Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06)

Découvrez le jardin remarquable de la serre de la Madone à MENTON.

Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06)
Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06)
Serre de la madone, la villa
Serre de la madone, vue du jardin
Serre de la madone, reflets d'eau
Serre de la madone, le bassin

Jardin Remarquable et Monument Historique

Le major Lawrence Johnston (1871-1958), américain nationalisé anglais, célèbre créateur du jardin anglais de Hidcote Manor, entreprend l’acquisition dès 1924 de 7 hectares de terrasses agricoles et boisées.

Après la première guerre mondiale, il décida de faire un jardin sur la Riviera, à proximité de Menton, où sa mère venait tous les ans passer l’hiver. À quelques kilomètres de la ville, en remontant la vallée de Gorbio, il acheta une dizaine d’hectares sur la pente assez abrupte de la vallée, face à l’ouest, dont une partie des terrasses était plantée de vieux oliviers. Il agrandit et modifia la petite ferme pour y passer les mois d’hiver.

À Menton, le climat lui permettait de cultiver les plantes trop délicates pour l’Angleterre, qu’il rapportait de ses voyages successifs en Chine, en Afrique du Sud ou ailleurs. Pour la plupart de ses voyages, il était associé avec les Directeurs des Jardins botaniques d’Angleterre. C’est de cette manière élogieuse que Charles de Noailles auteur de jardins lui-même, présentait dans La Gazette des Amateurs de Jardins en 1976, les deux jardins de Lawrence Johnston..

Il entreprend sa seconde création paysagère, sur les mêmes bases architecturales que le célèbre jardin anglais : juxtaposition de différents espaces clos appelés chambres vertes, plantations originales en masse avec un mélange d’essences rares, création de bassins, fontaines, statues, calades, escaliers à volutes avec un intérêt donné aux effets de perspectives. Aussi sa première préoccupation fut-elle de construire des citernes pour stocker les eaux pluviales et de capter les sources pour l’arrosage et pour l’alimentation des fontaines ; la seconde de renforcer ou de modifier les terrasses en les consolidant ; la troisième d’accroître la position abritée du lieu à l’aide de plantations de cyprès et de pins.

A sa mort en 1958, Serre de la Madone se voit convoitée par différents propriétaires puis laissé aux aléas du temps de 1975 à 1986, date à laquelle une société immobilière tente de s’en emparer. Le sauvetage commence en 1990 avec son classement monument historique. Il devient propriété du Conservatoire du Littoral en 1999.

Entre 2000 et 2005, un programme de restauration d’envergure fut engagé sur l’ensemble de la propriété, sous la responsabilité de l’Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Jardin Serre de la Madone (A.J.S.M.), des monuments historiques, du conservatoire du Littoral et de la Ville de Menton.

Désormais, le visiteur est invité à déambuler dans ses allées, seul ou en visites guidées.

Le jardin Serre de la Madone est un jardin classé "Monument historique" et "Jardin Remarquable".

Localisation

Serre de la madone
74, Route de Gorbio
06500 MENTON
Tél: 04 93 57 73 90
www.serredelamadone.com

Lire aussi
Lys de la madone, Lis blanc, Lilium candidum Lys de la madone, Lis blanc, Lilium candidum

Lilium candidum, le lis blanc ou lis de la madone, est une plante à bulbe de la famille des Liliacées. C'est sans doute l'un des premiers lis cultivés dans les[...]

Le parc historique du Château de Chaumont-sur-Loire Le parc historique du Château de Chaumont-sur-Loire

Chantal COLLEU-DUMOND répond à nos questions sur la gestion du parc historique du Château de Chaumont-sur-Loire.

10 astuces pour optimiser l'espace dans une serre de jardin 10 astuces pour optimiser l'espace dans une serre de jardin

Une serre de jardin offre de nombreuses possibilités de culture à l'abri des aléas climatiques. Pour l'optimiser au maximum voici quelques astuces qui vous feront gagner de l'espace.

Cultiver sous serre Cultiver sous serre

Olivier AMOURELLE fabricant des serres NATURAL nous conseille sur le choix d'une serre et sur la culture des légumes sous serre

Vos commentairesAjouter un commentaire