Chaîne des cœurs

Chaîne des cœurs, Ceropegia woodii

Botanique

Nom latin  : Ceropegia woodii
Famille  : Asclépiadacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : août à septembre
Couleur des fleurs  : rose violacées en forme de lanterne
Type de plante : plante grasse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : liane volubile, feuilles en forme de cœur, persistant
Hauteur : tiges volubiles jusque 2m de long

Planter et cultiver

Rusticité  : 5° C minimum, supporte des températures très chaudes
Exposition  : lumineuse
Type de sol : sol drainant: terre de jardin + terreau + sable
Acidité du sol  : neutre à basique, ne craint pas le calcaire
Humidité du sol  : normal en été, sec en hiver
Utilisation : plante d'intérieur, véranda
Plantation, rempotage : pendant toute la belle saison
Méthode de multiplication : par bouturage principalement

Généralités

Cette chaîne des cœurs est une plante charmante pour débutant. De culture facile et peu encombrante, son look graphique et design en fait une plante d’appartement de choix.

Originaire des régions semi-arides d’Afrique du sud, Ceropegia woodii est une plante grimpante présentant une ou plusieurs racines renflées qui lui servent de réserve d’eau. On peut la considérer comme une plante à caudex. Ces tubercules peuvent atteindre jusqu’à 5 cm de diamètre. Ses tiges volubiles, peu ramifiées peuvent s’allonger sur 2 m. Elles portent des feuilles opposées, en forme de cœur insérées par deux tous les 4 cm sur la tige. C’est ce qui donne à la plante son allure graphique. Les feuilles sont grise tachetées de vert sur le dessus, et violette sur la face inférieure, tout comme les tiges. Plus la plante sera exposée à la lumière, plus elle sera pigmentée de violet.

Au nœud des feuilles peuvent apparaître des petits tubercules ou en été des fleurs en forme de petite lanternes : de deux cm de hauteur, ces fleurs sont faites des pétales soudés en tube allongé rose violacé, se finissant par 5 fils velu, de couleur violine. Les poils bougent, et attirent les mouches, celles-ci entrent dans le tube floral et pollinisent la fleur.

Une fleur pollinisée donne naissance à deux fines gousses de 5 cm de long pour 0.2 cm d’épaisseur, remplies de graines plates.

Comment cultiver votre chaîne des cœurs ?

N’étant pas rustique, on garde Ceropegia Woodii dans la maison ou en véranda, lui assurant un minimum de 5° C en hiver, et un maximum de 40 ° C en été. Installé de préférence près d’une fenêtre, elle supporte le soleil direct ou la lumière tamisée. L’arrosage peut être copieux pourvu que l’on laisse sécher la terre entre deux. La floraison est induite seulement si la plante connait une saison d’hiver plus fraiche (10 ° C) et plus sèche.

Elle sera bien dans un substrat drainant :1/3 terre de jardin, 1/3 terreau horticole, et 1/3 de matériel drainant tel que pouzzolane ou sable.

Que faire si votre chaîne des cœurs s’allonge trop sans s’étoffer ?

Comme les tiges peuvent s’allonger jusque 2 m, cela est parfois trop, surtout si on ne veut pas emmêler les tiges et lui garder son allure retombante verticale. Pour raccourcir les tiges et étoffer la plante, il suffit de choisir un nœud au niveau d’une double feuille, de préférence le plus gros possible et de replier la tige pour enfoncer ce nœud dans la terre du pot. Quelques semaines plus tard. On coupe la tige juste avant le nœud, qui a grossit pour former un caudex. En faisant ce marcottage, vous taillez votre plante en augmentant le nombre de lianes qui retombent.

Comment multiplier Ceropegia woodii ?

  • par semis : le semis de cette famille de plante est assez délicat, et les graines difficiles à obtenir.
  • par bouturage : des sections de tige de 3 nœuds, dont un est planté dans la terre, à 20 °C sans soleil direct
  • par marcottage : ce qui revient au bouturage mais la liane est sectionnée seulement quand le nœud est enraciné, donc le taux de réussite est meilleur.
  • parfois un caudex se forme sur la tige ; on peut le prélever avec la tige qui suit et le repiquer tout simplement.

Espèces et variétés de Ceropegia

Le genre Ceropegia regroupe de nombreuses espèces de forme très différente : de la plante grasse à la liane volubile, voire les deux à la fois, toutes ont des fleurs remarquable et originales :

  • Ceropegia serpentiformis : plante grasse à feuilles réduites, noire qui ressemble à un serpent.
  • Ceropegia sandersonii, la plante parachute.
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Plante parachute, Ceropegia sandersonii Plante parachute, Céropégia, Ceropegia sandersonii

Le genre Ceropégia comprend environ 200 espèces de vivaces persistantes ou semi persistantes faisant partie de la grande famille des Asclépiadacées. Ceropegia sandersonii est originaire du...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Lucchesi Marcel (Bretagne centre)
    Très contente de cette plante qui ne cesse de me surprendre. Très simple d'entretien.
    Répondre à Lucchesi Marcel
    Le 04/11/2017 à 21:04
  • Fred (Pyrénées Atlantiques)
    J'adore cette plante, elle résiste bien à ma main... "non verte"
    Répondre à Fred
    Le 09/05/2015 à 15:17
  • Verpillat (Pays de la loire)
    Ce document est très interessant
    Répondre à Verpillat
    Le 05/01/2014 à 12:20