Crocus de Thomas

Le crocus de Thomas, Crocus tommasinianus est l’une des espèces de crocus les plus faciles à cultiver : ce petit bulbe précoce se multiplie tout seul, se naturalise dans la pelouse et accepte même des sols lourds. Planté en automne, sa floraison lavande est un plaisir en fin de l’hiver.

Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus

Botanique

N. scientifique Crocus tommasinianus
Famille Iridacées
Origine Europe centrale
Floraison janvier/février
Fleurs lavande, violet argenté, blanc
Typeplante à bulbe
Végétationbulbeuse vivace
Feuillage caduc
Hauteur10 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -23 °C
Exposition ensoleillée en hiver, peut-être ombragée en été
Soltolérant
Acidité légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité tolérant sauf aux sols vraiment trop humides, n'apprécie pas de sécher trop en été
Utilisationpelouse, massif, potée, sous-bois
Plantationjuin, juillet, aout, septembre, octobre
Multiplicationdivisions, semis
Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus

Crocus tommasinianus le crocus de Thomas est une petite plante à bulbe appartenant à la famille des Iridacées. Il est originaire du centre de l’Europe, présent en Croatie, Serbie, Bosnie, Monténégro, Bulgarie et Hongrie. L’espèce naturelle croît dans les bois et les collines ombragées et fleurit en hiver sous les rayons du soleil lorsque les arbres caducs sont sans feuilles. Le crocus de Thomas est l’espèce la plus facile à cultiver, excellente à faire naturaliser au jardin. Il se plante sous les feuillus, en massif, dans la pelouse…

Description de Crocus tommasinianus

Crocus tommasinianus est un petit crocus, haut d’environ 8 cm. Il démarre son cycle en septembre/octobre discrètement sous terre, pour fleurir en janvier ou février (les bulbes naturalisés ou plantés depuis plusieurs années deviennent plus précoces). C’est après la floraison que le plus gros de son feuillage se développe, période où le crocus de Thomas renouvelle ses réserves dans un nouveau corme, et souvent quelques bulbilles par multiplication végétative. Il rentre en repos pou l’été vers mi-mai.

Son bulbe, en réalité un corme, c’est à dire un rhizome épaissi, est arrondi, d’environ 2 cm de diamètre recouvert d’une chemise fibreuse.

Sa fleur est tubulaire. La base du très long tube est souterraine, tandis qu’il se termine en une corolle à 6 tépales assez étroits, lilas argenté.

Ses feuilles sont ensiformes, larges de 3 mm, longues de 20 cm, avec une ligne centrale blanche.

Ils sont pollinisés par les insectes. Les graines sont disséminées par les fourmis : les fruits sont murs vers fin avril : très peu visibles, ils affleurent la terre.

Quelques variétés

  • Crocus tommasinianus ‘Ruby Giant’ est un hybride stérile, il n’augmente donc que multiplication végétative et non par graines. Il est plus grand et bleu violet, intensément coloré. En tant que plante stérile Crocus tommasinianus ‘Ruby Giant’ effectue une multiplication végétative plus importante (plus de bulbilles), il est donc plus prolifique.

Les crocus non stériles auront eux l’avantage de se multiplier tout seul par graines et vous aurez peut-être la surprise de les voir apparaître au bout de 2 ou 3 ans là où on ne les attend pas.

  • Crocus tommasinianus ‘Whitewell Purple’ est nain et prolifique, idéal pour se naturaliser dans une pelouse : il est violet vif avec l’intérieur de la fleur plus clair.

  • Crocus tommasinianus ‘Albus’ s’ouvre sur une corolle toute blanche aux tépales élancés.

  • Crocus tommasinianus ‘Pictus’ est lavande moucheté de blanc

  • Crocus tommasinianus ‘Roseus‘ est rose cyclamen

Comment planter et cultiver le crocus de Thomas ?

Crocus tommasinianus est un crocus plutôt nain, mais dont la petite taille est largement compensée par sa vigueur et son bon caractère. Il est planté pour plusieurs années avec bon espoir de le voir se naturaliser.

Il supporte tout, même un sol lourd, car il n’a pas besoin d’une saison de repos complètement au sec et préfère même un été dans une terre qui reste légèrement fraîche. Très tolérant, ce crocus poussera là où il est planté.

Cependant pour voir ses sympathiques corolles s’épanouir largement, il lui faut les rayons du soleil direct. L’exposition doit donc être ensoleillée durant les mois de janvier, février, mars, soit sud/sud-ouest près d’un bâtiment ou partout ailleurs, mais non ombré par un arbre persistant ou une vivace à feuillage hivernal. Étant haut de 8 cm en fleur, il lui faut peu de chose pour lui faire de l’ombre.

Le crocus de Thomas s’installe et se multiplie dans une pelouse, sous des arbres ou arbustes caducs, mais aussi en massif, entre des plantes vivaces dont les feuilles se développent plus tard. Il poussera également en jardinière ou potée, mais dans ce cas aura besoin d’apport d’engrais après la floraison afin de ‘refaire ses bulbes’ pour l’année suivante. N’hésitez pas à l’associer avec un autre bulbe à croissance estivale.

Crocus tommasiananus se plante groupé ou espacé, selon les goûts, à une profondeur comprise entre 6 et 8 cm. Ses bulbes sont installés au jardin le plus tôt possible en fin d’été et jusqu’en novembre. Ces crocus deviennent plus précoces lorsqu’ils reviennent les années suivantes.

Entretien du Crocus tommasinianus

  • Ne couper pas les feuilles qui s’allongent après la floraison ! Ce sont elles qui permettent sa croissance, sa multiplication et reconstitution des réserves du corme afin de fleurir l’année suivante.

  • Lorsqu’ils sont plantés densément, la touffe peut avoir besoin d’être remaniée lorsqu’on constate qu’ils sont moins florifères, car les uns sur les autres, ils s’enfoncent trop profondément et finissent par mourir. Ce remaniement qui permet également de les diviser se fait dès que les feuilles jaunissent  (avril, mai) : une période où l’on sait encore ou creuser  précisément !

  • Dans une rocaille un peu fraîche, Crocus tommasiannanus peut se montrer envahissant comme un muscari.

Comment multiplier le crocus de Thomas ?

Les graines seront semées dès leur maturité jusqu’en automne en pot de semis placé à l’extérieur : elles germeront après quelques semaines de température hivernales. Les plantules ne seront capables de fleurir à leur tour qu’après 2 ou 3 ans de croissance.

Lorsque la plante se met en dormance, soit en juin, juillet, aout, les bulbes peuvent être remaniés et divisés, transplantés. Les plus petits cormes seront capables de fleurir au bout de 2 ans.

Espèces et variétés de Crocus

100 espèces, dont environ 30 seulement sont cultivées

  • Crocus flavus, adapté à la rocaille
  • Crocus angustifolius, le crocus drapé d’or
  • Crocus chrysanthus, souvent bicolores
  • Crocus vernus, crocus de Naples, crocus de printemps
  • Crocus ancyrensis, Crocus d’Ankara
  • Crocus sieberi, Crocus de Sieber
  • Crocus biflorus, le crocus écossais, une espèce rare
  • Crocus sativus, le safran
  • Crocus nudiflorus, notre crocus des Pyrénées
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius

Le crocus drapé d'or, Crocus angustifolius est une espèce botanique naine et rare qui se naturalise facilement en rocaille ou sur un talus. Ce bulbe printanier parfumé est l'une des[...]

Crocus d'Ankara, Crocus ancyrensis Crocus d'Ankara, Crocus ancyrensis

Crocus ancyrensis, le crocus d'Ankara est une adorable miniature, dont le jaune chaleureux et lumineux égaye la fin d'hiver. L'effet devient remarquable lorsqu'il se naturalise, ce qu'il fait...

2017/02 Concours "Crocus et perce-neige" 2017/02 Concours "Crocus et perce-neige"

Galerie des photos des participants à notre concours de février 2017 sur le thème "Crocus et perce-neige" et résultats

Crocus Crocus

Les Crocus sont un genre comprenant de petites plantes bulbeuses et vivaces, appartenant à la famille des Iridacées. Ce genre représente plus d'une centaine d'espèces (actuellement 127 espèces et...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Norryb (Bethioua Oran Algérie)
    Je suis très contente de savoir tout sur le jardin
    Répondre à Norryb
    Le 09/01/2021 à 12:07