Osmanthe de Burkwood

Osmanthe de Burkwood, Osmanthus x burkwoodii
Osmanthe de Burkwood, Osmanthus x burkwoodii

Botanique

Nom latin  : Osmanthus x burkwoodii
Synonyme  : Osmarea x burkwoodii
Famille  : Oléacées
Origine  : horticole
Période de floraison : mai à juin
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste ornemental
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 2 m à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -20 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : isolé, fond de massif, haie
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures

Osmanthus x burkwoodii, l’osmanthe de Burkwood, est un arbuste persistant aux grandes qualités ornementales appartenant à la famille des Oléacées, comme les lilas ou les oliviers. C’est un arbuste d’origine horticole, datant du début du siècle, qui porte d’ailleurs le nom de son obtenteur, Arthur Burkwood. Osmanthus x burkwodii est un croisement entre Osmanthus decorum d’origine Asiatique, et Osmanthus delavayi, provenant du Caucase. Un siècle de culture n’a pas démenti les mérites de l’osmanthe de Burkwood, ce remarquable arbuste est superbe en massif, en isolé, mené en petit arbre, ou intégré dans une haie libre.

Description de l’osmanthe de Burkwood

Osmanthus x burkwoodii produit un buisson bien ramifié et dense, relativement compact, dont les feuilles alternes séparées par des entrenœuds très courts masquent la charpente. Il montre une silhouette naturellement élégante, que l’on peut laisser libre ou maitriser au contraire sous la forme que l’on souhaite. De croissance modérée, l’osmanthe de Burkwood monte en une dizaine d’année, à environ 2 m de hauteur pour 1m 80 de large. Avec de longues années, il peut former un véritable petit arbre, atteignant 4 m ou plus. Il se prête parfaitement à la taille de formation pour en faire des boules, des arbres sur tige ou une forme en nuage.

Les feuilles au pétiole court, sont petites mais nombreuses, de forme lancéolée de 3 à 4 cm de longueur. Leur limbe, vert sombre et lustré, forme un écran de verdure profond, où contrastent très joliment les fleurs campanulées blanches. Les fleurs se développent en grappe, courant mai-juin à l’aisselle des feuilles. Les fleurs sont petites, puisque longues de 1 à 2 cm, cependant notre attention est invariablement attirée sur elles par leur parfum très agréable, que l’on perçoit à plusieurs mètres.

Planter et cultiver Osmanthus burwoodii

L’Osmanthe de Burkwood est facile à satisfaire. Il demande une exposition ensoleillée à mi-ombre et un sol ordinaire à tendance acide. Il est parfaitement rustique jusqu’à -20 °C.

Osmanthus burkwoodii se plante en automne, ou au printemps, dans une grande jauge où on mêle du terreau de plantation à la terre du jardin bien ameublie. Un arrosage copieux et immédiat permet à la terre de se mettre en place autour des racines. Puis, quelques arrosages réguliers durant les mois qui suivent lui permettront un enracinement en profondeur. Une fois bien repris, il devient un arbuste solide qui demande peu d’entretien.

Tailler et entretenir l’osmanthe de burkwood

La taille de formation ou pour limiter la hauteur se fait juste après la floraison, car les fleurs apparaissent sur le vieux bois. Il est plus esthétique de tailler à la branche, plutôt qu’avec un taille-haie, pour ne pas déchiqueter les feuilles. En effet, les morceaux de feuilles coupées persistent sur l’arbre.

La croissance d’Osmanthus burkwoodii peut être boostée par un apport de compost en surface, ou d’engrais à libération lente, au printemps, au moment de la reprise de la végétation.

Multiplier l’osmanthe de Burkwood

Cet osmanthe se reproduit par bouturage de rameaux semi-lignifiés, en été ou même un peu plus tôt éventuellement ; si l’on veut prélever les boutures sur les branches que l’on vient de tailler.

Espèces et variétés de Osmanthus

Une trentaine d’espèce arbustive
Osmanthus decorus, aux feuilles allongées
Osmanthus delavayi, l’osmanthe de Delavay
Osmanthus heterophyllus, l’osmanthe à feuilles variables
Osmanthus fortunei, à grandes feuilles légèrement épineuses

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire