Kiwai, Kiwi de Sibérie, Kiwi d'été

Kiwai, Actinidia

Botanique

N. scientifique Actinidia arguta
Famille Actinidiacées
Origine Asie (Japon, Nord de la Chine, Corée)
Floraison juin
Fleurs blanc verdâtre
Typegrimpant
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur5 m
Toxicitéfruits comestibles

Planter et cultiver

Rusticité - 25°C
Exposition soleil, mi-ombre
Solléger, riche en humus, profond
Acidité neutre, non calcaire
Humidité frais
Utilisationjardin, tonnelle, pergola, treillage, bac
Plantationau printemps pour les régions au climat rude, en automne partout ailleurs
Multiplicationbouturage (herbacé qui se fait fin mai, début juin) semis
Taillefévrier-mars
Sensibilité araignées rouges
Kiwai, Actinidia

Le Kiwai, ou kiwi de Sibérie, est, comme son nom le laisse supposer, un cousin du kiwi. Originaire d'Asie, il est planté pour la première fois en France, à la fin des années 80. Il se présente comme son proche parent, sous forme de liane sarmenteuse. Les rameaux très vigoureux et volubiles sont à palisser au fur et à mesure de leur développement. Les feuilles apparaissent au printemps, vertes, en forme de cœur, au bord finement denté. La floraison dure de juin à juillet. Les petites fleurs délicates blanc-vert dégagent un agréable parfum. La beauté du feuillage et des fleurs en fait une plante utilisée également pour l'ornement des jardins.

Comme la plupart des espèces du genre Actinidia, le kiwai est une plante dioïque ; un pied porte soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles, les deux étant nécessaires pour obtenir des fruits. Identique au kiwi, un pied « mâle » peut subvenir aux besoins de plusieurs « femelles ». Notez toutefois qu'il existe des variétés monoïques : c'est le cas de Actinidia arguta 'Issai'.

Fruits vitaminés

Les fruits sont mûrs en septembre. Ce sont des baies charnues, oblongues, de couleur jaune-vert. La peau, démunie de tout poil, est comestible. Ils sont plus petits que le fruit du kiwi, aussi plus sucrés et plus riches en calcium, en phosphore et en vitamine C. Sachez également que les variétés les plus récentes ont des fruits moins nombreux mais plus gros que les variétés anciennes.

Culture

Le kiwai apprécie lumière et chaleur mais supporte une légère ombre. Il prospère sur un sol drainant, riche et humifère. Les terrains calcaires sont à éviter. Plus rustique que son cousin, il ne nécessite pas de protection hivernale. Les arrosages sont nécessaires en période estivale, mais occasionnels le reste de l'année. Un apport d'engrais, à effectuer tous les ans, est recommandé.

Supports

Le kiwai est une liane ; il est donc nécessaire de le palisser pour que son développement, plutôt rapide, puisse s'opérer dans les meilleures conditions. Une tonnelle ou une pergola sont de très bons supports. En y faisant grimper le kiwai tout le long, vous bénéficierez d'une ombre agréable. Un treillis ou des fils tendus font également l'affaire.

Tailles

L'hiver, en période de dormance, les rameaux fructifères se taillent à deux yeux au-dessus de l'emplacement du dernier fruit. L'été, en période végétative, ils se pincent au-dessus de la quatrième feuille du dernier fruit. Lorsque les fruits commencent à se regrouper à l'extrémité des rameaux, taillez-les à la base, pour encourager le développement de nouvelles pousses.

Le saviez-vous ?

  • Le goût du kiwai rappelle celui de la groseille à maquereau.
  • Certaines variétés possèdent jusqu'à 400 mg de vitamine C pour 100 g

Espèces et variétés de Actinidia

Le genre comprend environ 40 espèces
- Actinidia arguta 'Geneva' : fruits rouge auburn, précoces
- Actinidia arguta 'Issai' : auto-fertile, produit dès deux ans
- Actinidia arguta 'Kens Red' : gros fruits rouge foncé ou vif

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Kiwier (Kiwi, Kiwaï), Actinidia chinensis Kiwier (Kiwi, Kiwaï), Actinidia chinensis

Actinidia chinensis (le kiwi) est une plante ligneuse, une liane vigoureuse qui vient de Chine. Son port grimpant demande généralement un palissage. De croissance rapide (plusieurs mètres à...

Les kiwis Les kiwis

Jean-Paul ALIAS des Pépinières ALIAS nous donne des conseils de culture des kiwis

Juillet au jardin fruitier Juillet au jardin fruitier

La première quinzaine du mois de juillet signe la fin des dernières plantations au jardin fruitier, parallèlement, les premières récoltes de petits fruits rouges raviront les gourmands tout comme...

Août au jardin fruitier Août au jardin fruitier

Le jardin fruitier est très productif en août ; à vous les beaux paniers remplis de fruits gorgés de soleil ! Il est temps de profiter pleinement de ces petits délices gourmands,[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Steph (Ile de France)
    J'ai fais l'achat d'un Actinidia arguta auto fertile... Il pousse très bien mais ses feuilles deviennent noires et flasques... Pour info, avec les travaux de façades il est à l'intérieur et je donne de l'eau du robinet...
    Répondre à Steph
    Le 30/05/2016 à 22:28
  • Blast-Art (Ile de France)
    J'ai un kiwaï qui m'a donné quelques fruits mais ceux-ci sont toujours très dur au toucher. Nous sommes déjà le 19 septembre, puis-je espérer qu'ils ramollissent ?
    Répondre à Blast-Art
    Le 19/09/2015 à 14:30
  • Carmel (Haute-savoie)
    Bonjour, merci pour votre présentation de l'ensemble des points essentiels. Vous omettez, par contre, une paragraphe sur la taille de formation et une précision concernant les rameaux fructifères (bois de l'année, un an, deux ans). De plus,une petite opération me semble obscure: "Lorsque les fruits commencent à se regrouper à l'extrémité des rameaux, taillez-les à la base..." Si l'on sectionne le rameau à la base, il ne reste plus grand chose qui puisse mûrir! cordialement.
    Répondre à Carmel
    Le 12/05/2014 à 22:12
    Denlig (Haute Normandie)
    Je pense qu'il faut supprimer le rameau une fois la récolte effectuée
    Répondre à Denlig
    Le 18/04/2015 à 13:10
  • Batsère (M. Pyrénées)
    Présentation claire et utile. Merci
    Répondre à Batsère
    Le 22/10/2013 à 19:39