Eupatoire rugueuse, Eupatoire à feuilles molles

Eupatorium rugosum 'Chocolate'
Eupatorium rugosum 'Chocolate'

Botanique

Nom latin  : Eupatorium rugosum
Synonyme  : Ageratina altissima
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : septembre, octobre
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : plante vivace à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1,20 m à 1,80 m
Toxicité : toxique

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à - 34°C
Exposition  : ombre légère à mi- ombre
Type de sol : tolérant, argileux à limoneux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : fond de massif
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : division, semis

Eupatorium rugosum, l’eupatoire rugueuse est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Originaire d’Amérique du nord, l’eupatoire rugueuse est extrêmement rustique. Elle croît sur les milieux semi-ouverts, généralement en terrain frais. La taxonomie ayant été remaniée dernièrement dans ce groupe, le vrai nom de l’eupatoire rugueuse est aujourd’hui Ageratina altissima, mais elle est encore peu commercialisée sous ce nom.

Dans les jardins, l’eupatoire rugueuse est cultivée sous sa forme horticole Eupatorium rugosum ‘Chocolate’. C’est une excellente variété au feuillage foncé.

Description de l’eupatoire rugeuse

Eupatorium rugosum, ou Ageratina altissima se présente sous forme d’une touffe dense de tiges verticales, qui peuvent atteindre une hauteur maximale de 1 m 80. Les feuilles longues de 5 à 12 cm, lancéolées, sont opposées. La forme chocolat montre des feuilles plus larges, et surtout prenant une couleur brune rougeâtre du plus bel effet. La coloration est souvent plus belle avec quelques heures d’ensoleillement par jour. Les tiges s’élèvent jusqu’en fin d’été où démarre une floraison typique des Astéracées : des panicules de petites fleurs légères, mais nombreuses. Leur couleur blanche est mise en valeur sur le feuillage foncé devenu vert à la fin de la saison.

Les fleurs sont riches en nectar, et alimentent de nombreux insectes. Elles attirent papillons et abeilles.

Les fleurs produisent ensuite de nombreuse petites graines plumeuses, dispersée par le vent. Les tiges de l’eupatoire meurent en hiver. La plante réapparait assez tardivement au printemps.

Culture de l’eupatoire rugueuse

Eupatorium rugosum ‘Chocolate’ est une plante facile de culture, qui met cependant facilement 1 à 2 années avant de s’installer. Elle est très tolérante sur son milieu de vie, mais donne de meilleurs résultats en sols frais et au soleil, ce qui développe davantage son coloris chocolat et la robustesse du feuillage. Cette plante vivace est exceptionnellement rustique puisqu’elle est capable de supporter des températures de -34 °C. Cependant il arrive que les jeunes pousses soient abimées par les gelées. Elle sort d’ailleurs tardivement de terre au printemps, et il ne faut ne pas hésiter à lui laisser le temps de la reprise au moins une année avant de penser l’avoir perdue. En effet, il est possible qu’elle n’apparaisse quasiment pas une année entière, puis revienne l’année suivante.

Une fois installée, Eupatorium rugosum ‘Chocolate’ devient une plante vigoureuse qui offre une couleur de fond idéale pour mettre en valeur des feuillages clairs, vert anis, dorés ou gris. Cette plante est remarquable pour mettre en valeur, par exemple, la floraison tardive et haute des Cimifuga (Actea).

Multiplication de l’eupatoire rugeuse

Par semis : Eupatorium rugosum ‘Chocolate’, de même que la forme sauvage, se ressème très facilement. Les semis spontanés sont courants. Ils peuvent être transplantés à l’envie dès qu’ils ont une taille respectable (à l’automne). Parmi les semis, mieux vaut sélectionner les formes au feuillage le plus foncé et éliminer les autres. L’enracinement des eupatoires rugueuses est relativement superficiel, et les plantes s’arrachent facilement lorsque la terre est mouillée.

Dans certains jardins, il semblerait que l’espèce devienne parfois invasive. Pour lutter contre un auto-ensemencement trop entreprenant, on peut d’une part pailler la terre nue autour des plantes, ce qui en plus apporte de la fraicheur à la terre, et d’autre part couper les fleurs dès qu’elles défleurissent, pour éviter la mise en graine.

La plante peut également être divisée au printemps.

Espèces et variétés de Eupatorium

Une quarantaine d’espèces dans ce genre :
Eupatorium purpurea, l’eupatoire pourpre
Eupatorium fistulosum, une grande vivace de 3 m de hauteur
Eupatorium rugosum ‘Chocolate’ est une excellente variété au feuillage foncé

Nos fiches
Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Qui ne connait pas le nénuphar, digne représentante de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Les plantes dites "à feuilles flottantes" possèdent des feuilles posées à la surface de l'eau...

Précieuses feuilles mortes Précieuses feuilles mortes

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • I.gogo (Limousin)
    Toxique, à tué de nombreuses personnes au 19ème siècle par le lait du bétail qui en mangeait. Pareil pour les colons en Amérique du nord dont la plante est originaire.
    Répondre à I.gogo
    Le 17/02/2016 à 02:20