Bégonia vivace de Madame Evans, Bégonia rustique

Bégonia vivace de Madame Evans, Bégonia rustique, Begonia grandis ssp. evansiana
Bégonia vivace de Madame Evans, Bégonia rustique, Begonia grandis ssp. evansiana

Botanique

Nom latin  : Begonia grandis ssp. evansiana
Synonymes  : Begonia evansiana, Begonia grandis, Begonia discolor
Famille  : Bégoniacées
Origine  : Asie
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : ornementale herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -18°C
Exposition  : ombre  à mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : sous-bois, potée, couvre-sol
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : boutures, divisions, bulbilles

Bégonia grandis ssp evansiana, le bégonia vivace de Mme Evans, est une plante ornementale, originale, appartenant à la famille des Bégoniacées. Originaire des forêts fraiches de Chine, cette espèce de bégonia à l’avantage d’être très rustique, il est donc utilisé comme plante vivace au jardin d’ombre, offrant un magnifique feuillage exubérant et de sympathiques fleurettes de fin d’été.

Description de Begonia grandis evansiana

Ce bégonia rustique fait partie des bégonias rhizomateux. Il s’étale par son rhizome souterrain d’où se développent les tiges aériennes et les racines. Les tiges émergent de terre tardivement en saison, vers avril-mai, colorées de rouges avec leurs grandes feuilles opposées, d’abord ridées puis s’étalant. Le limbe est en forme de cœur, typiquement dissymétrique, vert vif à vert olive, il montre un revers aux remarquables nervures rouges. Les feuilles les plus grandes mesurent plus de 15 cm de longueur et sur 10 cm de large.

A partir de mi-juillet les tiges sont hautes de 50 cm environ, elles produisent plusieurs hampes florales. Les fleurs sont réunies en grappes, aux pédoncules fins, de la même couleur que la fleur. Les fleurs sont petites et rose tendre ou blanches pour la forme ‘Alba’. Les fruits, pendants, restent décoratifs, triangulaires et roses. Les fleurs sont sexuées mais l’espèce est monoïque, elle peut s’autoféconder.

Les tiges feuillées périclitent avec l’hiver, il ne reste que le rhizome.

Cultiver le bégonia rustique

Begonia grandis ssp evansiana est une plante d’ombre, ou mi-ombre, tant que le soleil ne le dessèche pas. Il aime une atmosphère fraiche à humide, idéal pour les sous-bois, les murs mal-orientés, les massifs ombragées avec un sol frais et drainant. Son rhizome est capable de s’infiltrer dans les fissures d’un vieux mur ou d’un dallage, si l’ambiance lui est favorable.

Le sol qui lui convient est humifère, riche en matière organique, de tendance acide à neutre. A la plantation, il ne faut pas hésiter à ajouter du compost et du broyat végétal, mélangés à la terre. Il supporte mal les sols calcaires.

Démarrant sa croissance tardivement au printemps, c’est une plante parfaite à associer aux bulbes printaniers qui occuperont l’espace pendant l’hiver, narcisses, tulipes, muscaris, perce-neige, anémones de Grèce. Il peut être associé aux balsamines chinoises rustiques, Impatiens omeiana et Impatiens qingchanganica, ou à l’original Isodon longituba.

Comment multiplier Begonia grandis ssp evansiana ?

Le bégonia vivace de Mme Evans s’étale avec le temps et peut donc être divisé en avril- mai, au moment du démarrage de la végétation; il faut utiliser un outil bien affuté pour ne pas écraser les rhizomes.

Le bégonia vivace est, plus simplement, capable de se reproduire par semis ou par dispersion des bulbilles. Ces bulbilles se développent à l’aisselle des feuilles; quand ils se détachent des tiges en automne, c’est le moment de récolter et de replanter immédiatement les plus gros. Ils produiront de nouvelles plantes au printemps suivant.

Les graines sont très fines, mais germent parfois spontanément dans les jardins suffisamment humides. Elles doivent être semées au printemps, en surface sur un sol humifère et relativement humide, à l’ombre. Les plantules sont minuscules et ne doivent pas souffrir de soif. Un Begonia grandis evansiana semé au printemps est capable de produire sa première et timide floraison en fin de saison.

Espèces et variétés de Begonia

plus de 1500 espèces
Begonia rex-cultorum, le bégonia Rex Begonia tripartita, une espèce xérophyte
Begonia x ‘Silver Splendor’, un bégonia rustique
Autre variété bien rustique  bégonia ‘Metallic Mist’

Nos fiches
Lire aussi
Forcer le bégonia tubéreux Forcer le bégonia tubéreux

Déjà présents sur les balcons de nos grands-mères, les bégonias tubéreux sont une valeur sûre. Pour accélérer le processus de reprise et obtenir des fleurs précocement, encore faut-il leur faire...

Le basilic vivace Le basilic vivace

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le basilic vivace. Un basilic vivace, un basilic perpétuel Le basilic vivace est un basilic pérenne dans son milieu d'origine (Afrique), mais...

Le fuchsia rustique Le fuchsia rustique

Laurent OLLIVIER des Pépinières OLLIVIER nous conseille sur la culture du fuchsia rustique Le Fuchsia : une plante nourricière Lorsque l'on évoque les plantes nourricières (intéressantes pour tous...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

Vos commentairesAjouter un commentaire