Plumbago du Cap, Dentelaire du Cap

Plumbago du Cap, Dentelaire du Cap, Plumbago auriculata

Botanique

Nom latin  : Plumbago auriculata
Synonymes  : Plumbago capensis, Plumbago grandiflora
Famille  : Plumbaginacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : tout l’été jusqu’aux gelées
Couleur des fleurs  : bleu ciel
Type de plante : plante semi-grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 2 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -5°C, extérieur en climat méditerranéen
Exposition  : ensoleillé à mi-ombre
Type de sol : riche
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : extérieur en été, véranda, serre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division de rejets, semis, boutures

Plumbago auriculata, la dentelaire du Cap, est une plante de la famille des Plumbaginacées, originaire d’Afrique australe. Arbustive à semi-grimpante, Plumbago auriculata croit dans les taillis de la brousse, en s’appuyant sur d’autres arbustes.

Le plumbago est populaire dans tous les jardins à travers le monde, en Inde, il était déjà cultivé au 18e siècle comme ornementale. C’est une plante facile à vivre, que ce soit en pot ou en pleine terre. De croissance rapide, elle fleurit généreusement toute la belle saison.

Description de la dentelaire du Cap

Plumbago auriculata montre un ensemble de tiges grêles, de croissance vigoureuse. Vertes lorsqu’elles sont jeunes, les rameaux foncent puis se lignifient avec l’âge. Dans la nature, la plante s’allongent facilement sur 4 à 5 m, mais en culture, une plante bien menée dépassera peu les 2m. Les feuilles alternes sont vert clair, ovales et simples avec un pétiole ailé à la base.

Les fleurs apparaissent sur le bois neuf : de nombreux bouquets d’un bleu lumineux s’épanouissent jusqu’à l’automne. De forme simple, les fleurs montrent 5 pétales d’abord soudés en un long tube qui se séparent en corolle aplatie. Le calice de la fleur est collant, dans la brousse les petits fruits se détachent facilement et se collent sur la fourrure des animaux. Les fruits s’ouvrent alors et les fines graines du plumbago sont disséminées sur le passage des animaux : c’est l’exozoochorie.

Culture du Plumbago auriculata

Sa culture est facile : le plumbago aime la chaleur et se développe rapidement avec d’importants arrosages durant la période de croissance. Peu difficile sur le type de terre à sa disposition, la dentelaire demande avant tout une terre riche, enrichie de compost chaque année, ou avec un apport d’engrais régulier pendant la croissance. Rien ne permet aux branches de s’accrocher, elles doivent être palissées manuellement avec des petites ligatures sur le support.

Le plumbago peut être cultivé en bac dans une véranda toute l’année, où installée au soleil à l’extérieur en été et rentrée à l’abri du gel en hiver. En hiver, les arrosages sont fortement diminués.

Rusticité de la dentelaire du Cap

La dentelaire du Cap est un peu rustique, mais une culture extérieure toute l’année est possible dans les régions aux hivers doux comme sous le climat méditerranéen. Les tiges aériennes du Plumbago capensis gèlent à partir de -5°C, cependant elle repart vigoureusement du pied au printemps. Le pied en lui-même meurt à -8°C. On peut encore abaisser cette température de résistance en aménageant un confortable paillis hivernal et en orientant la plante au sud, protégée par un mur.

D’autre part la variété Plumbago capensis ‘Royal Blue’ est intéressante, car outre son coloris plus prononcé, elle montre une plus grande résistance au gel et à la sécheresse.

Comment Tailler Plumbago auriculata ?

La dentelaire du cap supporte très bien la taille légère pendant la saison de croissance, mais elle a surtout besoin d’une taille sévère après l’hiver pour rajeunir les branches, car les fleurs se développent sur le bois nouveau.

Multiplier la dentelaire du Cap

La division, méthode la plus rapide et aisée, se fait au printemps ou en été : un rejet raciné est séparé de la base de la plante et repiqué de suite. Les bouture à l’étouffé sont assez faciles durant les mois d’été. Les semis sont faits au printemps dans un mélange de terreau gardé à l’humidité et à la chaleur.

Espèces et variétés de Plumbago

environ 10 à 15 d’espèces annuelles, vivaces, grimpantes ou arbustives, distribuées dans les régions chaudes
Plumbago indica, une espèce indienne plus petite
Plumbago capensis ‘Alba’ aux fleurs blanches
Plumbago capensis ‘Royal Cape’ bleu intense

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire