La germination des pommes de terre

La pomme de terre fait partie des aliments incontournables de notre alimentation. Quelle que soit son accommodation culinaire, elle constitue un régal pour les petits et grands. Cultiver ses propres produits est à la fois économique et bon pour notre santé; ce légume poussant dans la terre, il est en effet préférable de maîtriser sa culture de A à Z pour éviter d'absorber trop de produits phytosanitaires dangereux pour l'organisme.

La germination des pommes de terre
La germination des pommes de terre

De la semence à l'assiette...

Avant la plantation, il est nécessaire de faire germer vos plants, à moins de vous les procurer déjà pré-germés en jardinerie ou en pépinière.

Le choix des variétés

Choisissez de bonnes variétés, adaptées à votre région et à la consommation que vous désirez en faire. Les variétés les plus productives n'étant pas forcement les meilleures, préférez des valeurs gustatives sûres qui présentent les meilleurs aptitudes culinaires comme « Roseval », « Florette », « Mistral » ou encore « Belle de Fontenay », ou des variétés originales comme la « Viola » à chair mauve.

La germination en pratique

Si vous réaliser vos propres plants à partir de ceux fournis par votre potager, sachez que vous risquez de propager des maladies déjà existantes. Renouvelez vos plants environs tous les trois ans pour éviter cet inconvénient majeur et n'utilisez que des sujets très sains.

Pourquoi faire germer les pommes de terre ?

La pré-germination favorise la croissance d’un plus grand nombre de tiges par pomme de terre de semence. Ainsi, les plants sortiront du sol plus rapidement, et favoriseront un développement homogène de la culture. Les rendements seront meilleurs notamment grâce au procédé de l'égermage décrit ci-dessous.

Choix du lieu

Que les semences soient issues de votre production ou du commerce vous devrez les faire germer. Pour cela, sélectionnez les sujets en parfait état ne présentant ni tâches, ni blessures. Choisissez un endroit clair, bien ventilé, où il ne gèlera pas ; une véranda non chauffée, un garage possédant une fenêtre, ou un abri de jardin feront parfaitement l'affaire. La luminosité est essentielle au bon développement du germe qui, s'il en est privé s'étiolera et sera fragile. Attention à la température : trop élevée elle produira très vite des germes trop développés, trop faible elle induit une déformation des tubercules ; en cas de fortes gelées, ceux-ci peuvent même être détruits.

Une fois le lieu choisi, repérez les yeux afin de les disposer vers le haut dans des clayettes ou des cageots en bois. Les plaques en carton servant d'emballage aux œufs offrent aussi de très bon supports de germination.

Une technique méconnue : l'égermage

Si les pommes de terre de semence sont stockées pendant une longue période à une basse température, elles sauteront le stade du germe apical et ne devront par conséquent pas être égermées. Dans tous les autres cas, un germe apparaîtra au sommet du tubercule : il s'agit du fameux germe apical qu'il faudra supprimer. Sans cette opération, vous obtiendrez un pied avec une seule tige car les germes latéraux ne se seront pas développés, la récolte en sera d'autant réduite. Attention certaines variétés ne supportent pas l'égermage comme « Belle de Fontenay » ou « Ratte » pour les plus commune.

Plantation

Lorsque les germes sont courts, bien colorés et encore exempts de feuilles, plantez-les en pleine terre en respectant le calendrier de votre région.

Lire aussi
3 trucs sur les taupes, les pommes de terre et l'eau de javel 3 trucs sur les taupes, les pommes de terre et l'eau de javel

Gérard BOURGES nous donne 3 trucs et astuces pour le jardin : Comment chasser les taupes sans les tuer ? Comment freiner la germination des pommes de terre ? Comment[...]

Pommes de terre à l'ail des ours Pommes de terre à l'ail des ours

Voilà une recette pour les amateurs d'ail des ours qui marie les feuilles mixées dans un pesto avec des pommes de terre agrémentées de fromage fondu.

Crème de pommes de terre, courgettes et millet Crème de pommes de terre, courgettes et millet

Plus légère qu'une purée de pommes de terre, plus goûteuse qu'une purée de courgettes, cette recette de crème de pomme de terre, onctueuse, se déguste façon 'fondue', en y trempant[...]

La récolte des pommes de terre La récolte des pommes de terre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la récolte des pommes de terre plantées sous paille au potager.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Salva (Rhone alpe)
    Pourquoi ne peut on pas manger des pommes de terre de semence ?
    Répondre à Salva
    Le 17/01/2014 à 18:31
    Domiedub (Aude)
    Ayant consommé par erreur à un repas des pommes de terre de semence, quel est le risque au niveau toxicité ?
    Répondre à Domiedub
    Le 18/02/2017 à 20:35