Le gecko

Le gecko est un sympathique animal très présent auprès des habitations dans le midi de la France, pourtant son aspect étrange soulève bien des questionnements. Découvrons ensemble ce reptile étonnant !

Le gecko
Le gecko

Un animal peu commun

Le gecko (Tarentola mauritanica), appelé "tarente" dans le sud, fait partie de l'ordre des Gekkota et de la famille des Phyllodactylidées.

Le gecko est un reptile au corps allongé mesurant une quinzaine de centimètres de longueur de la tête à la queue. Sa couleur lui permet de se fondre à son milieu ; beige, sable, souvent tacheté de brun, elle peut varier selon la température et la luminosité.
Grand grimpeur même sur les surfaces les plus verticales, le gecko possèdent un système d'accroche spécifique sous chacune de ses 4 pattes : des lamelles mobiles couvertes de poils (setae).

Ses yeux sont traversés par des pupilles verticales adaptées à sa vie nocturne.

Mode de vie

Le gecko, comme tous les reptiles a besoin de chaleur pour vivre, c'est pourquoi, on ne le croise que dans les régions les plus chaudes de notre pays, notamment le pourtour méditerranéen et la Provence. Très vif, le gecko se déplace rapidement en courant ou en bondissant. Il peut sauter sans souci d'un muret à un arbre.

Animal plutôt nocturne, le gecko ne sort de sa cachette qu'au crépuscule pour chasser des insectes tout au long de la nuit. Il se poste alors le long d'un mur si possible sur une terrasse éclairée par une ampoule qui attirera les insectes volants. Craintif, il sait se faire très discret en présence humaine.

La journée, la créature apprécie l'abri des vieilles pierres, des murets ou des granges désaffectées. Arboricole, le gecko grimpe au sommet des arbres où il se fond avec la couleur de l'écorce pour se protéger.

Le gecko mâle est territorial ce qui peut parfois conduire à des batailles.

Alimentation

Le gecko est un bon allié du jardinier. Il se nourrit de toutes sortes d'insectes, se mettant à l'affût et les attrapant avec sa langue élastique dès la nuit tombée. Ne le chassez pas ! Il vous débarrassera efficacement des moustiques et autres insectes indésirables.

Reproduction

Le gecko se reproduit à la fin du printemps lorsque les températures se maintiennent au dessus de 20°. La femelle pond alors ses œufs directement sur le sol ou sous un tas de feuille. Ils sont en général au nombre de deux. Une femelle peu pondre jusqu'à 4 fois par été. La période d'incubation dépend de divers facteurs notamment de la température qui doit rester élevée. L'éclosion survient généralement au bout de 3 semaines à un mois. Les petits, d'une taille de 3 centimètres de longueur, attendront leur première mue survenant une semaine après l'éclosion pour se nourrir d'insectes. Ils passeront l'hiver à l'abri des frimas pour ne ressortir qu'au printemps suivant, adultes et capables de se reproduire à leur tour.

Lire aussi
Le biomimétisme Le biomimétisme

La nature possède l'étonnante capacité de créer sans cesse selon les contraintes de son environnement. Plantes et animaux évoluent dans leur écosystème et produisent des substances ingénieuses, de...

Habiller sa façade avec des grimpantes Habiller sa façade avec des grimpantes

Inutile de se lancer dans un ravalement de façade coûteux pour donner du cachet à sa maison ! Les plantes grimpantes choisies avec goût, assureront le spectacle et transformeront rapidement[...]

Vous aimerez...
Le biomimétisme

Le biomimétisme

Habiller sa façade avec des grimpantes

Habiller sa façade avec des grimpantes

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Lamidesanimaux (VAUCLUSE 84 )
    Nous avons trouvé un bébé Geko (environ 3.5cm de long) dans la maison, quelqu'un pourrait me dire s'il va survivre tout seul dehors ? Que devons nous faire ? Merci et belle journée.
    Répondre à Lamidesanimaux
    Le 20/11/2020 à 14:23
  • Lau (Toulouse 31)
    Je vis dans l'hypercentre de toulouse (jeanne d'arc) et mon chat en capture régulièrement en descendent des toits. Je n'ai pas pu en sauver deux mais c'est la deuxième fois que j'en sauve un troisième qui a perdu sa queue n'empêche. Mais il est blanc et il a le ventre vert. C'est le cas pour les autres toulousains aussi? Il se laisse bien attraper et j'ai espoir qu'il puisse éradiquer la noctuelle de la tomate chez moi qui tue mes plantes depuis des mois.
    Répondre à Lau
    Le 07/11/2020 à 23:36
  • Sabine (Sélectionner)
    J'habite l'Hérault et dans mon petit jardin de 400 m2, il y a multitude de lézards et de geckos. Il me semble que les deux espèces cohabitent sans problème. Je vois chaque année des bébés de quelques centimètres, c'est donc que tous se reproduisent sans souci. Il faut dire qu'ils ont des tas de cachettes dans le jardin, des moustiques tigres à volonté, un tas de compost qui attire les insectes et de l'eau à disposition à ras du sol puisqu'une famille de hérissons habite également dans le coin. J'aimerais juste bien qu'ils croquent de la fourmi car j'ai une fourmilière énorme qui fait des trous partout ! Mais si les geckos rentrent parfois dans la maison pour passer l'hiver, les lézards,eux, préfèrent la rocaille du jardin...
    Répondre à Sabine
    Le 12/09/2020 à 09:24
  • Fannygriotte (38000 Grenoble)
    Eh ben oui ! Il y en a aussi à Grenoble, et Grenoble est dans les Alpes, mais il fait très chaud en ce moment, je viens d'en trouver un dans mon salon et pourtant j'habite au 3ème étage, j'ai dû le faire partir pour qu'il ne se fasse pas manger par mes chats. Il a de quoi manger en ce moment c'est envahi de moustiques, nous sommes piqués de partout.
    Répondre à Fannygriotte
    Le 19/08/2020 à 21:34
  • Thiriet (Nîmes)
    Une amie a découvert qu'un gecko passait l'hiver derrière une armoire... Les présentations faites, il a pris l'habitude de sortir par la porte, se promener. Quand la porte était fermée, il lançait un petit cri rauque pour réclamer l'ouverture ! Comme quoi, une certaine sorte d'apprivoisement est possible...
    Répondre à Thiriet
    Le 15/08/2020 à 13:47
  • Geckodesneiges (Gard)
    Merci de ne pas rire du pseudo, je l'ai depuis plusieurs années !! Cet animal fort sympathique au demeurant est très envahissant ! Les soirs d'été sur la terrasse, ils sont des dizaines maintenant sur mes murs ! Comme ce soir. Du petit modèle encore bébé de 4-5 cm, au modèle crocodile bien pataud de plus de 15 cm (certains sont tellement grands que je me demande encore comment ils tiennent aux murs !!), j'en ai partout ! Et les crottes qui vont avec ! Perso, je constate aussi un éloignement (une disparition ?) du traditionnel petit lézard dans mon entourage de garrigue... A qui la faute ? Je note en tout cas une certaine corrélation. Le travail de chasseur d'insectes est en tout cas remarquable (de longues heures d'observation m'ont permis d'apprécier les techniques de cet animal timide...). J'ai même des chauves-souris à mon service à ce sujet ! (Je n'ouvre même plus mes parasols le jour, elles s'y sont installées pour dormir !) Malgré cela, j'aimerais de nouveau voir plus de lézards...
    Répondre à Geckodesneiges
    Le 21/07/2020 à 22:27
    Noctua (Gironde)
    Bonsoir Geckodesneiges, je suis à la recherche de quelques individus de tarentes (Tarentola mauritanica) pour réintroduire l'espèce dont une population vivait dans le médoc où je vis, il y a encore peu de temps à la suite d'un programme d'urbanisme. Comment en trouver quelques adultes ? Merci de votre aide
    Répondre à Noctua
    Le 02/08/2020 à 21:56
    Jacqueline (Aude)
    J'ai fait la même constatation, une apparition des geckos depuis une dizaine d'année sur nos basses montagnes, mais une disparition des lézards catalans et lézards des murailles, et je me posais la question, est ce que les geckos mangeraient les petits lézards ?
    Répondre à Jacqueline
    Le 08/09/2020 à 11:45
  • Antony (Gard)
    Les geckos sortent beaucoup de nuit car contrairement au lézards, ils sont à sang chaud et n'ont donc pas besoin de la chaleur du soleil pour maintenir leur chaleur corporelle. On peut tout de même en voir la journée en plein "cagnard" mais c'est qu'ils sont à l'affût. Et effectivement, les geckos ont remplacé les lézards. Le gecko aime bien taper l'incruste dans les maisons. Pour savoir si vous avez des geckos qui squattent vos garages ou d'autres endroits chez vous, chercher leurs crottes (noires avec un bout blanc plus ou moins en forme de ballons de rugby) et plus elle est grosse, plus le gecko est imposant. Lorsqu'un gecko se sent en danger, il peut soit détaler soit se laisser tomber au sol avant d'essayer de trouver un abri (j'ai vu un petit gecko, dans notre chambre, se laisser tomber du plafond et se faire courser par mon épagneul-breton !!!). J'ai dû intervenir pour que mon chien ne tue pas le gecko avec mise à l'abri du gecko dans le garage.
    Répondre à Antony
    Le 06/07/2020 à 12:28
  • Elisabeth (Ariège)
    J'ai aussi eu la surprise il y a quelques jours de rencontrer (sûrement) un gecko dans mon salon. J'ai énormément de lézards dans mon jardin, mais celui-ci était très étrange il était beaucoup plus aplati. Je suis ravie d'apprendre qu'il s'en prend aux moustiques !
    Répondre à Elisabeth
    Le 14/05/2020 à 10:38
  • Georges (PACA oraison 04)
    Depuis environ 3 ans les lézards diurnes ont disparus, les tarentes ou geckos eux sortent de plus en plus le jour et deviennent plus foncés, remplacent-ils les lézards ? Par manque de concurrence ? Evolution du au changement climatique ? Avez-vous remarqué le même phénomène ? merci
    Répondre à Georges
    Le 19/03/2020 à 11:40
    Christiane Vedène (Provence)
    Les tarentes sont apparues voilà une quinzaine d'années, depuis les lézards sont de plus en plus rares, alors que chaque années des dizaines se promenaient sur les murs, les terrasses et même dans les plantes du jardin. Depuis si j'en vois 1 ou 2 c'est tout. Je ne suis pas la seule à avoir remarqué leur disparition liée à l'arrivée des tarentes.
    Répondre à Christiane Vedène
    Le 05/05/2020 à 16:55
    Phil (Var)
    Je constate aussi la disparition des lézards des murailles, mais je pense plutôt que c'est lié aux chats errants et à ceux des voisins qui traînent et chassent les lézards à longueur de journée. Les tarentes qui circulent en haut des murs et verticalement sont plus tranquilles et sortent en fin de journée pour chasser les moustiques et autres insectes du soir. Je n'ai pas l'impression qu'ils se fassent concurrence, horaires et territoires différents.
    Répondre à Phil
    Le 05/05/2020 à 18:35
  • Arnaud (Toulouse)
    Je vis en plein centre de Toulouse (Busca) et j'ai découvert un premier gecko dans ma chambre sous le radiateur au mois de décembre et surprise...avant hier il y en avait 3 sur la façade de la maison prenant un bon bain de soleil.
    Répondre à Arnaud
    Le 05/02/2020 à 08:06
  • Chantal (Drôme Provençale)
    J'ai découvert un gecko il y a deux jours sur sur l'embrasure de ma porte vitrée. Il m'a fait de la peine .Celui-ci n'avait plus de queue et deux pattes en moins.Y t'il des prédateurs pour cet animal ? Si ce n'est pas le cas j'ai bien peur de l'avoir blessé en levant mon volet roulant. Je suis triste. J'aimerai le déplacer mais je ne le peux pas.
    Répondre à Chantal
    Le 30/11/2019 à 10:39
    Nanisujardin (Cevennes)
    Les chats sont de grands prédateurs des geckos, j'en fais l'amère expérience avec mon chat et pourtant je suis vigilante !!
    Répondre à Nanisujardin
    Le 01/04/2020 à 11:01
  • Gilles (Toulouse) (Haute-Garonne)
    J'ai découvert tout dernièrement un petit gecko chez moi : plutôt noirâtre en tout cas très foncé, 5 à 6 cm queue comprise. Il était en haut d'un rideau de fenêtre (depuis quand ?), et s'en est aller (où ?) après quelques minutes, tranquillement ! Je suis habitué à en voir dans les villages du versant aragonais des Pyrénées et je me pose la question de savoir si je ne l'ai pas ramené involontairement. Bien que mon dernier aller et retour date de la fin août. Vu la taille il doit être tout jeune et donc ne me semble pas devoir avoir été "expatrié" ! Cette rencontre fut comme un rayon de soleil (bien qu'il faisait nuit) et j'espère que nous aurons l'occasion de nous croiser une prochaine fois, lui et peut-être d'autres. La question est donc de savoir si quelqu'un a une idée de sa présence et de sa fréquence dans un environnement urbain comme celui de Toulouse ?
    Répondre à Gilles (Toulouse)
    Le 23/10/2019 à 14:45
    Banoc (Toulouse)
    Je suis dans la banlieue ouest de Toulouse et j'ai beaucoup de ces animaux surtout sur le bâtiment de la maison. pas dans le jardin. je suis surpris que nous ayons ces animaux dans cette région car ils sont plutôt en pourtour méditerranéen.j'en ai aperçu jusqu'à fin Décembre !!! Ca fini par être envahissant car ils sont à l'aise ... même dans la maison.
    Répondre à Banoc
    Le 22/01/2020 à 11:29
    GILLES (TOULOUSE) (Midi pyrénées)
    Je suis aussi sur Toulouse ouest mais intra-muros ! Et depuis il y en a peut-être un deuxième, même taille et plus jaune dans une autre pièce ! Je l'ai vu se carapater dans une saillie de bordure de fenêtre : ils doivent mieux connaître ce réseau que moi ! Je mets ça sur le réchauffement climatique bien que je pense qu'ils sont déjà présents mais deviennent plus nombreux et donc plus visibles en fréquence ! En tout cas il reste très discret ! A bientôt nos prochaines rencontres !!
    Répondre à GILLES (TOULOUSE)
    Le 23/01/2020 à 10:05
    GPR (Toulouse)
    Pas vraiment gênants, même s'ils sont très nombreux. J'ai longtemps vécu en Australie, et on les aime beaucoup là-bas. ils nous aident contre les moustiques et mouches! Alors, trèèèèèès contente d'en voir chez moi (banlieue est de Toulouse) depuis 2 ans :)
    Répondre à GPR
    Le 26/01/2020 à 10:23
    Gilpeo (Midi pyrénées)
    Oui moi aussi ! Je passe l'été dans le Haut Aragon où cohabitent plusieurs familles sur un quarantaine de m², c'est très fréquent et tout le monde est très content ! Ca me fait plaisir de les héberger ici à Toulouse !
    Répondre à Gilpeo
    Le 27/01/2020 à 10:50
    Raymond31 (Toulouse rangueil)
    Observé ce 31 mai en fin de journée sur un mur qui a été exposé au soleil dans un jardin avenue de rangueil
    Répondre à Raymond31
    Le 31/05/2020 à 18:54
  • COLETTE (Aude)
    Sous l'escalier d'un appartement d'été en bord de mer le compteur d'eau était accompagné d'une compagnie de cafards attirés par la boulangerie voisine. Nous n'avions jamais pu les éradiquer. Quelle n'a pas été notre surprise en découvrant dans le logement du dit compteur situé dans le sol pas moins de 7 geckos bien loin d'être maigres. Vous avez deviné nous n'avons plus un seul cafard !
    Répondre à COLETTE
    Le 19/07/2019 à 18:12
  • Yan (Reunion)
    Dans mon ile, il existe une variété de gecko appelé ici "margouillat", très courant dans les maisons. Sa couleur tire sur le rose-saumon-gris, avec des yeux noirs. Beaucoup pense qu'il porte bonheur dans une maison. Il est surtout utile pour chasser les insectes, moins mimi !
    Répondre à Yan
    Le 17/09/2013 à 00:21
  • Phil (Var)
    Un animal fort sympathique qui en plus rend service !
    Répondre à Phil
    Le 14/09/2013 à 19:58
    Pierre (France)
    Résidant à Hyères dans le Var, j'ai eu la surprise il y a quelques jours, de constater la présence dans ma chambre d'un petit gecko, que j'ai baptisé Billy, et qui vit sur le plafond et le haut des murs. Il est superbe, avec deux petites billes noires en guise d'yeux. Je fais très attention car mon tyran domestique, la chatte Mitsou, lui ferait sans doute sa fête. Mais regarder le plafond n'est pas sont activité habituelle, heureusement ... Ce petit animal me paraît diablement intelligent et prudent. En tout cas, il peut rester tant qu'il veut.
    Répondre à Pierre
    Le 21/06/2019 à 13:09
    GRAF (Bouches du rhône)
    Moi aussi j'ai eu plusieurs geckos dans la maison. J'essaie toujours de les remettre dehors pour qu'ils puissent manger; Ce n'est pas facile. arriver délicatement avec un récipient plutôt transparent. Bocal en verre, boite de glace, piéger l'animal. Glisser entre le mur et le bocal une feuille de carton ou papier , récupérer le tout et poser dehors. Est-il possible d'apprivoiser ce genre de bestiole ? J'y suis parvenu avec des lézards mais les geckos sont bien trop méfiants. Dommage, ce sont des animaux adorables.
    Répondre à GRAF
    Le 21/09/2019 à 18:39