Les gastéropodes, escargots et limaces

Escargots des bois, Cepaea nemoralis
Escargots des bois, Cepaea nemoralis

Très présents dans les jardins, escargots et limaces constituent parfois un chaumard pour les jardiniers lorsque ces gastéropodes dévorent leurs cultures. Cependant ils font partie de l'écosystème et donc de l'équilibre du jardin et ne doivent pas être détruits de manière systématique.

Escargots des bois, Cepae nemoralis Escargot des bois, Cepaea nemoralis Escargot des bois, Cepaea nemoralis Escargot des jardins, Cepaea hortensis Escargot des bois, Cepaea nemoralis Escargot des jardins, Cepaea hortensis Petit-gris Petite limace, Milax Grande limace, Limax maximus Grande loche, Limace rouge, Arion rufus

Les gastéropodes du jardin sont des mollusques invertébrés possédant un pied (corps) leur servant à ramper. Ce pied comporte des glandes produisant le fameux mucus permettant la reptation en douceur, aussi bien à l'horizontale qu'à la verticale. Car ce que l'on prend pour de la simple bave est une substance complexe composée de collagènes, de glucose, d'allantoïde, de protéines et d’élastine. Les muscles du pied peuvent alors se contracter et se détendre pour permettre l'avancée gracieuse de la bête. Ce mucus sèche au contact de l'air, il durcit alors et laisse une traînée brillante, preuve que vos laitues ont bel et bien été dévorées par des gastéropodes et non par des chenilles !

En dehors des jours de pluie, les escargots et limaces sortent surtout la nuit, voilà pourquoi il n'est pas rare de retrouver une planche de semis encore intacte la veille au soir, dévastée au petit matin !

Ces animaux à corps mou présentent parfois une coquille calcaire, plus ou moins dure et opaque, voire colorée, souvent spiralée (hélicoïdale) vers la droite (destre). Il existe cependant de rares cas d'escargots à coquille senestre. Si la coquille venait a être brisée, l'escargot peut tout de même survivre si la blessure est limitée. En effet, la paroi interne de la coquille est recouverte d'un 'manteau' qui sécrète du calcaire presque pur. Le fameux mucus dont nous parlions plus haut va servir de mortier. Si le centre de la coquille n'est pas trop atteint, elle se réparera très bien en un temps variant de 10 jours à deux semaines. Si l'escargot a été écrasé et que les organes internes vitaux sont touchés (cœur, poumons, intestin...) l'escargot a peu de chance de survivre, tout comme si la surface de coquille arrachée est trop importante ou si la blessure se situe au niveau de l'apex c'est à dire en plein centre de la coquille.

La coquille est l'apanage de la majorité des escargots terrestres que l'on trouve dans nos jardins. Cette coquille est très utile comme protection contre les prédateurs, les chocs, mais aussi contre les aléas climatiques. Lorsqu'il fait trop chaud et sec, l'escargot se rétracte à l'intérieur et la bouche à l'aide d'un film de mucus qui va durcir en séchant.

Les limaces, quant à elles sont rarement pourvues de coquille exceptées les testacelles, qui en présentent de très rudimentaires et ne leur permettant pas de se retirer à l'intérieur.

Elles se cachent sous les feuilles, les pots de fleurs, les planches en bois ou les anfractuosités humides le temps que le temps se remette à la fraîcheur !

Les gastéropodes vivent donc une période d'estivation lorsqu'il fait chaud et sec mais aussi d'hibernation lorsqu'il fait trop froid. Leur métabolisme entre en diapause ; Ils ne s'alimentent plus, trouvent un refuge et vivent au ralenti. L'escargot presque déshydraté pour résister au gel, ferme sa coquille et disparaît en son fond jusqu'à ce que de jours meilleurs le réveillent.

La tête des gastéropodes comprend les organes sensoriels que sont les tentacules (organes olfactifs et tactiles) et les yeux fixés à l'extrémité de tentacules rétractables. Ils permettent à peine de distinguer les formes et la lumière mais pas de voir au sens où nous l'entendons.

Les gastéropodes ont bien sûr une bouche, pour s'alimenter et produire de la salive et possèdent aussi un cerveau directement relié aux yeux et à la bouche. Dans cette dernière, la radula, une langue râpeuse recouverte de minuscules 'dents' en chitine assure le déchiquetage des aliments. Ces 'dents' ont pour particularité de se renouveler constamment de l'arrière vers l'avant.

Certaines espèces de gastéropodes sont phytophages, c'est à dire qu'elles se nourrissent de plantes, d'autres sont détritivores et même carnivores ou cannibales c'est le cas de la limace léopard qui débarrasse le jardin de ses cousines phytophages. Voilà pourquoi il ne faut pas détruire ces gastéropodes sans discernement !

Les gastéropodes de nos jardins sont hermaphrodites et possèdent à la fois les organes de reproduction mâles (spermatozoïdes) et femelles (ovules). Après une parade nuptiale plus ou moins longue, deux individus s'accouplent et s'inséminent. Les ovules sont ainsi activés chez les deux partenaires. Une fois cette fécondation réalisée, les œufs pourront se développer puis seront pondus dans le sol. Chaque escargot peut pondre jusqu'à 3 fois par mois en période favorable (printemps/automne). Les petits escargots sortiront de leur œufs au bout d'environ deux semaines. Du côté des limaces, les œufs éclosent au bout de trois semaines si la température est idéale (20°C) ou peuvent mettre 3 mois à incuber si ce n'est pas le cas. Escargots et limaces pondent entre 100 et 400 œufs par saison selon les espèces et les conditions climatiques.

La durée de vie des gastéropodes dépend là encore de l'espèce mais aussi des conditions de vie et de leur environnement. On compte environ 4 à 7 ans pour les escargots et de 1 à 2 ans pour les limaces.

Vous pouvez nous soumettre vos plus belles photos de gastéropodes absents de cette galerie (votre nom et prénom seront associés à la photo).

Lire aussi
La lutte contre les limaces et les escargots La lutte contre les limaces et les escargots

Vos feuilles sont trouées de toutes part, vos plantes repiquées sont rasées et vos semis sont dévastés, ne cherchez pas trop longtemps les limaces et les escargots sont passés par là... Mais...

Trucs contre les limaces et les escargots Trucs contre les limaces et les escargots

Retrouvez vos trucs pour tenir à distance les limaces et les escargots... Contre les escargots, allez déposer votre marc de café aux pieds de vos arbustes. C'est gratuit et en plus très écologique....

Les escargots Les escargots

Les escargots font partie de la grande famille des gastéropodes avec les limaces. Ces mollusques majoritairement terrestres peuvent aussi être aquatiques et marins. Il existe environ 400 espèces...

Les limaces Les limaces

Redoutées par les jardiniers, les limaces sont des gastéropodes particulièrement voraces qui partout où elles passent font de gros dégâts. Nuisible, la limace a toutefois sa place dans l'équilibre...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Bob (Ontario)
    Merci çà m'aide beaucoup !
    Répondre à Bob
    Le 12/05/2015 à 16:43