Ou trouver des porte-greffes ?

Ou trouver des porte-greffes ?
Ou trouver des porte-greffes ?

Mais ou trouver des porte-greffes et des greffons ?

Chaque année des associations organisent des bourses aux greffons vers lesquelles il est possible d’acheter des porte-greffes et des greffons de différentes variétés. Il est, souvent, possible de faire greffer sur place vers le mois de mars. Dans ce cas ce sera la greffe sur table en incrustation. Ils n’y aura plus qu’à planter de suite.

Vous pouvez opter pour l’achat seul de porte-greffes que vous pourrez greffer en écusson à oeil durant le mois d’août qui suit. Pour ceux qui préfèrent greffer des variétés récoltées dans les vergers de grand-papa lors un court voyage dans le terroir de leur enfance, par exemple.

Attention : ici les greffons doivent être greffés le jour même et, à la rigueur, le lendemain. Il m’est arrivé d’expédier des rameaux bien emballés dans un Sopalin humidifié entouré d’un papier d’alu. Avec 2 jours de délais par poste, suivi de réussite.

Dans le cas de la greffe en incrustation (comme pour celle en fente) le prélèvement des rameaux se réalise en février pour greffe en mars et avril, selon la région.

Une autre solution est de demander à un pépiniériste consciencieux de vous greffer les variétés que vous avez récoltées dans de vieux vergers. Vous pouvez planter dès octobre et greffer en août qui suit.

Lire aussi
Les porte-greffes du cerisier Les porte-greffes du cerisier

Tour d'horizon des portes-greffes du cerisier... L’apparition du cerisier primitif est due à des mouvements humains étrangers venus de l’Est de notre territoire (Asie Mineure,...

Les porte-greffes du prunier Les porte-greffes du prunier

Tour d'horizon des porte-greffes du prunier... Il y a une époque ou le Damas noir de Toulouse était utilisé comme porte-greffes en sols humides, lourds et calcaire. Sur haute-tige la mise à fruits...

Les porte-greffes du pommier Les porte-greffes du pommier

Tour d'horizon des portes-greffes du pommier... Dans notre pays les pommiers Malus acerba et Malus silvestri produisaient des pommes sauvages, déjà au quaternaire. Les empreintes de feuillage du...

Les porte-greffes du poirier Les porte-greffes du poirier

Tour d'horizon des portes-greffes du poirier... Le poirier se développe sur notre territoire depuis des temps immémoriaux et fit partie de la nourriture tant en fruits qu’en légumes....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Antigonos (Aquitaine)
    Ce que vous écrivez sur le greffe est très très réducteur ! Par exemple la greffe d'yeux en chip budding se pratique pendant toute l'année sauf fortes chaleurs ou froid de l'hiver. Je fais ça couramment avec le pommier ou le poirier. D'autres comme les arbres à noyaux ne se greffe presque qu'en fin d'été, l'excès de sève posant problème. Leurs greffons sont aussi les plus fragiles, mais conserver des greffons de pommiers ou poiriers au frais pendant plusieurs mois est banal ! Il y a beaucoup d'autres méthodes que l'incrustation, que d'ailleurs je n'ai jamais pratiquée... Les greffes anglaises par exemple sont très faciles. (On trouve beaucoup de bonnes informations sur le site greffer.net et échanger des tas de greffons sur fruitier.net mais il faut déjà connaître un peu.)
    Répondre à Antigonos
    Le 19/11/2017 à 19:36