Alcalthéa

X Alcalthaea suffrutescens 'Parkrondell', une rose trémière arbustive
X Alcalthaea suffrutescens 'Parkrondell', une rose trémière arbustive

Botanique

Nom latin  : Alcalthaea suffrutescens
Synonyme  : X Alcalthaea suffrutescens
Famille  : Malvacées
Origine  : horticole
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : blanc saumoné, rose clair, rose soutenu
Type de plante : plante semi-arbustive
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1,50 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -15 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : assez léger et drainant, mais tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : ornementale, mellifère
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage

X Alcathea suffrutescens est une très belle obtention horticole, un croisement inter-genre entre une rose trémière Alcea et une guimauve en arbre d’espèce curieusement incertaine (Hisbiscus, Althea ou Kitaibelia…). Cela donne une sorte de rose trémière, de vie plus longue, que l’on peut considérer comme semi-arbustive, un peu à la manière des lavatères arbustives, où une partie basse des branches persiste. Toutes ces plantes font partie de la famille des Malvacées. L’Alcalthaea est apparu dans un jardin hongrois dans les années 50, ses qualités horticoles étant reconnues, le voici disponible à la vente depuis quelques années.

Description de l’alcathéa

X Alcathea suffrutescens forme une grande plante, dont la hauteur peut dépasser les 3 m (maximum 5 m). Généralement, elle est conduite et pincée de manière à la limiter en hauteur et la faire s’étoffer, formant un massif épais, aux nombreuses tiges verticales. Celles-ci portent de larges feuilles dentées, duveteuses et grisâtres qui restent saines (par rapport aux roses trémières, qui se piquent de rouille). Autre qualité, l’alcalthéa arbore la longue et imposante floraison des roses trémières. Les fleurs disposées le long des tiges sont larges de 5 à 6 cm, satinées et semi-doubles ; elles s’épanouissent de juillet à jusqu’aux gelées.

Les variétés actuellement proposées :

  • X Alcalthaea suffrutescens 'Parkfrieden' est une forme rose pâle.
  • X Alcalthaea suffrutescens ‘Parkrondell’ est d’un rose vif bien soutenu. Le cœur semi-double est fait d’étamines pétaloïdes courtes et chiffonnées du même rose.
  • X Alcalthaea suffrutescens 'Parkallee', est d’une teinte très délicate, de blanc ivoire au cœur semi-double (étamines pétaloïdes courtes) pèche crémeux. Les vraies étamines se terminent par des anthères sombres et ajoutent encore de la finesse à cette très belle fleur.
  • Alcalthaea suffrutescens ‘Freedom’, est certainement une souche mutée de ‘Parkallee’

Comment cultiver l’Alcalthaea ?

L’Alcalthéa est une plante très facile à cultiver. Elle est plantée au jardin en situation ensoleillée à mi-ombre, de préférence au printemps. Tolérante sur la nature du sol qui peut être calcaire ou un peu acide, elle préfère néanmoins une terre un peu drainante et assez légère. Elle apprécie des pluies régulières, sans pour autant attraper la rouille en cas de sécheresse. En sol vraiment lourd, il faudra ajouter un peu de sable à la terre, ou installer l’alcalthéa sur une pente (talus ou butte).

Inutile d’acheter une grosse plante : sa croissance est rapide, et de plus, comme elle développe une racine pivotante qui part en profondeur, une petite plante ou jeune bouture s’installe sans doute mieux. Si d’ailleurs vous craquez pour une grosse plante en cours de floraison, vous aurez intérêt à en faire des boutures immédiatement.

Le jeune alcalthéa aura tendance à filer en hauteur. Il peut être préférable de le rabattre lorsqu’il arrive à 80 cm (au mois de juin) pour que le pied s’étoffe et sa hauteur se limite alors 1,50 m, pour à peu près la même épaisseur.

De même chaque printemps, l’alcalthéa peut être rabattu, comme la mauve arbustive. Si la rose trémière ne vit que 2 à 3 ans, l’alcalthéa vit facilement 4-5 ans. Cependant, il est toujours bon de prévoir la relève, plutôt que de voir un jour disparaitre son alcalthéa. Les boutures sont très faciles et reprennent presque systématiquement.

Espèces et variétés de Alcalthaea

  • Althaea officinale, la guimauve officinale
  • Hibiscus siriacus, althéa ou mauve en arbre
  • Alcea rosea, la rose trémière
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire