Pétunia ou surfinia ?

Un pétunia retombant couvert de fleurs, est-ce un surfinia ?
Un pétunia retombant couvert de fleurs, est-ce un surfinia ?

Pétunias et surfinia sont souvent confondus au niveau des étiquetages dans les jardineries. S'agit-il vraiment de deux plantes différentes ? Qu'est-ce qui les différencie ? Essayons d'y voir plus clair !

Le pétunia dans tous ses états

Le genre Petunia regroupe près de 40 espèces de plantes vivaces ou annuelles originaires des prairies ou des pentes rocheuses d'Amérique du Sud. Plante très prisée des jardiniers, le pétunia se décline en une multitude de cultivars aux caractéristiques très précises. Les 'Grandiflora', qui comme leur nom l'indique, ont des fleurs de plus de 10 cm de diamètre, les 'Milliflora' qui portent de petites fleurs simples, les 'Multiflora', variétés buissonnantes couvertes de fleurs de tailles moyennes et les 'Surfinia' qui ont pour principale caractéristique d'être retombantes.

Le Surfinia est donc bien un pétunia, plus exactement une variété de pétunia.

Naissance du Surfinia

Un scientifique de la firme Suntory basée au Japon se rendit en voyage d'étude au Brésil en 1989 pour la réalisation d'un projet viticole dans ce pays. Il s'extasia alors devant un Petunia inflata, une espèce robuste poussant à l'état naturel aux abords des champs. Il la ramena au Japon où le docteur Sagaki la croisa avec d'autres espèces pour finalement obtenir un pétunia vigoureux et retombant que les rois du marketing nommèrent 'Surfinia'.

Comment reconnaître un surfinia d'un pétunia classique ?

Comme nous l'avons vu, le surfinia est un pétunia à port retombant idéal pour réaliser de belles suspensions. Très vigoureux, il pousse de plusieurs centimètres par jour en période de croissance et peut aisément atteindre plus d'une quarantaine de centimètres de longueur. Les tiges des surfinias sont plus fines et plus ramifiées que celles des pétunias classiques. La couleur des fleurs limitée autrefois au rose fuchsia ou au blanc, s'étend  au pourpre, au rose pâle, au rouge, au lavande, au bleu foncé et même au jaune. Il existe aussi des fleurs bicolores.  La taille des fleurs n'a rien à envier à celle des pétunias classiques. Autres avantages, les surfinias résistent bien mieux à la pluie et il n'est pas nécessaire de couper les fleurs fanées car de nouvelles repoussent bien vite.

Entretien du surfinia

Tout comme le pétunia classique, le surfinia a besoin de chaleur et de soleil. Généralement cultivé en suspensions ou en grandes jarres, le surfinia a besoin d'arrosages très réguliers en période estivale. N'oubliez pas d'ajouter un engrais 'Spécial plantes fleuries' tous les 15 jours pour soutenir la floraison. Vers la mi-août, si vous constatez que votre plante fleurit moins et que ses tiges s'allongent et deviennent très fines, taillez votre surfinia à 20 cm de sa base. Il retrouvera une toute nouvelle vigueur.

Lire aussi
Surfinia, Pétunia retombant, Petunia x 'Surfinia' Surfinia, Pétunia retombant, Petunia x 'Surfinia'

Les surfinias, en latin Petunia x ‘Surfinia’, représente les pétunias hybrides retombants. Le surfinia est une obtention horticole japonaise datant des années 90. Le pétunia hybride est...

Pétunia, Petunia x Pétunia, Petunia x

Les pétunias sont de grands habitués de vos balcons et rebords de fenêtre. Plantes herbacées annuelles ou vivaces (mais souvent cultivées comme des annuelles), elles sont peu hautes (à peine 30 cm)...

Pétunia mexicain, Ruellie de Britton, Ruellia brittoniana Pétunia mexicain, Ruellie de Britton, Ruellia brittoniana

Ruellia brittoniana, la ruellie de Britton est une plante vivace persistante de la famille des Acanthacées. Originaire du Mexique et du sud des États-Unis, Ruellia brittoniana est aujourd’hui...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • MABILAT (LE TAMPON à La Réunion)
    Très intéressant.
    Répondre à MABILAT
    Le 22/01/2018 à 15:06