Le greffage

Greffe d'un cerisier d'ornement

Le greffage des végétaux est une technique qui consiste à unir une partie aérienne d'une plante nommée 'greffon' à une plante en pleine terre ou en pot nommée 'porte greffe' qui deviendra son support nourricier. La plante ainsi obtenue profitera des caractéristiques dominantes des deux plantes.

Pourquoi le greffage est-il nécessaire sur certaines plantes ?

Nombreuses sont les raisons qui poussent professionnels et amateurs à greffer une plante, voyons les plus courantes :

  • l'amélioration d'un sujet, qui sans cette opération ne serait pas assez productif en fleurs (pour les plantes d'ornement) ou en fruits (pour les arbres fruitiers);
  • l'accroissement plus rapide d'une plante avec affranchissement possible du porte-greffe au bout de quelques années;
  • l'augmentation de la vigueur d'un sujet aux maladies ou aux parasites;
  • l'amélioration de la rusticité ou de la résistance à certaines conditions climatiques (sécheresse, humidité, chaleur, froid...)
  • une meilleure adaptabilité à un sol particulier (calcaire, acide, sec, humide...)
  • la multiplication d'une variété rebelle aux autres processus de multiplication;
  • la culture d'une plante qui n'assimile pas la chlorophylle (Gymnocalycium mihanovichii par exemple)

Comment réussir une greffe ?

Pour réussir cette opération délicate certaines conditions doivent être réunies.

  • Le choix du porte-greffe est essentiel car il doit être compatible avec le greffon et donc appartenir à la même famille botanique;

  • greffon et porte-greffe devront être en parfaite santé et présenter une belle vigueur;

  • l'époque de greffage est un autre paramètre essentiel, qui varie selon le sujet et le type de greffe. Généralement, on greffe en cours de printemps ou en été;

  • le choix des outils est très important. Scies, greffoirs ou sécateur devront être extrêmement tranchant et désinfectés au préalable. Les liens devront être solides et ne pas se briser pour maintenir la greffe en place durant de longues semaines.

  • l'époque d'entrée en végétation du greffon est primordiale pour une greffe réussie : le greffon doit être en léger retard végétatif par rapport au porte-greffe;

  • enfin, l'eau et l'air ne doivent pas pénétrer dans la plaie, d'où la nécessité de liens bien serrés et parfois d'un ajout de mastic spécifique;

Quelques méthodes de greffage

La greffe par approche qui consiste en l'assemblage de deux rameaux sans les détacher du pied mère ;

  • La greffe en écusson qui doit son nom à la forme du greffon prélevé. Très pratiquée pour les fruitiers et les rosiers, elle consiste à prélever un greffon muni d'un bout d'écorce et d'un œil et de le plaquer contre le tronc du porte-greffe dont l'écorce sera taillée en T pour recevoir le greffon.

  • La greffe en placage qui est elle aussi une greffe d’œil ; seule la forme de l'écorce prélevée diffère. Elle est idéale pour greffer les rameaux trop épais pour être écussonnés ;

  • La greffe de rameaux détachés regroupe plusieurs techniques dont la greffe en fente terminale (le porte greffe est alors étêté) , la greffe en couronne, la greffe en incrustation, la greffe à l'anglaise. Quelle que soit la technique un rameau comportant plusieurs bourgeons est introduit dans une fente sur le porte-greffe.

Lire aussi
Le greffage des cactées Le greffage des cactées

Le prix peu élevé de certains cactus produits à la chaîne permet de se livrer à quelques expériences amusantes de greffes pour créer des sujets aussi originaux qu'étonnants. Pourquoi greffer les...

Le greffage Le greffage

Erik GESLIN des pépinières JEAN HUCHET nous parle du greffage pratiqué sur les arbres fruitiers au printemps. Le greffage sert a amener une variété à fruits sur une variété sauvage, plus exactement...

Le greffage en fente et à l'anglaise Le greffage en fente et à l'anglaise

Stéphane MARSOLLIER des pépinières André BRIANT nous explique la technique du greffage. Le greffage est une méthode de multiplication comme le semis ou le bouturage qui est adapté pour certaines...

Plante araignée, Phalangère, Chlorophytum comosum Plante araignée, Phalangère, Chlorophytum comosum

Le Chlorophytum comosum ou plante araignée est une plante herbacée qui vient des forêts tropicales d'Afrique du Sud. Subissant, dans son milieu naturel, des successions de saisons sèches et de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Chahinez Benkhennous (Paris)
    Merci
    Répondre à Chahinez Benkhennous
    Le 26/02/2014 à 19:38
    Nassima (Lille)
    Bonjour Chahinez, je me permets de vous contacter car nous avons le même nom de famille, j'aurais aimé savoir si nous avions de ce fait un lien de parenté. Ce nom est tellement peu courant. Votre réponse me ferait tellement plaisir !
    Le 26/07/2015 à 14:50
  • Chahinez Benkhennous
    MERCI
    Répondre à Chahinez Benkhennous
    Le 19/07/2013 à 09:42
  • Farouk Mouffak
    Merci pour ces documents
    Répondre à Farouk Mouffak
    Le 12/05/2012 à 19:40