Petits conifères bleus - Portrait de famille

Petits conifères bleus - Portrait de famille
Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes.

Les cèdres (Cedrus)

Les formes naines sont assez rares dans cette catégorie de conifères et toujours très originales. Le cèdre de l'Himalaya (Cedrus deodara) présente une forme naine et tapissante au feuillage bleu argenté, 'Feeling Blue'. C'est un cèdre rampant de croissance lente, idéal en bac ou en rocaille, voire : même pour habiller le faîtage d'un muret. Hauteur adulte 80 cm, largeur 3m.

Les épicéas (Picea)

On trouve dans cette catégorie des conifères d'un bleu vraiment intense.

L'épicéa nain du Colorado, Picea pungens 'Glauca Globosa' est couramment appelé " sapin bleu nain ". C'est le cultivar le plus répandu, et une des meilleures variétés pour les petits jardins et la culture en bac. Il forme une jolie boule compacte, qui évolue en pyramide arrondie pouvant atteindre 2 m de haut à 30 ans. La croissance moyenne annuelle est de 6 à 8 cm. Les aiguilles courtes et serrées, piquantes, conservent une belle teinte bleu argenté toute l'année.

Parmi les Picea pungens, on trouve d'autres formes naines comme 'Glauca Procumbens', totalement étalé, à cultiver avec des bruyères dorées. 'Prostrata' est un cultivar très proche qui ne dépasse pas 60 cm de haut, mais peut s'étaler sur 2 m de large.

La sapinette blanche (Picea glauca) a donné quelques formes naines et bleutées comme : Picea glauca 'Echiniformis', qui forme un cousin étalé de 50 cm de haut à l'âge adulte, avec des aiguilles d'un vert glauque grisâtre. Picea glauca 'Sanders Blue' forme un cône d'environ 50 cm de haut à 15 ans, avec de très jolies jeunes pousses bleutées.

Les faux cyprès (Chamaecyparis)

Les formes bleutées sont plus rares chez les nains que dans les variétés à grand développement.

Chamaecyparis pisifera 'Boulevard' forme une pyramide compact au jeune feuillage bleu argenté, qui atteint 3 m de haut en 15 ans. Ce conifère pousse très bien en bac et il supporte la mi-ombre. 'Squarrosa Lombarts' se pare d'un feuillage très fin, doux au toucher, dont le bleuté évolue au violacé pourpre en automne. Il forme une sphère aplatie de 1,50 m de haut à 20 ans.

Les genévriers (Juniperus)

On trouve beaucoup de formes bleues à port étalé parmi les genévriers, beaucoup portant un feuillage en fines aiguilles assez piquantes.

Le genévrier commun se décline sous plusieurs formes bleues dont 'Blue Chip' (ou 'Blue Moon') au port tapissant, d'un bleu acier devenant mauve violacé en hiver, il ne dépasse pas 30 cm de haut, pour 1 m de large ; et 'Wiltonnii' totalement prostré d'un joli bleu acier au feuillage très fin, qui vire au violine en hiver. Il s'étale sur 2 m. ce sont des conifères très résistants qui supportent aussi bien le froid que la chaleur.

Le genévrier de Chine (Juniperus chinensis) présente un très beau cultivar bleu glauque, 'Blue Alps', qui forme un buisson érigé touffu d'aspect irrégulier.

Le genévrier écailleux (Juniperus squamata) dans sa forme 'Blue Carpet', est très prostré, avec des pousses courtes au feuillage d'un bleu argenté vif très lumineux. Parfaitement rustique, on peut le tailler. Il ne dépasse pas 50 cm de haut, mais s'étale sur 1,50 m. 'Blue Star' est plus compact, en forme de boule hérissée d'un bleu très vif. Il supporte le calcaire, mais pousse très lentement, ce qui le fait conseiller pour les potées. Hauteur maximale : 1 m. 'Meyeri' porte des branches étalées en oblique d'un bleu acier se colorant de violet en hiver. Il peut atteindre 2,50 m de haut, réussissant fort bien en sol calcaire.

Le genévrier des plages (Juniperus conferta), existe sous une forme à feuillage gris bleu 'Blue Pacific', conifère rampant dont les rameaux se plaquent sur le sol, ou retombent en cascade lorsqu'il est cultivé en pot. Il supporte la sécheresse et les sols calcaires. Sa couleur est plus intense au soleil.

Le genévrier sabine (Juniperus sabina) est naturellement glauque, couleur accentuée chez le cultivar 'Blue Danube', une plante au port très étalé, dont le feuillage présente des reflets gris bleuté.

Les sapins (Abies)

Sapin bleuLes formes naines et bleues sont assez rares dans le genre Abies.

Le sapin bleu du Colorado (Abies concolor) porte des aiguilles vert bleuté. 'Archer's Dwarf' est un cultivar américain à feuillage glauque et croissance lente, à cultiver en rocaille. 'Compacta', aux aiguilles bleu acier grisâtre est plus commun, caractérisé par une silhouette irrégulière. Il peut dépasser 2 m à l'âge adulte.

Le sapin de Grèce (Abies cephalonica) a donné quelques cultivars légèrement bleutés. 'Meyer's Dwarf' (ou 'Nana') pousse horizontalement.

Le sapin de montagne (Abies lasiocarpa) donne une forme naine d'un superbe gris bleuté 'Compacta' (appelée parfois à tort Abies arizonica 'Compacta') qui forme une jolie pyramide régulière, très serrée. Ce cultivar dépasse 2 m de haut à l'âge adulte et résiste bien à la sécheresse, mais apprécie peu le calcaire.

Le sapin rouge de Californie (Abies magnifica) se présente sous une forme rare 'Nana', qui consiste en un empilement irrégulier d'écouvillons bleutés.

Le sapin d'Espagne (Abies pinsapo) mélange les rameaux verts et bleutés chez le cultivar 'Horstmann Witches', qui prend une forme étalée, assez irrégulière.

Le sapin noble (Abies procera) existe sous une forme très naine 'Blaue Hexe', une boule compacte, originaire d'Allemagne, à cultiver surtout en pot.

FAQ des conifères bleus

Epicea bleuComment éviter le brunissement brutal ?

Lorsqu'il se produit en période chaude et sèche, ce phénomène est dû à une attaque d'araignées rouges. C'est l'ennemi numéro un des conifères bleus. Un traitement préventif systématique avec un acaricide spécifique (à base de dicofol ou de cyhexatin) est conseillé, dès que les conditions climatiques sont favorables au développement des acariens.

Par temps frais et pluvieux, il s'agit plutôt du dépérissement des conifères (Phytophthora cinnamomi). Cette maladie rapidement fatale est plus fréquente en bac. Elle touche plus fortement les jeunes sujets. L'Aliette est le seul produit préventif efficace contre ce champignon qui se développe dans le sol.

Pourquoi un rameau tout vert pousse-t-il sur mon conifère bleu ?

Il s'agit d'un phénomène de réversion que l'on observe fréquemment chez les plantes à feuillage coloré ou panaché, mais aussi chez les fleurs doubles, qui redeviennent simple. Il s'agit tout simplement d'un retour au type d'origine. Vous devez très rapidement éliminer la partie verte, car elle présente toujours une vigueur supérieure à celle des pousses colorées. Chez les sujets greffés, on peut aussi assister à un affranchissement du porte-greffe, avec émission de pousses vigoureuses (gourmands).

Les conifères bleus résistent-ils au froid ?

Tout à fait. Des gelées de -10 °C et même - 15 °C n'ont aucun effet sur ces plantes. Toutefois, il faut éviter aux jeunes sujets une exposition aux vents froids durant les cinq premières années suivant leur plantation. Un paillis d'écorce de pin jouera aussi un rôle protecteur des racines contre les fortes gelées, surtout chez les plantes en bacs.

Le jardin du curieux et du botaniste

  • Picea pungens a été découvert au Colorado en 1862 par le docteur C. Parry. C'est le cultivar 'Glauca Koster', obtenu en 1885 par le néerlandais Arie Koster qui est aujourd'hui le plus populaire des sapins bleus. Il atteint 15 m de haut.

  • La véritable appellation de " sapin bleu " devrait être réservée à Abies procera, également nommé " sapin noble ", originaire des montagnes de l'Oregon, où il fut découvert en 1825 par David Douglas

  • Un paillage permanent avec de la paillette de lin, d'un joli blond clair, met bien en valeur le feuillage bleuté des conifères, tout en réduisant les arrosages et en freinant le développement des mauvaises herbes.

  • L'aspect un peu immuable des conifères confine à la monotonie s'ils sont trop dominants dans le jardin. Ne dépassez pas 50 % de conifères dans la composition d'un massif, la proportion raisonnable étant plutôt d'un tiers.

  • Beaucoup de conifères bleus (surtout dans les formes naines) sont multipliés par greffage. C'est ce qui, avec leur croissance lente, explique et justifie leur prix relativement élevé.

  • Les aiguilles des conifères qui tombent au fur et à mesure que le feuillage se régénère, acidifient le sol. Il est donc conseillé de chauler (une poignée de chaux éteinte par mètre carré) tous les deux ans environ.

Lire aussi
Les sapins bleus, une forte personnalité Les sapins bleus, une forte personnalité

"Vrais" et "faux" sapins bleus se déclinent en un nombre important de cultivars plus ou moins nains que l’on peut conseiller dans un petit jardin. L’épicéa nain du Colorado, Picea...

Des conifères pour tous les goûts et toutes les saisons Des conifères pour tous les goûts et toutes les saisons

Les conifères sont des arbres précieux au jardin car ils gardent leur feuillage en toutes saisons. Résistants, aussi beaux en sujets isolés qu'en haies, ils font partie des fondamentaux dans un...

Les conifères Les conifères

Le vaste monde des conifères offre toute une palette de possibilités au jardin. Élancées, pyramidales ou retombantes, les silhouettes de ces arbres sont toujours élégantes. À vous de choisir !...

Tailler sa haie de conifères Tailler sa haie de conifères

Vigoureux les conifères utilisés pour former des haies ont besoin de gestes de taille pour garder un aspect esthétique tout au long de l'année. Voyons comment procéder... Quand tailler sa haie de...

Vos commentairesAjouter un commentaire