A LA UNE »
Histoires de sureau

Concombre du Kenya, Métulon, Kiwano, concombre cornu, melon à corne

Concombre du Kenya, Métulon, Kiwano, concombre cornu, Cucumis metuliferus

Botanique

N. scientifique Cucumis metuliferus
Synonyme Cucumis metulifer
Famille Cucurbitacées
Origine Afrique, Yémen
Typefruit
Végétationannuelle
Feuillage caduc
Hauteurjusqu'à 100 cm
Toxicitéà l'état naturel le fruit peut provoquer des troubles digestifs. Toutes les semences et plants du commerce sont dépourvus de substances toxiques et peuvent être consommés sans souci

Planter et cultiver

Rusticité gélif dès 0°C
Exposition soleil
Solnormal
Acidité neutre
Humidité arrosages réguliers
Utilisationpotager ou conduite en grimpante dans un pot
Plantationprintemps
Multiplicationsemis en place au printemps
Sensibilité pucerons, oïdium
Concombre du Kenya, Métulon, Kiwano, concombre cornu, Cucumis metuliferus

Le concombre du Kenya est une plante de la famille des Cucurbitacées. Apparue depuis quelques années sous nos latitudes, cette plante encore peu commune est originaire d'Afrique et du Yémen. Ses grandes tiges rampantes peuvent être conduites en grimpantes.

Elles produisent des fruits ovales de couleur orange dont la peau est parsemée d'épines cornues, ce qui lui a valu son nom vernaculaire de concombre cornu.

Cette peau protège une pulpe verte gluante ainsi que de nombreuses petites graines. Le Kiwano possède un goût original entre melon, banane et kiwi.

Le fruit se déguste frais coupé en deux, il peut aussi entrer dans la composition de salades exotiques, de cocktails, de jus de fruits ou de glaces.

Conseils de culture

La culture du concombre du Kenya requiert un climat assez chaud, et un ensoleillement maximal. Il peut être planté en pleine terre au potager dans un sol très fertile et bien amendé.

En pot, il pourra être cultivé sous forme de grimpante, installé sur un balcon abrité et au plein soleil.

Qu'il s'agisse d'une culture en pleine terre ou en pot, les arrosages devront être soutenus, un apport d'engrais sera toujours bénéfique à cette plante gourmande.

Cucumis metuliferus est extrêmement gélif et ne tolère pas les températures en dessous de 0°. Toutes les parties de la plantes seront alors atteintes et elle mourra dans son intégralité.

Multiplication

La multiplication du concombre du Kenya se pratique par semis de la même manière que pour le melon qui fait partie de la même famille.

Semez précocement en serre chaude dès le mois de mars, puis repiquez les plantules en godets individuels que vous conserverez à l'abri jusqu'à ce que tout risque de gelée soit écarté, ensuite vous pourrez les installer au jardin.

Le semis direct en pleine terre est aussi possible : il faudra alors attendre le réchauffement complet du sol vers la fin mai pour mettre les graines en place.

Espèces et variétés de Cucumis

Le genre comprend une trentaine d'espèces dont deux sont principalement cultivées : le melon et le cornichon.

  • Cucumis metulifer c'est l'espèce type
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Concombre, Cornichon, Cucumis sativus Concombre, Cornichon, Cucumis sativus

Le concombre ! Encore un membre de cette grande famille des Cucurbitacées ! Plante potagère annuelle et rampante, aux tiges volubiles pourvues de vrilles et de poils raides, il peut s'étendre sur[...]

Sandwichs de concombre à la mousse de saumon Sandwichs de concombre à la mousse de saumon

Pour un apéritif raffiné, on mise sur l'association saumon, concombre ! Ces sandwichs de légumes sont frais, légers, savoureux et sains : de quoi déculpabiliser, si besoin en est, de passer du[...]

Salade Concombre Tomate Féta Salade Concombre Tomate Féta

Il y a comme un air de Grèce dans cette salade de concombres et de tomates. Fraîche, légère, colorée, et prête en 10 minutes, elle s'invite à votre table durant[...]

Gaspacho Tomates/Concombre en verrines Gaspacho Tomates/Concombre en verrines

L'été, lorsque les tomates et les concombres sont gorgés de soleil, on ne se lasse pas de préparer cette variante simplifiée, mais oh combien savoureuse, du gaspacho andalou ! Vive les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire