La suppression des sauvageons

La suppression des sauvageons
La suppression des sauvageons

De nos jours, la plupart des rosiers commercialisés sont obtenus par greffage. Cependant, sur les sujets greffés, la nature a parfois tendance à reprendre le dessus... Des sauvageons peuvent alors apparaître à la base de la plante et il sera nécessaire de les supprimer.

Qu'est-ce qu'un sauvageon ?

Le sauvageon est un rejet qui peut apparaître sous le point de greffe au niveau du pied de la plante. Les rosiers sauvageons correspondent à des repousses du porte-greffe à partir du collet du rosier ou de ses racines.

Dans le cas des rosiers tiges ou des rosiers pleureurs dont le point de greffe est situé beaucoup plus haut sur le tronc, le sauvageon peut apparaître directement sur la tige principale mais toujours sous le point de greffe.

Attention, il ne faut pas confondre sauvageons et « gourmands », ces derniers étant toujours émis au dessus du point de greffe contrairement aux premiers qui sont toujours situés sous le point de greffe.

Pourquoi le rosier émet-il des sauvageons ?

La majorité des rosiers actuellement sur le marché sont issus du greffage d'une variété choisie par rapport à des caractéristiques bien précises : beauté de la fleur, parfum, couleur. Cette variété est alors greffée sur un porte-greffe très vigoureux afin de résister aux maladies, de supporter toutes sortes de terrains et de tolérer des conditions climatiques diverses.

Le rosier ainsi obtenu alliera les qualités de ces deux plantes, mais au fil du temps, il pourra s'avérer instable et le porte-greffe risquera de reprendre le dessus.

Pourquoi éliminer les sauvageons ?

Il est nécessaire de supprimer ces rejets car si cela n'était pas fait, le porte-greffe pourrait reprendre le dessus, étouffant sans vergogne la variété greffée. Votre rosier perdrait alors les caractéristiques qui vous ont séduites lors de son acquisition pour se transformer en arbuste plus sauvage, au port indéterminé et à la floraison absolument différente de celle que vous aviez choisie.

Comment éliminer les sauvageons ?

Munissez-vous de gants et d'un sécateur bien aiguisé et désinfecté.

Dégagez tout d'abord, la base du pied au niveau du sauvageon et coupez cette nouvelle pousse au plus près de son départ au niveau des racines. Durant cette opération, comme lors de la plantation d'un nouveau sujet, veillez bien à ne pas blesser les racines, qui ainsi maltraitées, seront encore plus susceptibles de former des rejets par la suite.

Dans le cas de rosiers tiges ou pleureurs, supprimez à ras de la tige principale toutes les branches latérales situées sous le point de greffe.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire