Violette parente, Violette de pentecôte, Violette papilionacée

Viola sororia var. priceana

Botanique

Nom latin  : Viola sororia
Synonyme  : Viola papilionacea
Famille  : Violacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mars à mai
Couleur des fleurs  : bleues, blanches, bleu et blanches
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 45 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -29 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à normal
Utilisation : parterre, bas des haies, sous-bois
Plantation, rempotage : automne printemps
Méthode de multiplication : semis, division
Maladies et ravageurs : limaces, pucerons

Généralités

Viola sororia, la violette papilionacée, est une plante vivace appartenant à la famille des Violacées. La violette papilionacée est originaire du nord de l’Amérique, présente au Canada et à l’est des États-Unis. Elle est l’une des espèces assez couramment vendues en jardinerie : elle est fiable, avec de belles fleurs et un feuillage luxuriant. C’est une plante plus imposante que nos violettes indigènes.

Description la violette papilionacée

Viola sororia produit des tiges épaisses et rampantes, des rhizomes assez courts et ramifiés, de 1 cm de diamètre, cassant, qui se développe à la surface de la terre et un peu en dessous. Viola sororia forme donc une souche importante qui s’élargit petit à petit avec le temps. Les feuilles sont produites au bout de ces tiges qui se redressent. Ce sont des feuilles de taille modérée pendant la floraison, un moment où la plante n’excède pas les 15 cm de hauteur. Elles sont lancéolées à cordiformes, voire réniformes ou arrondies, au limbe d’un beau vert vif. Après la floraison, ce feuillage s’épaissit, et les feuilles deviennent bien plus grandes, luxuriantes. La touffe peut alors atteindre 45 cm de hauteur.

Les fleurs s’épanouissent régulièrement, solitaires, à l’aisselle des feuilles de mi-mars à mai-juin, suivant le climat. La plante fleurit environ durant 1 mois et demi. La violette papilionacée est florifère. Larges et hautes de 3 cm, les fleurs ont cette forme zygomorphe particulière au genre, mais en plus plate. Les fleurs sont bleu tendre, blanches, ou blanche et bleus selon les sous-espèces.  

En été et en automne, Viola sororia poursuit sa production de graines à l’aide de fleurs cléistogames (qui ne s’épanouissent pas). Les capsules de graines sont longues de 1, 5 cm et trigones.

Quelques variétés ou sous-espèces

  • Viola sororia priceana est une belle une sous-espèce à fleurs blanches, abondamment striées de bleu.
  • Viola sororaia ‘Dark Freckles’ : ses fleurs sont blanches, curieusement mouchetées de minuscules taches bleues.
  • Viola sororia var alba ou albiflora est toute blanche.
  • Viola sororia rubra a des fleurs pourpres.

Comment cultiver la violette parente ?

Viola sororia est facile à cultiver dans tout jardin tant qu’une certaine fraicheur se maintient dans le sol. Elle est tolérante sur la nature de la terre, du moment que celle-ci n’est pas trop calcaire. Elle réclame une exposition d’ombre claire, ou de mi-ombre, sachant que son feuillage fane s’il a un peu trop chaud.

Elle est plantée soit en fin d’été et automne pour profiter de sa belle floraison printanière, soit au printemps. Sa souche s’élargit lentement et permet à la plante de vivre de nombreuses années. Viola sororia produit une grande quantité de graines, qui germent au printemps suivant lorsqu’elles trouvent les conditions adéquates. Il n’est pas rare de voir un tapis de plantules autour de la plante- mère.

Cette violette peut être très attirante pour les limaces.

Comment multiplier la violette papilionacée ?

Les graines germent facilement au printemps. Les jeunes plantes seront capables de faire leurs premières fleurs au printemps suivant.

Chaque morceau de rhizome prélevé sur la souche est susceptible de s’enraciner dans une terre bien humidifiée et à l’ombre.

Espèces et variétés de Viola

Un genre très riche

  • Viola odorata, la violette odorante
  • Viola riviana, très proche
  • Viola alba, une violette française blanche
  • Viola rupestris, la violette des rochers
  • Viola banksii une violette d’Australie
  • Viola palustris, la rare violette des marais
  • Viola canina, la violette des chiens
  • Viola mandschurica, une violette asiatique
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La violette des alpes La violette des alpes

Nathalie ADAM de la pépinière LA BULBERAIE nous présente la violette des Alpes La violette des Alpes : un petit cyclamen montagnard La violette des Alpes  est un cyclamen qui pousse à l'état...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire