Grande brize, Grande amourette

Grande brize, Grande amourette, Briza maxima

Briza major, la grande brize est une graminée ornementale annuelle facile à semer et facile à enlever. Ses épis sont fascinants, en masse lorsqu’ils oscillent au gré du vent. Généreuse, l’amourette crée un remplissage de fond excellent pour toute autre fleur de couleur vive.

Botanique

Nom latin  : Briza maxima
Origine  : Sud de l'Europe, Nord de l'Afrique
Période de floraison : mai, juin
Couleur des fleurs  : vert nacré
Type de plante : graminée ornementale, plante de remplissage
Type de végétation : annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 50 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : graines rustiques, -15 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, bouquet sec
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Briza major, la grande amourette ou grande brize est une plante annuelle, une graminée vraie, donc appartenant à la famille des Poacées. Elle est originaire d’Europe du Sud et d’Afrique du Nord, spécialiste des prairies ensoleillées au sol un peu pauvre, mais elle se retrouve aussi naturalisée en de nombreux pays tempérés, puisqu’elle fait une excellente graminée ornementale et qu’elle peut s’échapper des jardins.

Description de la grande brize

Briza media est une graminée annuelle, étroite de quelques centimètres et d’une hauteur comprise entre 50 et 90 cm. Elle démarre son cycle annuel tôt au printemps, en une petite plante basale aux feuilles longues de 4 à 12 cm longues et planes, vert tendre, assez souples et non coupantes ressemblant un peu à n’importe quelle herbe. Ses racines sont fibreuses et limitées en quantité. La grande amourette allonge sa tige (parfois accompagnées de plus petites tiges secondaires) à partir du mois de mai, et rapidement produit un épi simple et particulièrement ornemental. Les imposants épillets de Briza major (2 cm) sont faits de glumes coriaces joliment imbriquées les unes dans les autres sur 2 rangs. Suspendus comme des mobiles sur une canne penchée et très fine, ils tremblent et oscillent comme un mobile dans le moindre souffle. Ils sont de couleur vert pâle, luisants et nacrés puis mûrissent en argenté nimbé de pourpre.

Si un unique épi est beau, en masse, l’amourette apporte un effet vivant et magique, absolument charmant.

La grande brize reste décorative une bonne partie de l’été, puis ses épis s’effilochent peu à peu alors qu’elle se ressème.

Comment cultiver et utiliser la grande amourette ?

Son milieu naturel de prédilection est une zone aride, sèche et rocailleuse, mais Briza media a le bon goût d’acclimater au jardin a peu près partout où on lui laisse une place au soleil. Il sera ainsi facilement cultivé en massif ensoleillé, devenant plus grand si ses voisines sont hautes, si le sol est plus riche, si les apports d’eau sont plus réguliers, car l’amourette s’adapte. C’est ainsi que même en sol argileux et compact, Briza major sait se montrer généreuse.

Il y a deux manières d’introduire Briza major au jardin :

  • à partir d’un pot de chez le pépiniériste : de mars à juin, les plantes (il y en aura plusieurs dans le pot), seront transplantées au jardin dans leur motte sans perturber les racines, ni les diviser. Elles se pérennisent ensuite toutes seules à partir des graines produites si on laisse venir les semis spontanés au printemps suivant : il ne faut pas sarcler autour afin de laisser venir les jeunes plantules même si on n’est pas sûre de les reconnaître.

  • à partir de semis direct sur place, tôt en février-mars, voire en hiver ou en automne, car les graines sont très rustiques. Les graines sont semées en surface et assez densément pour obtenir l’effet de masse.

Bien souvent, Briza major se débrouille toute seule ensuite pour pousser d’une année sur l’autre. Là où elle gène, elle est arrachée très facilement. Ses tiges fines et son feuillage peu fourni n’entre pas en concurrence avec les plantes vivaces. Elle peut être également semée en mélange avec d’autres fleurs annuelles pour composer une prairie fleurie.

La récolte de graine, pour la déplacer ou pour en donner aux amis, se fait courant aout/septembre.

Espèces et variétés de Briza

Une douzaine d’espèces dans ce genre

  • Briza media, plante vivace aux inflorescences plus fines
  • Briza minor, petite amourette
Lire aussi
La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

La grande sauterelle verte, utile au jardinier La grande sauterelle verte, utile au jardinier

Impressionnante pour certains, fascinante pour d'autres, la grande sauterelle verte ne laisse personne indifférent. Elle saute, elle vole et se déplace vivement lorsque le jardinier foule une zone...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire