Cactus étoile de mer

Cactus étoile de mer, Orbea variegata
Cactus étoile de mer, Orbea variegata

Botanique

Nom latin  : Orbea variegata
Synonymes  : Stapelia variegata
Famille  : Asclépiadacées
Origine  : Afrique
Période de floraison : septembre
Couleur des fleurs  : jaune et marron
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 12 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 5°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant à tendance calcaire
Acidité du sol  : neutre à alcalin
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : rebord de fenêtre, véranda, serre hors-gel
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : boutures, semis

Orbea variegata, encore cultivé par beaucoup sous le nom de Stapelia variegata est une plante succulente de la famille des Asclépiadacées. Cette famille, appelées couramment les stapelias, regroupe, en autres, de nombreuses plantes grasses et plantes à caudex, originaires d’Afrique. Les fleurs sont très évoluées, entretenant des relations étroites et spécifiques avec les insectes.

Orbea variegata est certainement la plante succulente la plus facile à cultiver dans ce passionnant groupe de plante. Il se contente d’un rebord de fenêtre bien exposée.

Description d’Orbea variagata

Stapelia variegata montre un groupe de tiges charnues et dressées. La plante ne comporte pas de feuilles, ce sont ses tiges, relativement courtes et épaisses, qui prennent en charge la fonction chlorophyllienne. Les tiges, quadrangulaires, d’une dizaine de cm de longueur pour environ 8 à 10 mm d’épaisseur, montre 4 rangées de petits tubercules pointu, mais non piquants. Chaque petite pointe est surmontée d’un creux : un bourgeon capable de produire une ramification. Les ramifications se développent préférentiellement près de la base de la tige. En revanche, quelques bourgeons sont visibles entre les côtes, ce sont ceux susceptibles de produire une hampe florale courte, portant 1 à 3 fleurs qui se succèdent à la fin de l’été.

Les fleurs plates et très curieuses sont portées par un pédoncule de 4 à 5 cm. Elle forme une belle étoile cireuse et coriace, jaune moucheté de brun, de 6 à 8 cm de diamètre. Les pièces sexuelles sont extrêmement modifiées : le centre de la fleur présente une couronne au centre de laquelle se situe le stigmate. Le pollen est regroupée en pollinies, comme chez les orchidées, bien protégées sous la couronne, et demande une action mécanique vigoureuse pour être déplacer et féconder une fleur. Ce travail est généralement effectué par des mouches. En effet, les mouches sont attirées par cette curieuse fleur, dont les teintes ainsi que l’odeur rappellent plus ou moins la viande avariée.

Heureusement Stapelia variegata est finalement peu odorante, par rapport à d’autres Stapelia. S’il y a fécondation, la plante développe 2 gros haricots soudés par la base, verts striés de rouge, qui ne pourront libérer leurs graines qu’au printemps suivant. Les graines sont plates, munies de soies pour leur permettre d’être dispersées par le vent.

Culture de Stapelia variegata

Orbea variegata est la « stapelia » la plus facile à cultiver dans cette famille fascinante. Il demande de la chaleur, un substrat bien drainant et une lumière importante, tout en lui évitant le plein soleil de midi. Stapelia variegata est cultivé dans un mélange très minéral, contenant au moins 1/3 de sable grossier, ce qui permet un bon drainage. Pour le reste du substrat, il vaut mieux une bonne terre de jardin, que du terreau, car celui-ci favorise davantage le développement des cochenilles.

Orbea variegata est cultivé à l’intérieur. Il ne résiste pas en dessous de 0 °C et préfère une température minimale de 5 °C. Les arrosages sont réguliers d’avril à fin septembre, tout en laissant sécher complètement le substrat entre chaque arrosage. Puis durant l’hiver, ils sont stoppés, la plante est laissée au frais à 15 °C maximum, afin qu’elle connaisse une période hivernale de repos. Cette dormance hivernale et la chaleur que subira la plante en été sont les deux conditions pour qu’elle fleurisse.

Multiplier Orbea variegata

Durant la saison chaude, chaque morceau de tige est susceptible de se bouturer. D’ailleurs, elles portent généralement quelques bourgeonnements de racine sur la face contre terre.

Semis : les graines germent bien en 2 à 4 jours, mais les plantules sont très fragiles à l’humidité.

Espèces et variétés de Orbea

Le genre comprend une vingtaine d'espèces

  • Orbea lutea, aux petites étoiles jaunes
  • Orbea carnosa, aux petites fleurs charnues, rouge sombre,
  • Orbea cooperi, aux fleurs grises et rouge
  • Orbea hardyi, aux longues tiges grises
  • Stapelia grandiflora, aux énormes étoiles roses et velues
  • Stapelia gettlefii, aux tiges plus rampantes
  • Orbea variegata ‘Cristata’ se développe sous forme de remarquables éventails
Nos fiches
Lire aussi
Cactus, succulentes ou plantes grasses Cactus, succulentes ou plantes grasses

Les cactus sont des plantes succulentes ou plantes grasses originaires des régions subdésertiques ou ils ont su s'adapter à merveille. Les cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets...

Le rempotage des cactus et des plantes grasses Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Au printemps il est temps de rempoter vos protégés piquants, préparez vos gants ! Rempoter au bon moment Le printemps est le moment idéal pour le rempotage de vos cactées et plantes grasses ainsi...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

Les cactus de Pâques Les cactus de Pâques

Ce ne sont ni des Epiphyllum, ni des Schlumbergera. C’est pourtant, à tort, souvent sous un de ces deux noms, qu’ils apparaissent dans beaucoup de jardineries. N’hésitez pas à...

Vos commentairesAjouter un commentaire