Pois cultivé, Pois mange-tout, Pois gourmand

Pois cultivé, Pois mange-tout, Pois gourmand, Pisum sativum
Pois cultivé, Pois mange-tout, Pois gourmand, Pisum sativum

Botanique

Nom latin  : Pisum sativum
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : juin, juillet
Couleur des fleurs  : blanche à violacée
Type de plante : légume
Type de végétation : annuel
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 60 cm à 1,20 m
Toxicité : graines comestibles

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -25 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : riche en humus, léger
Acidité du sol  : moyennement acide à très basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : février à avril
Méthode de multiplication : semis
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : mildiou, rouille, oïdium, tordeuse du pois

Le pois gourmand ou pois mangetout, Pisum sativum mangetout est un légume frais délicieux et de plus, assez facile à réussir au potager. Le pois gourmand est mal connu, et rarement présent chez le primeur ; si on veut le gouter, il faut donc le cultiver soi-même. Pisum sativum est l’espèce d’origine qui a été sélectionnée pour produire les petits pois ronds, les pois cassés (pois secs), et les pois mangetout.

Description du pois mangetout

Le plant du pois gourmand ne diffère pas de celui du petit pois. Les tiges longues de 0,60 à 2 m portent des feuilles composées se terminant par des vrilles qui servent à s’accrocher.

Les plus grands sont dits à rames, les moyens sont à demi-rames, les plus petits sont dits nains.

 Les fleurs papillonacées, blanches ou violacées, apparaissent par grappe à l’aisselle des feuilles des branches supérieures.

Les gousses sont généralement plates et grandes. Elles se développent rapidement, sans faire cette plaque parcheminée coriace, présente sur les gousses des petits pois frais. Les pois à l’intérieur se développent plus tardivement, et les pois mangetout sont récoltés avant qu’ils ne grossissent.

Quelques variétés

  • Pois mangetout Normand, variété naine (environ 70 cm).
  • autres variétés naines précoces : Bambi et Narly
  • Pois mangetout à demi-rames Corne de Bélier (variété semi-tardive)  et Carouby de Maussane
  • Pois mangetout à rames : Géant suisse, plus tardif avec des causses jaunes.

Comment cultiver les pois gourmands ?

Ils se cultivent comme les petits pois ordinaires, mais se montrent souvent plus productifs et sont moins fastidieux à écosser.

Ils sont semés tôt, de février à avril, germent en 8 à 15 jours puis se récoltent environ 70 à 80 jours plus tard.

Ils sont semés en ligne de préférence orientée nord-sud pour une meilleure exposition, dans un sillon profond de 5 à 8 cm, à raison d’une graine tous les 2 ou 3 cm, ou par poquets de 6 graines tous les 20-30 cm (les graines groupées germent parfois mieux). Les rangs sont espacés de 40 à 60 cm, car ils auront besoin d’aération.

Dès que les plantules lancent leur premier filet, il est bon de les buter gentiment et de leur installer les supports : filets, fils tendus ou rames. Un pois qui se tient bien et vite souffre moins du vent. Il faut éviter de sarcler près des racines qui ne supportent pas les perturbations.

Les pois apprécient un sol riche et meuble, mais sont tolérants ; ils ne sont pas gourmands en eau, mais attrapent cependant facilement l’oïdium s’ils ont trop soif lors de la floraison.

Dans les régions aux hivers doux, ils peuvent être semés en automne et cultivés en tant que plante bisannuelle.

Cueillette et préparation :

Ils sont cueillis plats, lorsqu’on sent à peine le renflement des grains. La tige est tenue d’une main et le pois arraché de l’autre, pour ne pas abimer le pied. On peut pratiquement y passer tous les 2 jours. Si la récolte est insuffisante pour un plat, les pois gourmands, non lavés, sont entreposés dans un tiroir du réfrigérateur, enfermés dans un sac congélation en attendant la cueillette suivante.

Avant la cuisson, ils sont équeutés de part et d’autre, de manière à enlever le fil de soudure (s’il y en a). Les pois cueillis un peu trop gros (ça arrive !) sont cassés en deux pour vérifier l’absence de plaque.

Cuisson :

Dans un wok, faire un beurre noisette, y mettre un oignon nouveau coupé puis les gousses des pois gourmands, mélanger pour répartir le beurre partout, puis arroser d’un grand verre d’eau, saler et couvrir. Ils doivent cuire doucement 20 à 30 minutes pour devenir fondants (en vérifiant qu’il reste toujours un fond d’eau). À la fin, le jus de cuisson est légèrement épaissi à la farine ou à la fécule. Puis on y ajoute un peu de crème liquide, et c’est près !

Les mauvaises fréquentations

Les Fabacées n'aiment pas les alliacées ! Evitez de cultiver côte à côte le pois et le poireau, l'ail, l'oignon, ou l'échalote.

Le saviez-vous ?

À la différences des pois lisses, les pois ridés sont sucrés.

Espèces et variétés de Pisum

Le genre comprend 5 espèces

  • Pisum sativum 'Kelvil' pois ridé
  • Pisum sativum 'Copernic' pois mangetout
Lire aussi
Comment semer des petits pois ? Comment semer des petits pois ?

Gérard BOURGES nous conseille sur comment semer des petits pois au potager, la préparation du terrain et la plantation en attendant la récolte ...Préparation du sol Dans un premier temps,...

Flans petit pois et chorizo Flans petit pois et chorizo

Préchauffer le four à 200°C Écossez les petits pois et blanchissez les 3 minutes dans l'eau bouillante. Détaillez au couteau le chorizo en petits dés. Effeuillez les branches de marjolaine. Ciselez...

Purée de courge au pois chiches et au riz Purée de courge au pois chiches et au riz

Faites cuire le riz dans une casserole d'eau salée. Pendant ce temps, préparez la purée de courge : épluchez-la et coupez-la en gros morceaux puis faites cuire les morceaux dans une casserole d'eau...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Vos commentairesAjouter un commentaire