La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les « Guerilla Gardeners ».

Qu'est-ce-que la guérilla du jardinage ?

À son origine, il y a 25 ans de cela, la guérilla du jardinage était liée au mouvement de protestation contre le nucléaire et au monde du graphisme de rue. Les « Guerilla gardeners » sortaient alors de nuit, masqués et armés de bombes contenant des graines afin de fleurir la grisaille des villes de manière sauvage.

Tous les supports pouvaient alors être utilisés : coin de terre en friche, poterie oubliée mais aussi voiture abandonnée ou roue de camion laissée au sol.

C'est à New York dans les années 70 que le mouvement naquit. Un groupe de Guérilleros du jardinage transforma alors une parcelle privée laissée à l'abandon en beau jardin. De nombreuses autres actions suivirent afin de transformer les quartiers en zones fleuries.

À Melbourne en Australie, la guérilla a progressivement amené à la création de potagers communautaires sauvages dans le Nord de la ville, alors qu'en Angleterre Richard Reynolds a lancé un mouvement international pour le fleurissement des espaces public !

Partout dans le monde, des hommes et des femmes, plantent des graines sur des terrains sauvages, les exemples sont multiples parfois même spectaculaires comme celui de Jadav Payeng, tout jeune homme de 16 ans à l'époque, qui planta une vaste forêt sur un banc de sable de 550 hectares situé au milieu du fleuve Brahmapoutre. Plantée en 1979 cette forêt est devenue un écosystème exubérant comptant de nombreux animaux en voie de disparition.

En France, aussi les choses bougent, les guerriers verts prennent d'assaut les jardins en friches pour en faire des jardins communautaires, des artistes inspirés laissent çà et là leur créations végétales dans le paysage urbain...

Quand le commerce s'inspire de la guérilla verte

Flairant la tendance et s'inspirant du mouvement, certaines enseignes proposent aujourd'hui des bombes, des billes et des grenades prêtes à lancer ! Composées de graines variées, d’éléments recyclés, d'un mélange de terre et d'argile, ces armes d'un nouveau genre pourront être propagées dans votre jardin ou au gré de vos balades en ville. Les munitions se déclinent même sous divers thèmes : 'bombe pollinisatrice' pour attirer les insectes utiles, 'bombe de la paix' pour embrasé de rouges coquelicots les espaces en friches, 'billes de pâquerettes' pour initier les enfants aux joie du largage utile !

Une manière ludique et sympathique de faire perdurer ce mouvement anarchique pour le plus grand plaisir de nos sens et de nos yeux !

Lire aussi
Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables

Peu connue en France, la toiture végétale cumule pourtant tous les avantages. Installée sur les terrasses ou les toits peu pentus, elle s'inscrit dans une démarche de développement durable en...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Toiture végétale : la technique Toiture végétale : la technique

L'installation d'une toiture végétale implique une mise en oeuvre particulière du fait notamment du poids de l'ensemble mais aussi des impératifs d'étanchéité et des nécessaires accès pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire