Une éolienne dans son jardin

Une éolienne dans son jardin
Une éolienne dans son jardin

L'éolien domestique, sans mauvais jeu de mot, a le vent en poupe. De plus en plus de particuliers se lancent dans l'installation d'une éolienne dans leurs jardins mais le retour sur investissement est parfois aléatoire.

Pour produire de l'électricité propre au jardin, de plus en plus les particuliers optent pour l'installation d'une éolienne domestique. Cette installation consiste dans l'implantation d'un mât de 10 à 35 mètres portant des machines dont la puissance varie de 100 watts à 20 kilowatts.

L'électricité produite est le plus souvent destinée à alimenter en énergie un site isolé non raccordé au réseau. Dans ce cas, seul le confort est recherché. La rentabilité n'est pas le but visé.

Si l'installation est réalisée dans le but de faire des économies, l'électricité produite est alors destinée à être revendue à EDF. Dans les zones de développement de l'éolien EDF a l'obligation de racheter l'électricité produite à un tarif majoré dont le montant s'aligne sur le prix de vente de l'électricité de l'opérateur national.

Dans les autres régions, l'obligation de rachat est levée ce qui réduit de fait à néant tout espoir de rentabilité.

Un engagement écologique

Globalement, les arguments pour l'éolien tiennent principalement à un engagement écologique car force est de constater qu'à l'usage, la rentabilité économique de l'éolien domestique est souvent décevante. En effet et même si l'état octroie un crédit d'impôt alléchant de 50% sur un plafond d'investissement de 8 000 €, le coût d'une éolienne reste conséquent (entre 10 000 et 90 000 euros en fonction de la puissance, de la taille du mât...).

A ce principal inconvénient s'ajoute le fait que la mise en place d'une éolienne est longue et relativement complexe. La pose d'un mât test muni de capteurs (anémomètre) est une étape quasi obligée pour repérer l'emplacement le plus propice. Ces capteurs mesurent sur plusieurs mois la force du vent mais aussi et surtout sa régularité pour mieux définir la hauteur la plus adéquate à l'implantation des pales.

En règle générale, plus le rotor de l'éolienne est installé haut et plus il produit d'électricité. Le site choisi doit également et obligatoirement être dégagé des arbres voire des habitations pour donner un plein rendement.

Outre l'aspect économique et technique de l'installation, le particulier doit également veiller à respecter les règles locales d'urbanisme. En effet, selon les cas, le POS ou le PLU de la commune peut prévoir d'interdire l'implantation d'une éolienne ou tout du moins imposer des distances minimum par rapport aux voisins.

D'autre part, lorsque la hauteur prévue de l'éolienne est supérieure ou égale à 12 mètres, l'implantation est soumise à l'obtention d'un permis de construire.

Lire aussi
Aire de jeux au jardin : la sécurité prime ! Aire de jeux au jardin : la sécurité prime !

Balançoire, toboggan, cabane perchée, trampoline ou mur d'escalade, à chaque âge correspond des jeux de plein air spécifiques. Pour une sécurité optimale, tous les jeux doivent être choisis...

L'incinérateur de jardin L'incinérateur de jardin

L'incinérateur de jardin est un outil qui permet de brûler les déchets du jardin en toute sécurité. Les déchets sont enfermés dans un incinérateur fermé pour éviter les incendies. Au jardin, les...

Une ruche dans son jardin Une ruche dans son jardin

Avoir quelques ruches dans son jardin c’est la garantie d’une belle pollinisation de vos fruits et légumes à fleurs mais aussi le plaisir de produire son propre miel et pourquoi pas son...

Attirer les papillons dans son jardin Attirer les papillons dans son jardin

Le secret d’un jardin visité par les papillons réside dans la diversité de sa végétation : un fouillis de plantes odorantes, des massifs colorés, des haies comportant de nombreux arbustes...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Quand on voit la pollution, si on voulait vraiment lutter contre, on subventionnerait ce genre d'appareillage pour que tout le monde en ait. Il en va de même pour les éclairages à LED : ils sont tellement économes, que je ne comprends pas pourquoi il y encore de taxes dessus. Heureusement, il existe des sites de vente en ligne comme www.luminaire.fr, qui ont un très bon rapport qualité/prix. Merci internet !
    Répondre à
    Le 28/05/2013 à 07:31
    Lionel (PACA)
    Les éoliennes "à axe horizontal" (les grands moulins) ne sont que des arnaques pour naïfs ou bobos. Il n'y a rien de moins écologique que ces machines : des fondations énormes en béton et fers (plusieurs tonnes --> 1m cube de béton = 2300 kg et vous ne soutiendrez jamais un moulin en haut d'un mat de 20m avec un seul mètre cube !) , un ou des mats en acier, rien qu'à ce stade vous en avez pour 15 ans avant de "rembourser" l'impact carbone. On arrive à la machine elle-même : pollution visuelle, danger pour la faune sauvage (oiseaux, chauves-souris), contraintes mécaniques très fortes donc usure prématurée avec risques de décrochement de "l'hélicoptère" qui peut parcourir plusieurs dizaines de mètres avant de s'écraser au sol, non démarrage de la production électrique par vents faibles, arrêt de la production par vents de plus de 70...80 km/h ou tournoyants. Ne croyez pas les lobbies des éoliennes à AXE horizontal ! Si vous voulez vraiment implanter une éolienne chez vous, renseignez vous sur les éoliennes "à axe vertical" (les web est là pour ça). Je précise que je n'ai rien à gagner pour l'une ou l'autre de ces machines, je suis seulement peiné de voir des gens se faire avoir par méconnaissance du sujet en se réclamant de l'écologie. L'exemple typique : les panneaux solaires !!! Et on en fera quoi dans 15 ans ? Nous sommes incapables de les recycler.
    Répondre à Lionel
    Le 27/02/2018 à 12:02