Photographier dans son jardin

Avant qu'un papillon se pose sur une fleur, il faut souvent patienter
Avant qu'un papillon se pose sur une fleur, il faut souvent patienter

Pouvoir photographier au fil des saisons dans un lieu près de chez vous et en plus avec des thèmes variés, cet endroit existe : votre jardin. En plus de vos fleurs, vos légumes et vos arbres, il existe toute une faune riche et diverse. Que des bonnes raisons pour les photographier et redécouvrir son jardin.

Hellébore, un ciel moyennement ensoleillé permet quand même de réaliser des photos Avant qu'un papillon se pose sur une fleur, il faut souvent patienter Le cœur de Marie est mis en évidence grâce à un arrière plan flouAvant qu'un papillon se pose sur une fleur, il faut souvent patinter Pour photographier cette mouche, un objectif macro est indispensable

Quel matériel ?

Un APN muni d’un zoom fera l’affaire. Parmi les programmes proposés par l’appareil photo, celui dont le pictogramme est une fleur, permet de réduire la distance de la prise de vue. Le mode utilisé est alors appelé « mode macro ». Le terme proxiphotographie serait plus juste car la macrophotographie ne commence qu’au rapport 1 :1 : le sujet photographié a la même taille en réalité que sur le capteur ou la pellicule. L’emploi d’un objectif macro est alors indispensable.

Quelle lumière ?

Le jardin étant à portée d’objectif, on a toute l’année pour réaliser des photos et choisir son éclairage. En été le soleil est au zénith, il est préférable de privilégier la matinée ou la fin d’après-midi. Ces périodes évitent les forts contrastes ombre/lumière et donnent une lumière plus douce. On peut aussi profiter d’un ciel couvert mais lumineux pour tirer le portrait de la rose dernièrement éclose.

Il faut chercher le meilleur éclairage en variant les angles de prise de vue. Pour les fleurs de couleur claire, un contre-jour peut ajouter plus de relief.

La pluie change le paysage : les pétales de fleurs sont chargés de gouttelettes et les escargots en profitent pour faire leur apparition, faisant le bonheur des photographes et le malheur des jardiniers.

La neige ne laisse que quelques bouts de plantes ou de fleurs dépasser, mais attention car la cellule de l’APN va se baser sur le blanc et sous-exposer l’image. Dans ce cas il faut surexposer, rajouter de la lumière en baissant la vitesse ou en ouvrant plus le diaphragme manuellement ou en utilisant la touche correction d’exposition.

Pour « déboucher » les ombres, on peut utiliser un morceau de polystyrène qui réfléchira la lumière ou éventuellement un flash sur lequel aura été placé un réflecteur pour adoucir l’apport lumineux.

Pendant la prise de vue

Légumes, fleurs, escargots ou insectes, il est préférable de prendre la photo à leur hauteur (soit, il faut parfois avoir de la souplesse !) afin d’éviter des zones ou apparait la terre, ce n’est pas toujours d’un meilleur effet. Attention à l’arrière-plan ! Ce serait dommage de s’apercevoir, une fois la fleur fanée, qu’un pot de fleur, un objet ou même une partie de son chien apparait sur la photo ! Pour donner d’avantage de force à une image, il est conseillé de respecter la règle des tiers. En découpant une photo selon les tiers verticaux et horizontaux (les lignes fortes) on définit 9 zones et 4 points d’intersection (les points forts). Il faut placer le sujet près de l’un de ces points forts.

Ne pas oublier de tenir compte du vent. Une fleur bouge beaucoup et risque d’être floue. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir une vitesse d’obturation élevée (1/250 ou 500).

Maintenant prêt pour revisiter le jardin ?

Lire aussi
Une éolienne dans son jardin Une éolienne dans son jardin

L'éolien domestique, sans mauvais jeu de mot, a le vent en poupe. De plus en plus de particuliers se lancent dans l'installation d'une éolienne dans leurs jardins mais le retour sur investissement...

Une ruche dans son jardin Une ruche dans son jardin

Avoir quelques ruches dans son jardin c’est la garantie d’une belle pollinisation de vos fruits et légumes à fleurs mais aussi le plaisir de produire son propre miel et pourquoi pas son...

Attirer les papillons dans son jardin Attirer les papillons dans son jardin

Le secret d’un jardin visité par les papillons réside dans la diversité de sa végétation : un fouillis de plantes odorantes, des massifs colorés, des haies comportant de nombreux arbustes...

Adopter une poule dans le jardin Adopter une poule dans le jardin

Redécouvrons tous les intérêts, trop souvent oubliés, que ce joli animal peu exigeant propose. Nous sommes nombreux à observer avec attention la qualité de nos aliments, leur origine et mode de...

Vos commentairesAjouter un commentaire