A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Rose trémière, Rose à bâton

La rose trémière, Althaea rosea, si facile à cultiver et si tolérante, est un classique des jardins informels ou romantiques. Exubérante et florifère, elle se naturalise souvent : tant mieux, car cette excellente plante qui rythme les arrières-plans est le plus souvent bisannuelle.

Roses trémières

Botanique

N. scientifique Althaea rosea, Althaea sinensis
Synonymes Althaea rosea, Althaea sinensis
Famille Malvacées
Origine inconnue (Europe, Asie)
Floraison juillet à septembre
Fleurs blanc, jaune, saumon, rouge, rose, violet, noir, abricot
Typeplante herbacée
Végétationbisannuelle ou vivace de vie brève
Feuillage caduc
Hauteur1,80 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -39 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Solargileux ou sablonneux, riche ou pauvre
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité supporte des sols frais comme des sol secs
Utilisationornementale, médicinale, comestible
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis, bouture, divisions
Sensibilité la rouille
Roses trémières
Elégante rose trémière..
Belles roses..

Alcea rosea, Althaea rosea ou encore Althaea sinensis, la rose trémière est une plante vivace mais de vie brève appartenant à la famille des Malvacées, donc apparentée aux mauves et aux hibiscus. On ne connaît pas l’origine géographique de la rose trémière : bien que ponctuellement subspontanée sur une friche ou au milieu de ruines en Europe comme en Asie, elle n’existe pas sous forme sauvage. Elle serait donc un probable hybride qui accompagne l’homme de l’ancien monde depuis des siècles. En tant que plante fleurie, c’était une inconditionnelle du jardin de curé. Il faut dire qu’elle a des atouts cette Althaea sinensis ! Très tolérante, elle fleurit partout où il y a du soleil et se naturalise facilement.

Description de la rose trémière

Tout en étant variable de couleur et de forme, Althaea rosea n’en reste pas moins typique dans son port : une tige verticale fibreuse, hirsute, plus ou moins ramifié de la base, haute de 1,80 à 3 m, et des feuilles alternes au long pétioles (15 cm) et au limbe palmé, plus ou moins lobé et crénelé, large jusqu’à 16 cm, velouté. Les fleurs sont disposées le long de la tige à l’aisselle des feuilles caulinaire, puis en épis terminal. Elles semblent collées à la tige ce qui donne à la rose trémière une forme de bâton fleuri.

Ces fleurs sont entourées d’un calice campanulé, leur large corolle est de diverses couleur rouge, rose, violette, jaune, saumon, blanche, bicolore, presque noire….d’un diamètre de 6 à 10 cm. Souvent simple et plate, parfois semi-double ou très double avec sur la même plante au fil de la saison des fleurs simples ou doubles. De même, le coloris peut varier dans les saisons.

Les insectes, surtout des bourdons, visitent les rose trémières. Elle produisent donc des graines la plupart du temps.

Comment cultiver et utiliser la rose trémière ?

Althaea rosea s’utilise pour apporter hauteur et couleur dans les massifs. Elle est tolérante à presque tout les sols. Elle devient très exubérante dans un sol riche profond et bien arrosé, mais supporte aussi les terrains sablonneux, pauvres, qui sèchent en été. Etonamment, les formes sombres préfèrent souvent des sols lourds et argileux. Les formes claires sont séléctionnées dans les terre plus sèches. Elle est extrêmement rustique jusqu'à -39 °C. Par contre, Althaea rosea a besoin de soleil, au moins pendant la moitié de la journée.

Elle est introduite au jardin avec des jeunes plantes en octobre ou au printemps. Éviter d’acheter de grosse plante serrée dans leur pot : ces dernière auraiont du mal à s’enraciner profondément dans votre terren et devront etre arrosée tout l’été. Ce qui n’empèchera pas d’en faire des boutures ou des divisions l’automne venu, ou d’en récolter des graines.

Les rose trémières moins élaborées peuvent semées en semis direct en avril ou en septembre. par contre, leur plantules fait le bonheur des limaces. En général, Eeles fleuriront après un hiver

Le problème de la rouille : Des taches rouilles, puis de petits trous apparaissent de plus en plus sur les feuilles. l’été voit donc les feuilles de la rose trémiète s’enlaidir. Cette rouille est souvent incontournable. Il vaut mieux l’accepter plutôt que la traiter sans cesse. Pour limiter le phénomène, on ne garde ces roses trémière que 2 ans chacune.

Idéale pour jardinier paresseux ou débordées, la rose trémière se débrouille toute seule, une fois bien implantée, car elle n’est pas avare de semis spontanés.

Sa silhouette est nettement verticale : une hauteur de 2 m en moyenne pour une emprise maximale au sol de 60 cm, ce qui est bien agréable pour rythmer un large massif. Elle ne vit de 2 à 3 ans et sera souvent cultivée comme une plante bisannuelle. Son feuillage très exubérant dans la première partie de l’année s’appauvrit ensuite, voir s’enlaidit quand elle lutte contre la rouille, (petits trous dans le limbe). Ce qui fait qu’elle sera mieux mise en valeur en arrière-plan ou au milieu de vivace assez grande pour voiler ces défauts (la rouille n’a plus tant d’importance alors).

Dans la plupart des cas, sa haute silhouette besoin d’etre tuteurée, ou tenue par des voisines assez denses, (des aster par exemple).

Comment multiplier la rose trémière ?

Pour conserver un forme double ou une couleur qui vous plaît particulièrement :

  • Bouturage de tiges basse, du printemps jusqu’en septembre : Prélevez une pousse basale avec une tige de quelques cm, ne laissez qu’une seule feuille (coupez les autres), puis enfoncez le tronçon de tige (entièrement s’il est court ) dans un pot de terreau.
  • Division de pieds au printemps

Pour obtenir de la variété dans les coloris et limiter la présence de la rouille :

  • Semis en avril, de mai à juillet, ou en septembre. Les graines germent en 3 semianes à 20 °C. les jeunes plants sont repiqués en pot individuels lorsqu’ils montrent 2 feuilles typiques, puis en place au jardin quand les racines dépassent du fond du pot.

Le saviez-vous ?

Althaea rosea est une plante médicinale qui fait l‘objet de recherches scientifiques approfondies. Ses vertus sont similaires à celles de la mauve. Elle serait entre autres, anti-infectieuse, anti-ulcère, et adoucissante. Les formes aux fleurs sombres sont plus actives.

Les fleurs d’Altaea rosea font un colorant naturel.

Jeune pousses et bourgeons peuvent etre mangés crus ou cuits (c’est un légume dans certians pays).

On peut en faire une infusion agréable avec les fleurs.

Espèces et variétés de Althaea

Le genre comprend environ 60 espèces

  • Althaea hirsuta, la guimauve hérissée
  • Althaea rosea, la rose trémière
  • Althaea officinalis, Guimauve, mauve officinale
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Semer la rose trémière Semer la rose trémière

Graphique, vivace, rustique et florifère, la rose trémière est une plante facile à cultiver. Adossée à un mur, elle donne un charme incontestable à une façade. En fond de massif[...]

Onagre rose, Oenothère rose, Oenothe rose, Oenothera speciosa Onagre rose, Oenothère rose, Oenothe rose, Oenothera speciosa

Oenothera speciosa, l'oenothère rose, ou onagre rose est une plante vivace appartenant à la famille des Onagracées. Elle est originaire d'Amérique du Nord jusqu'au Mexique, croissant dans les...

Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris

Représentant incontesté des champignons des prés, le bien nommé Rosé-des-prés est un excellent champignon comestible, cousin proche du Champignon de Paris.

Plantation et entretien de la rose trémière Plantation et entretien de la rose trémière

Les roses trémières font partie de ces plantes toutes simples croisées depuis toujours dans les jardins mais possédant néanmoins un charme ravageur. D'une verticalité parfaite, ces belles vivaces...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • TANGUY (Bretagne)
    Bonjour à tous Je recherche des graines de roses trémières violettes (non pourpres), noires,et des variétés "crème de cassis" et geant danish". bien sûr, je rembourse les frais de port. Merci à qui pourra me faire ce plaisir
    Répondre à TANGUY
    Le 08/09/2014 à 14:03
  • Laissepic (Val de loire)
    Les roses trèmières sont souvent sujet à maladie(mildiou cette année) Pour moi leur intérêt n'est que celui là car je leur préfère très largement les roses.
    Répondre à Laissepic
    Le 18/07/2007 à 16:30