception à feuilles caduques, présent du nord du japon jusqu’en Alaska. Certains sont cependant de véritables arbres de plus de 15 m, tels Rhododendron arboreum ou Rhododendron protistum . En fait, pour ceux qui aiment la diversité, les espèces botaniques sont particulièrement appréciables ; elles montrent une grande variabilité de forme, mais demandent aussi des conditions de culture plus strictes et diverses, correspondant à celles de leurs origines. Quelques exemples  de rhododendrons botaniques :

  • Rhododendron sinogrande, avec ses feuilles atteintes de gigantisme semble tout droit sorti de la préhistoire, sa rusticité est malheureusement un peu limitée.
  • Rhododendron keiskei est une petite espèce (60 cm) japonaise bien rustique à fleurs jaunes. Ses feuilles persistantes prennent une couleur bronze en automne.
  • Rhododendron williamsianum, petit et étalé, montre de mignonnes clochettes retombantes, roses.
  • Rhododendron catawbiense, le Catawba rhododendron est une espèce américaine très rustique.
  • Rhododendron camtschaticum, est une espèce qui va bien dans les climats frais, mais ne supporte pas trop de chaleur.
  • Rhododendron macabeanum, aux fleurs jaunes pâles et aux feuilles énormes.
  • Rhododendron ferrugineum est notre rhododendron des Alpes, qui croit à la limite de l’étage sub alpin.

Les rhododendrons hybrides sont sélectionnés pour leur couleur, forme et tolérance en culture. Dans tout le genre, il en existe plus de 28 000 cultivars ! Parmi les rehoddodenrons horticoles, nous pouvons en trouver de toute forme, toute taille et en n’importe quelle couleur. Ce sont des plantes solides et extrêmement florifères, au point de parfois disparaitre sous les fleurs. En Exemple, les hybrides Loderi sont connus pour être parfumés. Un jardin peut être fleuri presque toute l’année avec des Rhododendrons précoces ou au contraire, tardifs. Ex.

Quelques exemples de rhododendrons hybrides horticoles :

  • Rhododendron ‘Blue Diamond’ parmi les variétés les plus bleues
  • Rhododendron ‘Le Notre’, une obtention française de la pépinière Croux
  • Rhododendron ‘Bernstein’, de taille modérée et jaune orangé
  • Rhododendron ‘GoldenGate’ rouge orangé, et petit
  • Rhododedron ‘Midnight Mystique’ avec des fleurs lie de vin et blanches
  • Rhododendron ‘Wine & Roses’, au feuillage extraordinaire
  • Rhododendron ‘Vulcan’, petit et rouge vif
  • Rhododendron ‘Dora Amateis’, nain et aux fleurs blanc pur
  • Rhododendron ‘Bloombux’, nain et à petites feuilles, touffu
  • Rhododendron ‘DreamLand’, un japonais aux inflorescences bicolores
  • Rhododendron ‘Horizon Monarch’, couleur pêche

Comment cultiver les rhododendrons  horticoles ?

Presque tous les rhododendrons peuvent croître correctement dans une ombre lumineuse, comme sous le houppier d’un arbre haut débarrassé de ses branches basses. Cependant, un peu de soleil est bénéfique pour le faire fleurir plus abondamment, le matin ou le soir. Certains supportent le plein soleil du moment qu’il n’y a pas surchauffe et que le sol ne se réhydrate jamais.

Les rhododendrons ont besoin d’un sol humifère, drainant et acide, qui ne se dessèche jamais. Il apprécie un pH de l’ordre de 5,5. Bien sûr, les variétés horticoles tendent à améliorer la tolérance à ces différents facteurs et deviennent faciles à cultiver. À l’achat d’une plante, outre son aspect, choisissez votre variété en se référant à sa rusticité, sa préférence d’exposition et sa résistance à la chaleur en fonction de votre zone climatique.

Dans tout jardin dont le sol n’est pas assez acide, il faudra lui préparer un décaissement et y apporter de la terre de bruyère. De même, dans une terre neutre ou peu acide, on pourra mélanger de la terre de bruyère avec la terre d’origine.

Une terre peut être acidifiée artificiellement aussi avec de la fleur de soufre ou de la tourbe, qui allège la structure du sol en même temps. Les racines fines et fibreuses des Rhododendrons souffrent d’un sol pas assez aéré, trop humide ou trop sec.

Les rhododendrons sont plantés en automne ou au printemps dans une large fausse. Ils sont arrosés abondamment immédiatement (toujours à l’eau de pluie), puis régulièrement pendant les 2 années qui suivent. La terre ne doit jamais sécher, c’est pourquoi un épais paillage d’écorce de pin ou de BRF est indispensable, mais en laissant de l’air autour du collet. Il sera renouvelé chaque printemps, en ajoutant de la matière au-dessus de celui qui se décompose.

Rhododendrons pour sols non acides (neutres ou basiques)

Certains rhododendrons horticoles ont été produits de telles manières à ce qu’ils supportent d’être cultivés ailleurs qu’en sol acide. Ils supportent un sol de pH allant jusqu’à 7,5, soit légèrement calcaire. Ce sont les rhododendrons de la série INKARHO. Cette série comprend des cultivars est greffés sur un rhododendron qu’on a trouvé croissant naturellement sur un sol calcaire.

Rhododendron hirsutum et Rhododendron chamaecistus sont des espèces européennes qui supportent un peu de calcaire. De même, R. ponticum peut se montrer plus tolérant que les autres à un pH alcalin.

Quelques maladies possibles chez les rhododendrons

  • pourriture des racines par Phytophthora , comme chez les érables japonnais, qui provoque le dépérissement des tiges et des rameaux : souvent à cause d’un sol trop compact et trop humide
  • l’explosion des bourgeons, qui se nécrosent au lieu de s’ouvrir, est causée par le champignon Pycnostysanus azaleae .

Comment multiplier les rhododendrons ?

Le bouturage des rhododendrons n’est pas facile. On peut tenter de récolter des boutures aoutées (ou semi-lignifiées) du mois d’août et de les installer à l’étouffée.

Le marcottage est plus long, mais plus sûr. Enterrer une portion de branche sous terre, sans la couper et en laissant l’extrémité sortir de terre, la maintenir solidement avec un fil de fer ou une pierre pour permettre l’enracinement. Attendre 2 années avant d’affranchir cette marcotte et de la transplanter.

La propagation par graine est intéressante pour multiplier des espèces botaniques. Les petites graines sont semées le plus vite possible après la récolte. Elles germent à la lumière et à 20 °C en environ 3 mois ; elles sont donc déposées à la surface d’une terre acide maintenue humide.

Autres propriétés et usages des rhododendrons 

La fleur de Rhododendron arboreum, emblématique du Népal, est consommée là-bas, parfois parfois conservée dans le vinaigre.

En Inde, certaines fleurs de rhododendrons sont parfois utilisées pour faire un vin de fleur.

En médecine traditionnelle, le rhododendron est considéré comme anti-inflammatoire et hépatoprotecteur ; il fait l’objet d’études scientifiques. Les miels de Rhododendron pontica sont légèrement hallucinogènes et laxatifs.

Rhododendron tomentosum, Rhododendron groenlandicum et Rhododendron neoglandulosum sont des espèces utilisées pour faire une tisane appelée thé du Labrador.

Mon rhododendron a des tâches brunes, que dois-je faire ?

Les taches foliaires (tâches brunes sur le feuillage) sont très courantes chez les rhododendrons et elles sont dues à un champignon. Si ce n'est pas trop important enlevez les feuilles malades sinon traitez avec un fongicide.

Pourquoi le feuillage de mon rhododendron se décolore-t-il ?

La décoloration du feuillage est due à une chlorose liée à un sol calcaire ou due à un arrosage avec de l'eau calcaire. Arrosez-les avec de l'eau de pluie, apportez de l'acidité avec l'engrais spécial plantes de terre de bruyère au printemps (à base de chélate de fer).

Pourquoi mon rhododendron ne fleurit-il pas ?

N'arrosez pas l'été ou très peu, car c'est à cette période que se forment les boutons qui donneront des fleurs. Dans le cas contraire, vous risqueriez d'obtenir que du feuillage. De plus utilisez un engrais adapté, sans excès d'azote qui favorise le développement du feuillage.

Comment tailler mon rhododendron ?

C'est rarement nécessaire, et même déconseillé, car tout rameau coupé ne fleurira pas avant deux ans. Les hybrides précoces font exception, les gros sujets devenus trop compacts ou encombrants pouvant être rabattus entre 30 et 50 cm du sol après la floraison.

Quand déplacer mon rhododendron ?

La meilleure saison pour une transplantation est bien sûr la période de repos végétatif (de fin octobre à fin février), mais les rhododendrons (surtout les petits sujets) présentent la particularité de pouvoir résister à une transplantation à n'importe quelle période de l'année, du moment qu'il ne fait pas trop chaud.

À quelle période planter les rhododendrons ?

Pratiquement toute l'année, du fait qu'ils sont proposés en conteneurs. L'époque la plus favorable va de fin septembre à fin octobre, puis de fin mars à fin avril. Un bon conseil, ne les enterrez pas trop profondément.

Les rhododendrons doivent-ils toujours être plantés à l'ombre ?

Contrairement à une idée fort répandue, les rhododendrons ne doivent pas être exposés à une ombre dense sous peine d'obtenir une floraison clairsemée. C'est la mi-ombre qu'ils apprécient ou mieux le soleil direct de la matinée et l'ombre l'après-midi. Les hybrides très précoces font même exception, en appréciant une exposition en pleine lumière, surtout dans la moitié nord du pays.

Quand apporter de l'engrais à mes rhododendrons ?

La meilleure période pour apporter de l'engrais à votre rhododendron est au début de l'hiver, fin novembre. Déposez de l'engrais organique (fumier de cheval de préférence, sang desséché ou corne broyée) autour de vos pieds, la composition lente apportera les éléments essentiels au bon développement de vos plantes.

En période de floraison, veillez à ce que vos rhododendrons ne manquent pas d'eau. Utilisez de l'eau de pluis que vous aurez récupéré.

Le coin des curieux et des botanistes

  • Le genre Rhododendron appartient à la famille des Éricacées, qui regroupe aussi les bruyères et de nombreux arbustes qui peuvent tous être réunis dans un même massif. Ces arbustes étant tous acidophiles, on tend à les désigner sous l'appellation de " plantes de terre de bruyère ".

  • Les Rhododendron auriculatum et seroticum originaires de Chine sont sans doute les espèces les plus tardives, puisque les fleurs blanches ou rosées, parfumées, en trompette de 10 cm de long et de large, commencent à s'ouvrir à la fin juillet seulement, les dernières s'épanouissant encore début septembre.

  • Les rhododendrons sont considérés à juste titre comme les plantes les plus acidophiles du jardin. Mais comme toujours l'exception confirme la règle et Rhododendron hirsutum, originaire d'Europe centrale, arbuste aux fleurs rose clair, accepte les sols neutres ou même très légèrement calcaires.

  • Le Rhododendron sutchuense, qui dépasse 3 m de haut est un des plus précoces, avec une superbe floraison en mars, rose lilacé, moucheté de pourpre. Certaines variétés hybrides comme 'Christmas Cheer' (rose saumoné), s'épanouissent en janvier-février.

  • Le Rhododendron est une plante toxique qui renferme dans ses feuilles un glucoside fortement émétique (substance qui fait vomir). Il semblerait que le miel obtenu à partir des fleurs de certains rhododendrons asiatiques puisse engendrer des troubles intestinaux. Mais on en a longtemps exagéré les effets, en raison d'un texte de Xénophon (430 à 355 avant J. - C.), qui décrivait le comportement bizarre de soldats grecs ayant consommé du miel dans un village entouré de rhododendrons. Il s'agissait du Rhododendron ponticum (azalée pontique, azalée de Pont Euxin) dont on a reconnu plus tard les effets légèrement hallucinogènes et laxatifs, quand on en consomme le miel en grande quantité. En revanche, le miel de rhododendron (notamment des espèces de montagne, comme Rhododendron ferrugineum est parfaitement comestible et même très doux).

  • Le Rhododendron ponticum renferme de l'andromédotoxine, le rhododendron des Alpes (Rhododendron ferrugineum) de l'arbutine, de l'aricoline et de rhodoxanthine l'un et l'autre sont considérées comme des plantes de toxicité moyenne, mais qui provoquent des vomissements, des vertiges et des délires.

  • Dans le langage des fleurs l'azalée est le symbole de la tempérance. C'est sans doute en raison de sa réputation de plante toxique, que le rhododendron est utilisé dans le langage des fleurs pour exprimer le danger.

  • Les azalées dont le nom vient du grec azaleos qui signifie : sec, aride, en raison de l'aspect dénude des formes caduques en hiver, ont été longtemps considérées comme un genre à part. Aujourd'hui, elles sont botaniquement rattachées aux rhododendrons, mais le commerce fait encore la différence en conservant les deux appellations.

  • Le premier rhododendron a été introduit en culture en 1656 par John Tradescant qui rapporta des Alpes, en Angleterre un Rhododendron hirsutum. Mais le développement horticole de ces plantes a commencé vers 1850, avec la découverte des rhododendrons himalayens et chinois.

  • Signifiant littéralement "arbres à roses" (Rhodon = rose, dendron = arbre), le nom Rhododendron évoque bien toute la magie de cet arbuste très cosmopolite. Pour la plupart rustiques, les rhododendrons apprécient les régions montagneuses, puisqu'on rencontre des formes sauvages dans les Alpes, les Pyrénées mais aussi dans l'Himalaya. Beaucoup de rhododendrons viennent de Chine et du Japon, certains ont même élu domicile en Laponie et en Sibérie. À l'époque médiévale, le rhododendron était appelé " Rosage ", terme qui a été conservé jusqu'au XVIIIè siècle, puisque Joseph Piton de Tournefort, introduisit en 1702, le " Rosage de la mer Noire ", à la suite d'un voyage en Asie Mineure. C'est au naturaliste suédois Linné (1707-1778) que l'on doit la dénomination Rhododendron.

  • La plupart des rhododendrons ne dégagent aucun parfum. En revanche, certaines formes botaniques (Rhododendron auriculatum, bullatum, crassum, decorum, fortunei, grifithianum, polyandrum, etc.) sont délicieusement parfumées. Rares en culture, ces rhododendrons sont assez frileux. Les hybrides de Rhododendron griffithianum x R. fortunei sont les plus répandus, en particulier les variétés 'Loderi Game Chick' (rose pâle), 'King George', blanc et 'Venus' rose soutenu, qui exhalent une fragrance délicieuse.

Espèces et variétés de Rhododendron

Le genre Rhododendron comprend plus de 1000 espères sauvages. Les azalées sont des rhododendrons à petites fleurs et parfois au feuillage caduc

  • Rhododendron yakushimanum est une des espèces les plus connues, très utilisé comme reproducteur

Nombreux hybrides, attendez la floraison pour faire votre choix lors d'un achat

  • Rhododendrons hybrides (grandes fleurs, feuillage persistant) 'Cary Ann', très grosse fleur rouge corail, dès avril, supporte le soleil.
  • Rhododendrons nains (grandes fleurs, port compact, feuillage persistant) 'Elisabeth', arrondi, fleurs rouge sang, groupées par 6 à 8, en mars-avril
  • Rhododendrons botaniques précoces (espèces naturelles) Rhododendron dauricum semi-persista
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Rhododendron de Su-Tchuen, Rhododendron du Sichuan, Rhododendron sutchuenense Rhododendron de Su-Tchuen, Rhododendron du Sichuan, Rhododendron sutchuenense

Rhododendron sutchuenense, le rhododendron du Sichuan, ou rhododendron de Su-Tchuen est un petit arbre appartenant à la famille des Ericacées. Rhododendron sutchuenense est originaire de Chine, son...

Rhododendron de la mer noire, Rhododendron pontique, Rhododendron ponticum Rhododendron de la mer noire, Rhododendron pontique, Rhododendron ponticum

Rhododendron ponticum, le rhododendron de la mer noire est une plante arbustive appartenant à la famille des Éricacées. Il est originaire de Turquie et de Géorgie, présent sur les bords[...]

Rhododendron de William, Rhododendron nain, Rhododendron williamsianum Rhododendron de William, Rhododendron nain, Rhododendron williamsianum

Rhododendron williansianum, le rhododendron de William, est une espèce botanique naine. C'est une espèce pour exposition ensoleillée, irrésistible, dont le feuillage soigné et persistant rehausse...

Rhododendron de McCabe, Rhododendron macabeanum Rhododendron de McCabe, Rhododendron macabeanum

Le rhododendron de Mc Cabe, Rhododendron Macabeanum, est certainement l'espèce de rhododendron à « grandes feuilles » la plus rustique et la plus facile à cultiver. Son feuillage atteint de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Miel de rhododendron (Pyrénées)
    Merci pour les informations Je suis apiculteur des Pyrénées.
    Répondre à Miel de rhododendron
    Le 10/07/2019 à 09:00
  • Chantal ( Île de france)
    Merci pour vos explications. Mais à quelle période fait-on les boutures ou les marcottages des rhododendrons. Pour ma part 1 seul de réussi et par hasard en avril. Mon mari a casser 1 petite branche, je ne m'en suis pas occupé tout de suite. Mon petit rhodo à 3 ans et depuis pas possible, comment faire ?
    Répondre à Chantal
    Le 24/09/2016 à 01:08
  • Rose (Midi pyrenees)
    Miracle de la nature !!! Je possède un rhododendron depuis plus de 16 ans ... Il est de plus en plus beau chaque année; très peu d'entretien pour moi, je laisse faire les arrosages de la pluie, et me contente de retirer soigneusement les boutons floraux une fois dépéris... Je dois signaler qu'il est en pot sur la terrasse... (j'ai changé trois fois de pot.. de plus en plus gros à chaque fois) à l'automne dernier j'ai pour une fois offert de l'engrais à mon rhododendron...est-ce à cause de cela, ????mais mon rhodo, d'un magnifique rose depuis tant d'années .... est d'un rouge !!! éclatant cette année... à n'y rien comprendre !!!!les fleurs ne sont pas encore complètement ouvertes, peut-être, vont-elles retrouver leur couleur rose intense ???? Mais peu importe car il est toujours aussi majestueux !
    Répondre à Rose
    Le 12/05/2016 à 20:53
  • Marie (Pyrénées Atlantiques) (Bayonne)
    Pour bouturer avec un succès garanti, les rhododendrons, il faut les marcotter. Prendre le bas d'une bouteille de lait (10/15cm) fendre dans la longueur et placer ce pot autour d'une jolie branche. Refermer le côté du pot avec du papier collant, remplir de terre et arroser de temps en temps. 1 an plus tard, couper sous le petit pot et planter. Ça marche à tous les coups !
    Répondre à Marie (Pyrénées Atlantiques)
    Le 16/06/2015 à 13:25
  • Maud (Gironde)
    Faut-il couper les fleurs fanées ?
    Répondre à Maud
    Le 29/05/2015 à 14:54
  • Rouxel monique (Bretagne)
    Faut_il mettre de la terre de bruyère dans le trou de plantation d'un rhododendron ?
    Répondre à Rouxel monique
    Le 27/05/2015 à 16:43
  • Chantal (Aquitaine )
    Mon rhododendron ne fait plus de boutons floraux depuis quelques années, nous avions dû le tailler sévèrement après une maladie... Cependant ses feuilles sont en parfaite santé et très vigoureuses. Y a t-il une solution ?
    Répondre à Chantal
    Le 06/03/2015 à 10:53
  • Lecler (Picardie)
    Faut-il protéger les rhododendrons durant la période de gel et/ou de neige?
    Répondre à Lecler
    Le 02/09/2014 à 11:58
    Hibertanus (Pas de Calais 62100)
    Faut-il mettre un voile d'hivernage ? Merci
    Répondre à Hibertanus
    Le 17/10/2014 à 10:15
    Isou62 (Pas de Calais)
    Personnellement, je n'ai jamais protégé du froid mes rhododendrons ni azalées qui sont dans un parterre avec très peu de soleil.
    Répondre à Isou62
    Le 26/10/2014 à 06:56
  • Gloria Lessard
    Bonjour j.ai un rhododendron couleur orange tres belle fleurs mais pas beaucoup de feuilla ge que doige faiire ou c , est normal mercii bye
    Répondre à Gloria Lessard
    Le 16/06/2013 à 15:13
  • Moussa Traore
    Belle
    Répondre à Moussa Traore
    Le 24/05/2013 à 19:19
  • Hubert Lepere
    Je collectonne environ 45 Rhodos depuis 20 ans ! et il n'y a vraiment que les variétés rustiques qui se plaisent en Bretagne et de surcroit à l'ombre ou mi Ombre..sauf les vatétés dites Japonaises mais plus fragiles..
    Répondre à Hubert Lepere
    Le 04/12/2012 à 07:56
  • Emina Jovic
    Mes rhododendron sont en train de faner je ne sais pas pourquoi???? pourtant ils sont arrosés régulièrement..... doit on les arroser avec un engrais en particulier???? merci!!
    Répondre à Emina Jovic
    Le 10/09/2012 à 10:51
  • Marceline Lebon
    Bonnes informations pour avoir des instructions pour cultiver les rhodos merci
    Répondre à Marceline Lebon
    Le 02/07/2012 à 14:45
  • Marie Dominique Brunin
    Faut il couper les fleurs fanées du rhododendron ?
    Répondre à Marie Dominique Brunin
    Le 17/06/2012 à 20:55
    Pol (Fronche -comté)
    Non
    Répondre à Pol
    Le 02/06/2015 à 18:27
    Coccinelle959 (Nord)
    Mes rhododendrons sont magnifiques, je les arrose pendant la floraison avec de l'eau de pluie, si les feuilles jaunissent je mets dans l'eau d'arrosage un anti-chlorose puis après la floraison j'enlève les fleurs fanées en faisant très attention aux nouveaux boutons qui se forment déjà pour la floraison de l'an prochain
    Répondre à Coccinelle959
    Le 25/06/2015 à 17:37
    John (Verviers, Belgique )
    Oui c'est mieux de couper les fleurs ainsi la plante ne s'épuisera pas.
    Répondre à John
    Le 26/06/2015 à 10:50