La motobineuse ou motoculteur

La motobineuse ou motoculteur
La motobineuse ou motoculteur

La motobineuse (ou motoculteur) est une machine utilisée pour la préparation de la terre avant la mise en culture d'une parcelle (d’un potager par exemple)

La motobineuse est équipée d’une fraise qui mélange la terre (et les résidus de récolte, les mauvaises herbes) sur une épaisseur de 5 cm à 20 cm.

Utiliser une motobineuse évite d’avoir à bêcher, un travail qui peut demander de gros efforts physiques. On utilise donc la motobineuse d’abord pour enfouir les mauvaises herbes, ensuite pour incorporer les engrais ou amendements et enfin si c’est nécessaire, pour ameublir et aérer le sol.

Certains modèles peuvent être équipés d’accessoires qui permettent de réaliser de nombreux autres travaux au jardin :

  • sarclage (élimination des mauvaises herbes)
  • binage (casser la croute superficielle du sol en été),
  • buttage (pour la culture des pommes de terre, poireaux et asperges)
  • coupe bordure,
  • émoussage du gazon

Les plus grosses motobineuses peuvent recevoir une charrue (qui se substitue alors à la fraise).

4 types de machine d’usage, de taille, de poids et de maniabilité différents

On peut distinguer les motobineuses ultras légères, légères, classiques et transformables qui n’effectuent pas le même travail.

Les motobineuses ultralégères

Les motobineuses ultralégères (moins de 15 kg)

Elles sont à réserver pour un travail superficiel du sol. Elles sont compatibles avec la culture biologique. Elles permettent d’émietter la terre en surface, d’éliminer les mauvaises herbes, de biner, de butter et même avec d’autres accessoires de retirer la mousse du gazon ou de refaire les bordures.

Ce sont des outils faciles à manier, qui prennent peu de place pour le rangement et consomment peu de carburant.

Les motobineuses légères

Les motobineuses légères (moins de 30 kg)

Elles sont faciles à manier, permettent de travailler le sol sur une profondeur plus importante : 8 à 20 cm (en fonction du type de sol plus ou moins argileux).

Avec des accessoires, elles ont la même polyvalence que les machines ultralégères : binage, sarclage, coupe-bordure, buttage, émoussage.

Les motobineuses classiques Les motobineuses classiques (moins de 60kg)

Ce sont de véritables outils de travail du sol en profondeur : de 20 à 30 cm, et dans tous les types de terre. On les connait le plus souvent sous le nom de motoculteur. Pour les conduire, l’apprentissage est rapide sur les machines bien conçues.

Elles peuvent travailler sur des parcelles de petites dimensions : 250 m² mais les modèles les mieux équipés permettent de préparer la terre de grandes parcelles (+ de5 000 m²) sans difficulté.

Les motobineuses transformables Les motobineuses transformables (plus de 60 kg)

Elles peuvent être équipées d’une charrue. On remplace alors la fraise par des roues et on fixe un brabant réversible  comportant deux socs de charrue. Ce type de motoculteur, d’un usage semi-professionnel, permet de faire des labours d’automne et ainsi d’enfouir résidus de récolte et amendements qui se décomposent pendant l’hiver.

Dans les régions à hiver rigoureux, le gel émiette la terre et améliore la structure du sol pour la reprise du printemps qui se fait avec la fraise.

Lire aussi
Bien choisir, utiliser et entretenir une motobineuse Bien choisir, utiliser et entretenir une motobineuse

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille pour le choix, l'utilisation et l'entretien d'une motobineuse. Le but de la motobineuse est de retourner votre terre au lieu de le faire...

Plante araignée, Phalangère, Chlorophytum comosum Plante araignée, Phalangère, Chlorophytum comosum

Le Chlorophytum comosum ou plante araignée est une plante herbacée qui vient des forêts tropicales d'Afrique du Sud. Subissant, dans son milieu naturel, des successions de saisons sèches et de...

Plante cigarette, Fleur cigarette, Cuphea ignea Plante cigarette, Fleur cigarette, Cuphea ignea

Originaire du Mexique (Oaxaca, Veracruz, Chiapas) et des Antilles (Jamaïque), la plante cigarette, également connue sous le nom de fleur cigare, est une plante vivace au port arrondi, buissonnant...

Plante des savetiers, Bergénie à feuilles cordées, Bergenia cordifolia Plante des savetiers, Bergénie à feuilles cordées, Bergenia cordifolia

Bergenia cordifolia, la plante des savetiers, ou bergénie à feuille cordées, est une plante vivace appartenant à la famille des Saxifragacées. Cette belle plante au feuillage persistant  est...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mouss Ben
    Bonjour,j'en ai une ,la courroie a cassé je la vend dans l'etat.Moteur fonctionne bien.150 ci sa vous interesse
    Répondre à Mouss Ben
    Le 12/11/2012 à 20:36
  • Patrick Van Gheem
    CHERCHE MOTOBINEUSE OCCASION 400EURO
    Répondre à Patrick Van Gheem
    Le 04/10/2012 à 09:09
  • Patrick Van Gheem
    Cherche motobineuse occasion 400EURO
    Répondre à Patrick Van Gheem
    Le 04/10/2012 à 09:07
  • Gilbert Georges Plumet Gilbert
    Cherche moto culteur occasion
    Répondre à Gilbert Georges Plumet Gilbert
    Le 19/05/2012 à 14:24
  • Guybenetaud2 (Lorraine)
    Bien qu'il n'y ait pas de règle académique officielle, à ma connaissance, l'usage sépare nettement les catégories motobineuse et motoculteur. La première est réservée aux machines dont la fraise est habituellement le seul outil. Le poids et la puissance sont en conséquence limités. Les motoculteurs, à l'inverse, sont destinés aux travaux beaucoup plus ardus. Ils sont les plus lourds et les plus puissants (jusqu'à 20 cv parfois). Ils sont donc équipés de charrues, simples ou brabant, de buttoirs, de houes, herses, de remorques, voire de fraises et de faucheuses entraînées par une prise de force. Leur déplacement se fait toujours à l'aide de roues. Ils sont employés sur des surfaces importantes et même par des professionnels. Enfin, entre les deux, on trouve quelques machines intermédiaires, à roues amovibles, destinées à offrir un complément d'outils adapté pour des jardiniers amateurs plus exigeants.
    Répondre à Guybenetaud2
    Le 05/07/2010 à 00:05