Cerisier (Cerise)

Cerises (vous noterez la présence d'une mouche de la cerise sur la cerise à droite)

Botanique

Nom latin  : Prunus cerasus
Synonymes  : Prunus avium
Famille  : Rosacées
Origine  : Asie mineure
Période de floraison : mars, avril
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbre fruitier
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 6 à 18 m de haut, à port érigé ou étalé

Planter et cultiver

Rusticité  : Le cerisier est un arbre bien rustique, que l'on peut adapter à toutes les régions. Offrez-lui une exposition bien ensoleillée, pas trop ventée, en évitant les orientations nord dans les zones aux hivers froids. En effet, les organes fertiles des fleurs sont détruits à partir de - 3°C. Pour bien réussir vos cerisiers, ne dépassez pas l'altitude de 1000 m.
Exposition  : soleil, pas trop venté
Type de sol : ordinaire, non argileux, sol légèrement calcaire accepté
Acidité du sol  : neutre, voir calcaire
Humidité du sol  : normal
Utilisation : jardin fruitier
Plantation, rempotage : automne hors gel
Méthode de multiplication : le cerisier doit être greffé pour bien fructifier
Taille : Le cerisier n'aime pas trop être taillé (comme d'ailleurs les autres fruitiers à noyaux) car la moindre coupe provoque l'écoulement de gomme qui affaiblit l'arbre. Durant les premières années, coupez les branches principales d'un tiers de leur longueur afin d'éviter qu'elles ne poussent tout droit et trop haut. Intervenez fin août, début septembre et couvrez bien toutes les plaies de coupe d'une épaisse couche de mastic cicatrisant.
Maladies et ravageurs : la gommose, la mouche des cerises, les pucerons. Pulvérisez de la bouillie bordelaise après la taille ou après la chute des feuilles pour éliminer ainsi les formes hivernantes des maladies.

Parmi les arbres fruitiers, le cerisier est un de ceux qui demandent le moins de soins et qui produisent le plus facilement. Il est aussi un superbe arbre d'ornement. En avril, sa merveilleuse floraison annonce l'installation du printemps : une multitude de petites fleurs blanches, réunies par deux ou en charmants bouquets apparaissent avant le feuillage.

En été, enfants et gourmands se régaleront de ses fruits charnus tandis qu'il offrira généreusement son ombre élégante. A l'automne, son feuillage caduc prendra de superbes teintes rousses.

Ajoutez une écorce très décorative, une bonne facilité de culture et surtout, la possibilité de récolter des cerises dans presque toutes les régions de France. N'hésitez plus : Novembre est le moment le plus propice pour planter un cerisier dans votre jardin !

Au jardin mais aussi au balcon et à la maison

Les cerisiers sont plutôt plantés en isolé sur une pelouse où près d'un coin repos afin d'offrir leur bel ombrage. Les grands gourmands pourront planter des fraisiers au pied des cerisiers, la compatibilité des deux plantes est excellente et les plaisirs en seront cumulés.

Les formes plus compactes et les cerisiers acides peuvent être associés à d'autres arbres fruitiers dans un verger traditionnel, intégrées dans des haies libres ou de grands massifs d'arbustes. Au balcon, évitez bien sûr les variétés traditionnelles, mais les variétés naines réussissent fort bien. Prévoyez des bacs d'au moins 40 cm de côté, remplis d'un mélange à parts égales de terre de jardin sableuse et de terreau pour rosiers. A la maison, les branches de cerisiers fleuries ou portant les feuilles colorées de l'automne permettent de confectionner de très jolis bouquets, notamment dans le style " Ikebana ".

La culture du cerisier

Sa croissance est assez rapide, jusqu'à 1 m par an. La première production intervient sur des arbres de trois ans, mais un cerisier ne produit vraiment généreusement, qu'à partir de 6 à 8 ans.

Distances de plantation, comptez de 8 à 12 m entre les cerisiers " haute-tige ", de 6 à 8 m entre les cerisiers " demi-tige " et de 4 à 5 m entre les gobelets et les quenouilles.

Si votre cerisier a été malade dans l'année, il est bon d'effectuer deux traitements d'hiver (début février et début mars) avec des produits huileux. Cette pulvérisation permettra aussi d'éliminer les mousses, les algues vertes et les lichens qui couvrent le tronc et les branches.
À chaque début de printemps, paillez le pied de vos cerisiers avec 15 cm d'un bon compost mélangé à du fumier décomposé. Ce paillage organique présente l'avantage de conserver une bonne fraîcheur aux racines durant l'été. Vous pouvez compléter la fertilisation par un apport d'engrais complet pour arbres fruitiers.

Conseils 

Pour obtenir de bonnes récoltes, plantez de préférence deux variétés qui se pollinisent mutuellement. Dans un petit jardin, préférez une variété autofertile. Dans un rayon de 25 m un polinisateur suffit pour plusieurs arbres de la même variété.

Dans les régions aux étés très chauds, blanchissez le tronc à la chaux, pour créer un effet de réverbération des rayons solaires.

Le cerisier fructifie sur des petites excroissances ridées que l'on appelle " bouquets de mai ". Elles s'allongent au fil des ans, devenant de plus en plus fragiles. Faites bien attention de ne pas les casser au moment de la récolte.

N'utilisez jamais les feuilles de cerisier (ni d'ailleurs des autres fruitiers) pour la fabrication de votre compost, car elles renferment presque toujours des germes de maladies.

Prunus cerasus et Prunus avium

Pour les botanistes, le cerisier se retrouve sous deux dénominations : Prunus cerasus, qui a produit les cerises vraies et les griottes, porte des feuilles droites et des fruits acides et Prunus avium (le merisier ou cerisiers des oiseaux, dont sont issus les guignes et les bigarreaux) aux feuilles pendantes et fruits à la saveur douce. Les formes cultivées aujourd'hui sont des hybrides de ces deux plantes dont l'origine géographique est très incertaine.

Les cerisiers sont des arbres de 6 à 18 m de haut, à port érigé ou étalé, formant un tronc à l'écorce rougeâtre qui s'exfolie circulairement. Les jeunes sujets ont souvent du mal à se ramifier, développant de longues branches verticales. Ils doivent donc être soumis à une taille (douce) de formation.

De nombreuses variétés de cerisiers

Comme tous les arbres fruitiers, le cerisier a fait l'objet d'une très importante sélection et d'innombrables croisements. Aujourd'hui, les pépinières présentent une sélection de variétés assez courte, parmi celles qui ont fait leurs preuves en matière de qualité gustative, de productivité et de bon comportement de l'arbre.
On distingue plusieurs types de cerises :

Le bigarreau : appelé aussi " cerise douce ", il produit de gros fruits au goût sucré et à la chair ferme et croquante.

  • 'Cœur de pigeon' : en juillet, de très gros fruits en forme de cœur, rouge clair à chair ferme et sucrée, jaune. L'arbre très productif et vigoureux, bien ramifié, compact. Il est pollinisé par 'Napoléon' et 'Reverchon'.
  • 'Early van compact' : dans la première quinzaine de juin, de très gros fruits rouge lumineux, à petit noyau, portés par un pédoncule très court. La chair croquante est délicieuse. L'arbre au port compact, convient bien pour les formes trapues. Il est pollinisé par 'Burlat' et 'Napoléon'.
  • 'Hâtif Burlat' : de mi-juin à début juillet, des gros fruits un peu coniques, rouge foncé presque noir, à la chair très savoureuse, ferme, mais juteuse et sucrée. L'arbre au port dressé pousse vigoureusement et se pare de très belles couleurs automnales. C'est assurément une des meilleures cerises de table. Il est pollinisé par 'Napoléon', 'Reverchon' ou Van'.
  • 'Hâtif Delbard' : dès les premiers jours de juin, de très gros fruits rouge foncé à la chair d'une fermeté exceptionnelle. L'arbre est vigoureux et d'un port ample. Il est pollinisé par 'Belle magnifique'.
  • 'Géant d'Hedelfingen' : fin juin, début juillet, de gros fruits légèrement coniques, portés par un long pédoncule. Ils sont rouge foncé brillant, presque noirs à maturité, à la chair croquante, juteuse et bien parfumée. L'arbre à port dressé est de vigueur moyenne. Il est pollinisé par 'Moreau' et 'Van'.
  • 'Marmotte', début juin, de gros fruits rouge foncé à la chair ferme et croquante, très savoureuse. L'arbre à port érigé est pollinisé par 'Burlat' et 'Early Rivers'.
  • 'Moreau' : dans la seconde quinzaine de mai, des fruits arrondis, rouge foncé à la chair bien ferme, rouge clair. L'arbre au port semi-érigé est très productif et résistant au froid. Il est pollinisé par 'Napoléon'.
  • 'Napoléon' : en juillet, des fruits de grosseur moyenne arrondis, rose et crème, à la chair blanc jaunâtre, ferme, juteuse et sucrée, qui se conservent bien. L'arbre très puissant, productif, forme une couronne arrondie, à port semi-retombant chez les vieux sujets. Cette variété doit systématiquement être traitée contre la mouche des cerises. Il est pollinisé par 'Moreau'.
  • 'Reverchon' : de fin juin à début juillet, de gros fruits coniques, rouge vif, à la chair rose jaunâtre croquante et très sucrée, de grande qualité. L'arbre à port dressé, présente une forte vigueur. Il doit être pollinisé par 'Burlat', 'Hedelfingen' ou 'Napoléon'.
  • 'Stark Gold' : fin juin, début juillet, de gros fruits jaune brillant à la chair ferme, sucrée et parfumée. La couleur jaune est moins attractive pour les oiseaux. L'arbre vigoureux est très fertile. Il est pollinisé par 'Napoléon'.
  • 'Summit' : dans la première quinzaine de juin, de très gros fruits rouge brillant, à la chair ferme. L'arbre autofertile, présente un port étalé, très élégant. Il est pollinisé par 'Napoléon' ou 'Van'.
  • 'Van' : fin juin et début juillet, de très gros fruits arrondis, rouge intense, à l'excellente chair ferme et sucrée. L'arbre de bonne vigueur porte des branches bien dressées. C'est une des meilleures variétés pollinisatrices pour l'ensemble des cerisiers. Il est pollinisé par 'Burlat' et 'Napoléon'.

La cerise vraie : croisement entre les " cerises douces " et les griottes, elle combine les deux qualités avec une chair tendre, subtilement sucrée et acidulée. On la consomme aussi bien fraîche qu'en pâtisserie.

  • 'Allegria' : du 5 au 20 juillet, des fruits ronds, rouge translucide, portés par un long pédoncule. Chair pourpre légèrement acidulée. Arbre autofertile, très rustique.
  • 'Anglaise hâtive' : dans la seconde quinzaine de juin, des fruits ronds, de calibre moyen, portés par un long pédoncule. Rouge translucide, ils offrent une chair fine et tendre, fortement acidulée. L'arbre à port érigé est autofertile et très vigoureux.
  • 'Belle magnifique' : fin juin, début juillet, de gros fruits arrondis, rouge carmin à la chair fondante et acidulée, très juteuse. L'arbre autofertile est vigoureux et fleurit tardivement. À conseiller dans les régions aux hivers longs et rigoureux. C'est un bon pollinisateur pour les bigarreaux.

La griotte : c'est une cerise à saveur acidulée, surtout utilisée pour les conserves et la confiserie. Les variétés sont autofertiles.

  • 'Kelleris 14' : mi-juillet, de gros fruits bien rouges, parfumés, pas trop acides.
  • 'Montmorency' : en juin, des fruits ronds, rouge vif, de calibre moyen, à la chair blanc rosée, translucide, parfumée, mais acidulée, que l'on utilise en conserves et pâtisseries ou dans les préparations à base d'alcool (cerises à l'eau de vie). L'arbre de hauteur moyenne au port ample et buissonnant est très productif.

La guigne : c'est une " cerise douce " à la chair tendre.

  • 'Early Rivers' : fin mai, début juin, de gros fruits rond rouge brillant foncé, à la chair juteuse et tendre, très agréable et bien sucrée. L'arbre peu vigoureux convient pour les formes basse tige et gobelet. Il est autofertile et résistant aux maladies bactériennes, mais gagne à être pollinisé par 'Moreau'.
  • 'Précoce de la Marche' : fin mai, début juin, des beaux fruits rouge vif à la chair semi-ferme, mais juteuse et sucrée. L'arbre ample est assez fertile. Il est pollinisé par 'Napoléon' et 'Early Rivers'.

Les cerisiers nains : ce sont des variétés génétiquement naines, sélectionnées pour leur port compact, qui conviennent à la culture en bac sur une terrasse ou aux très petits jardins.

  • 'Garden Bing' : génétiquement nain, il ne dépasse pas 2,50 m de haut à l'âge adulte et produit courant juin des fruits ronds d'un beau rouge vif brillant.
  • 'Sunburst' : dans la seconde quinzaine de juin et jusqu'à début juillet, de très gros fruits rouge clair à la chair ferme et juteuse. L'arbre qui ne dépasse pas 3 m à l'âge adulte, se forme en gobelet. Variété autofertile.

Formes particulières
Les cerisiers sont proposés en formes libres tige (la ramure se forme à 1,80 - 2 m du sol) ou demi-tige (les branches sont portées par un tronc de 1,30 m de haut), en quenouille ou en gobelet (la ramure évasée est portée par un tronc de 1 m maximum). On trouve aussi des scions, jeunes arbres greffés depuis un an qu'il est nécessaire de former. La culture des cerisiers en palmette et autres formes plates présente beaucoup de difficultés, il est préférable de les réserver aux pommiers et poiriers.

Les feuilles de mon cerisier jaunissent. Que faire ?

Le sol de votre jardin doit être fortement calcaire, ce qui empêche le cerisier d'assimiler le fer et provoque une chlorose. Il est important de faire des apports de matière organique acide (terre de bruyère) et d'arroser régulièrement l'arbre avec des solutions antichlorose à base de chélates de fer (Sequestrène).

Mon cerisier donne très peu de fruit. Es-ce une question d'emplacement ou de variété ?

Bien que les cerisiers doux et les hybrides ne soient pas totalement autostériles, ils produisent très peu s'ils ne sont pas plantés en compagnie d'une autre variété, dont la floraison se produit à une date concomitante et dont le pollen est bien compatible. C'est ce que l'on appelle une " pollinisatrice ". Les variétés dites " autofertiles " produisent convenablement, même lorsqu'elles sont plantées seules (cerises acides). Notez aussi que la présence proche de ruches accroît très sensiblement la production, la fécondation des fleurs étant réalisée par des insectes (fécondation entomophile).

Quelle quantité de fruits peut-on espérer récolter sur un cerisier ?

Dans les vergers de production, les arbres adultes (entre 10 et 20 ans) haute-tige, peuvent porter jusqu'à 300 kg de fruits lors d'une année exceptionnelle. En moyenne dans un jardin, un cerisier demi-tige produit entre 20 et 50 kg. Vous pouvez donc en partager un peu avec les oiseaux.

Comment et quand récolter les cerises ?

Les cerises sont mûres environ 40 jours après la fin de la floraison. Le point de maturité optimale se remarque à la coloration des fruits qui deviennent de plus en plus foncés. Pour les variétés jaunes, des marques roses apparaissent sur l'épiderme. Récoltez les cerises de préférence le matin " à la fraîche ". Saisissez le pédoncule à son point de naissance et soulevez-le, il doit se détacher aisément. Les griottes peuvent rester plusieurs semaines sur l'arbre sans se détériorer outre mesure. Il est nécessaire de disposer d'échelles afin d'accéder aux branches les plus hautes qui sont toujours les plus productives. Les cerises une fois cueillies peuvent être conservées au réfrigérateur une dizaine de jours si elles ne sont pas abîmées.

Est-il nécessaire d'arroser les cerisiers ?

Hormis une période de sécheresse exceptionnelle, mieux vaut ne pas arroser les cerisiers, surtout en période de fructification. En effet, une humidité trop forte entraîne l'éclatement des fruits et une perte d'une grande partie de la récolte.

Peut-on semer des noyaux de cerises pour obtenir un nouvel arbre ?

En théorie oui, un semis de noyaux (qu'il faut stratifier jusqu'en automne dans du sable humide avant de les semer) donne un nouveau cerisier. Toutefois, vous n'obtiendrez pas la variété d'origine, car les fleurs ne se fécondent pas elles-mêmes. Le plus souvent, vous reviendrez à un type primitif proche de la 'Cerise anglaise'. Le mode de multiplication habituel du cerisier (et de tous les arbres fruitiers) est le greffage en écusson. Il peut être pratiqué en juillet - août, sur les plantes de deux ans issues de vos semis (on les appelle des francs) ou sur des merisiers (Prunus avium) pour obtenir de grands arbres dans les terrains frais et non calcaires. Les professionnels greffent aussi les cerisiers sur le prunier Sainte-Lucie (Prunus mahaleb) pour obtenir des sujets demi-nains qui résistent bien aux sols secs et calcaires. Ils utilisent aussi beaucoup la sélection INRA SL 64, plante très homogène et indemne de virus qui convient à tous les types de sols, à condition qu'ils ne soient pas trop humides.

Le saviez-vous ?

  • Sur le plan botanique, la cerise est une drupe, c'est à dire un fruit charnu renfermant un noyau.
  • Le kirsch et le cherry sont fabriqués avec les fruits du merisier (Prunus avium)
  • Le mot " griotte " vient du provençal agriota qui signifie " aigre ", rappel de la saveur acide de ce fruit.
  • La légende veut que Licinius Lucullus, ennemi juré de Mithridate, à la grande réputation de gourmet, ait introduit les cerises douces à Rome après avoir guerroyé en Asie mineure en 73 av. J - C. Les plantes auraient été volées dans la ville de Cérasonte, d'où le nom latin de cerasus donné au fruit.
  • 'Burlat' est la cerise de table la plus cultivée. Elle représente 37 % de la production française, qui atteint 71 000 t. Cette variété doit son nom à M. Léonard Burlat qui l'a sélectionnée dans un semis.
  • La cerise est assez énergétique avec 68 Kcal/100 g, contre une moyenne de 50 Kcal/100 g pour la plupart des fruits frais. Elle est riche en vitamine C et en potassium. Il faut bien les mastiquer pour qu'elles soient digestes.
  • Dans le langage des fleurs, le cerisier exprime la bonne éducation et dans le langage amoureux une déception.
  • Chez les populations slaves, le cerisier est considéré comme un arbre maléfique. Les anciens lithuaniens considéraient que le diable était le gardien du cerisier. Les démons des mythologies allemandes et danoises se cachent souvent dans des vieux cerisiers.
  • Les albanais brûlent des branches de cerisiers les nuits du 23 décembre et du 1er et du 6 janvier, trois nuits consacrées au nouveau soleil. Les cendres sont conservées pour fertiliser la vigne. Cet acte symbolique a pour but de brûler les démons cachés dans l'arbre.
  • Dans le Nivernais, les amoureux avaient pour habitude d'accrocher une branche de cerisier devant la porte de leur belle la nuit du 30 avril. Dans d'autres régions, la présence d'une branche de cerisier sur la porte signifiait : " femme impudique ".
  • Un rêve où l'on escalade un cerisier annonce une amourette sans lendemains. Si l'on tombe du cerisier, c'est le signe d'une déconvenue.
  • Les tisanes de queues de cerises sont réputées pour leurs propriétés pectorales et astringentes. L'écorce du merisier est également utilisée pour fabriquer des sirops contre la toux.
  • On dit que le Christ donna une cerise à Saint-Pierre, en lui recommandant de ne pas mépriser les petites choses et de s'attacher aux détails et à leur signification.
  • À Hambourg, la fête des cerises commémore la libération de la ville assiégée en 1432. Des enfants avaient été envoyés négocier avec l'ennemi. Après une promesse d'épargner la ville, les enfants revinrent les bras chargés de cerises.

Espèces et variétés de Prunus

De nombreuses vériétés disponibles, goûter-les avant de faire un choix et prenez en compte votre sol et le climat de votre région

Nos fiches
Lire aussi
Un piège contre la mouche de la cerise Un piège contre la mouche de la cerise

Pour en finir avec les cerises verreuses, la seule solution est de faire la chasse aux mouches de la cerise avant qu'elles ne pondent leurs œufs dans les fruits en formation. Des pièges...

Les porte-greffes du cerisier Les porte-greffes du cerisier

Tour d'horizon des portes-greffes du cerisier... L’apparition du cerisier primitif est due à des mouvements humains étrangers venus de l’Est de notre territoire (Asie Mineure,...

Tailler le cerisier Tailler le cerisier

La taille sur le cerisier devra toujours être pratiquée en douceur car ce bel arbre la supporte difficilement. Les opérations les plus importantes concerneront donc la taille de formation des...

Bien choisir son cerisier Bien choisir son cerisier

Le cerisier est un arbre fruitier remarquable par sa floraison ornementale mais aussi, bien sûr, pour les délicieux fruits qu'il produit. Pour vous assurer une belle réussite, il sera nécessaire de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pìa (Midi Pyrénees)
    J'ai des cerisiers qui se font manger par les fourmis! Elles se font entourer des feuilles et on doit tout arracher si on veut s'en débarrasser!Si vous avez une solution,donnez la moi s'il vous plaît! Merci beaucoup.
    Répondre à Pìa
    Le 24/09/2014 à 15:28
    Caro (Canada !)
    J'ai entouré la base du tronc de mes cerisiers d'une feuille à mastic collant. Quand les fourmis essaient de monter à l'arbre elles y restent collées. En une semaine elles abandonnent et relativement peu de fourmis restent collées.
    Le 25/05/2015 à 04:27
  • Chabe (Sud est eyragues)
    Bonjour, mon cerisier à eu les feuilles qui ont séché trés rapidement fin août alors qu'il semblait en pleine forme. Je précise que c'est un cerisier précoce. Il produit des cerises fin mai début juin. Si quelqu'un peut me donner des conseils je lui en serais reconnaissant. Merci d'avance.
    Répondre à Chabe
    Le 14/09/2014 à 17:49
  • Gaie fred jonathan (Haiti)
    Les cerisiers du Brésil sont vraiment bons
    Répondre à Gaie fred jonathan
    Le 11/09/2014 à 03:56
    Pìa (Midi Pyrénees)
    Haha j'aimerais tellement en manger de ces cerises du Brésil! a ce qui parait elles sont délicieuses! Merci pour ce commentaire.
    Le 24/09/2014 à 15:30
  • Carlyne (Bords de Rance 22)
    J'ai un cerisier Napoléon qui donne bien, mais cette année, ma pelouse est envahie de petits cerisiers, comment m'en débarrasser?
    Répondre à Carlyne
    Le 05/08/2014 à 19:01
  • Olivia Mbolanantenaina
    Miam
    Répondre à Olivia Mbolanantenaina
    Le 24/07/2013 à 12:56
  • Yves Martin
    Cerisier avec des fleurs aura-t-il des cerises
    Répondre à Yves Martin
    Le 27/04/2013 à 14:25
  • Élèphant Roses
    Et bien j'ai un cerisier mais j'ai pas de fleurs parfois je me demande si sais un cerisier il y a 10 ans ...déja
    Répondre à Élèphant Roses
    Le 26/08/2012 à 20:18
    DorisGer (Alsace)
    Il faut planter des fleurs ou arbustes à fleurs dans le jardin fleuris en même temps que les cerisiers, pour que les abeilles viennent polliniser vos fleurs de cerisier qui vont alors donner des fruits. Il faut aussi une variété compatible à env. 25 m de distance (par ex van pour hâtif burlat).
    Le 16/09/2015 à 17:19
  • Junior Pierre
    J'aime le cerise
    Répondre à Junior Pierre
    Le 05/06/2012 à 15:20