Oxalis triangulaire, Faux-trèfle à fleurs roses

Oxalis triangularis, le faux trèfle ou oxalis triangulaire est une étonnante plante tubéreuse aux multiples usages : plante d’intérieur, plante vivace d’ombre en extérieur, mais aussi comestible, tout à fait délicieuse pour relever une salade.

Oxalis triangulaire, Faux-trèfle à fleurs roses, Oxalis regnellii ssp triangularis

Botanique

N. scientifique Oxalis regnellii ssp triangularis
Synonymes Oxalis triangularis, Oxalis palustris, Oxalis catharinensis, Oxalis papiliionacea, Acetosella palustris
Famille Oxalidacées
Origine Brésil, Paraguay, Argentine, Bolivie
Floraison mai à septembre en extérieur, toute l'année en plante d'intérieur
Fleurs blanc, rose
Typeplante d'intérieur, plante méditerranéenne, plante de serre froide, plante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc dehors ou lors de sécheresse persistant lorsqu'il est cultivé en plante d'intérieur
Hauteur20 à 30  cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -6 °C, voire au-delà dans un sol très drainant
Exposition mi-ombre à ombre claire, sans soleil brulant
Soldrainant
Acidité neutre à légèrement alcalin
Humidité humide et drainant, ou sec selon les saisons
Utilisationen intérieure, pleine terre au jardin à l'ombre, plante comestible
Plantationprintemps, été
Multiplicationdivisions, semis
Oxalis triangulaire, Faux-trèfle à fleurs roses, Oxalis regnellii ssp triangularis

Oxalis triangularis ou Oxalis regnellii triangularis, appelé couramment faux trèfle ou Oxalis triangulaire, est une plante vivace tubéreuse appartenant à la famille des Oxalidées. Oxalis triangularis croît près des cours d’eau en Amérique du Sud, présent au Brésil, au Paraguay,en Bolivie, et en Argentine.

L’oxalis triangulaire est petite plante d’appartement populaire sous ses formes pourpres, qui sont absolument remarquables et faciles à maintenir durant des années en intérieur. Mais elle montre aussi une relative rusticité, notamment ses formes vertes. Les oxalis triangulaires ; verts, panachés ou pourpres sont également des plantes comestibles, qui égayent remarquablement une salade aussi visuellement que pour les papilles.

Description d’Oxalis triangularis

Oxalis triangularis est une « plante à bulbe » au sens large, parfois vendue comme telle sous forme de « bulbe » au repos.

Ce rhizome fait une sorte de tige souterraine écailleuse épaisse d’un demi-centimètre, qui s’allonge jusqu’à 10 cm, portant un ou plusieurs bourgeons de croissance. Ce sont ces rhizomes qui persistent lorsque l’oxalis triangulaire se met en repos.

Cependant en période végétative, Oxalis triangularis développe d’autres organes de réserves : des racines qui se transforment en tubercules de quelques centimètres d’épaisseur.

Les feuilles se développent en rosette à partir du rhizome. Elles sont longuement pétiolées, de telle manière que toutes les feuilles arrivent à la même hauteur pour former un dôme arrondi, qui met parfaitement en valeur la forme étonnante des feuilles.

Le limbe est composé de 3 larges pétioles triangulaires, souvent marqué d’une tache en croissant plus claire. Ces limbes, plus ou moins larges ou effilés, dessinent un trèfle, et sont de plus articulés ; ils se mettent en mouvement (lent) pour se replier, quand il fait sombre, lors de pluie violente ou s’il fait trop sec ; ce feuillage se replie également si on manipule trop.

Les fleurs de l’oxalis s’élèvent en une petite ombelle aérienne de quelques centimètres au-dessus du feuillage. Ce sont des fleurs assez petites, mais gaies, avec une corolle de 5 pétales blancs ou lilas, relevé d’un cœur vert tendre. Elles ne produisent généralement pas de graines parce qu’Oxalis triangularis n’est pas auto-fécond. Les bulbes achetés, souvent reproduits par multiplication végétative, donc identiques, ne produisent donc pas de graines, par manque de partenaire.

Les variétés d’Oxalis triangularis

Oxalis triangularis subsp triangularis montre des feuilles plus petites, moins anguleuses. Cette forme est considérée comme mieux rustique.

Oxalis triangularis subsp papilionacea est caractérisée par des feuilles plus amples que la ssp. triangularis, large jusqu’à 7 cm. De plus, ses folioles sont très anguleuses et forment un feuillage particulièrement graphique.

  • Les Oxalis triangularis ‘Atropurpurea‘ ont des folioles d’un profond violet sombre, plus ou moins marbrées de rose plus clair.
  • La forme Oxalis triangularis papilionacea ‘Atropurpurea’ est absolument remarquable : c’est le faux trèfle ou oxalis pourpre, la forme le plus populaire en culture, sans doute une peu moins rustique, mais excellente en plante d’intérieur.

  • Oxalis triangularis ‘Francis’ est la forme pourpre de la sous-espèce triangularis, aux feuilles plus petites et arrondies, certainement plus rustique.

  • Oxalis triangularis ‘Fany‘, montre de très larges feuilles vertes maculées de taches plus claires et d'abondantes fleurs rose tendre.

  • Oxalis triangularis ‘Silver Leaf’ a de très larges feuilles, moins angulaires, elle a surtout de longues fleurs blanches, peu ouvertes, qui pendent élégamment en clochette.

Comment cultiver l’oxalis triangulaire  ?

Plutôt tolérant, Oxalis regnellii var triangularis peut se cultiver soit comme une plante d’intérieur, alors, persistant et sans périodes de repos durant des années, soit en tant que plante ornementale de jardin, à cultiver en potée ou en pleine terre.

La culture d’Oxalis triangularis en tant que plante d’intérieur

L’oxalis triangulaire est facile en tant que plante d’intérieur. Il se plaît dans une ombre lumineuse : la forme pourpre demande un minimum de luminosité pour se colorer correctement, mais toujours sans soleil direct.

Cet oxalis a besoin d’un sol drainant, une terre sablonneuse ou un mélange de terreau, allégé par de la perlite. Il lui faudra également un pot assez grand pour contenir ses organes de réserves.

Il est arrosé régulièrement, mais sans excès : ne croyez pas qu’il ait soif lorsque les feuilles se replient, car elles se replient chaque soir. Il est préférable d’arroser à l’eau de pluie et de laisser sécher la terre en partie entre chaque arrosage. Il sera capable de fleurir tout le long de l’année.

En Hiver, si possible installez l’oxalis triangulaire dans un quartier assez frais, entre 10 et 18 °C, loin des radiateurs.

Quand il sèche trop (oubli d’arrosage), l’oxalis triangulaire perd son feuillage et se met en repos. Arrosé, il repart de plus belle, cependant, on peut profiter de ce moment pour le rempoter ou le diviser.

Culture de l’oxalis triangularis en tant que plante de jardin

L’oxalis triangulaire peut s’acclimater en climat tempéré doux, soit sur la côte atlantique, par exemple. Il est rustique jusqu’à -6 °C, si le terrain est suffisamment drainant. Certaines expériences de culture montrent d’ailleurs une rusticité bien supérieure ; notamment en sol sablonneux ou en rocaille. À noter qu’en France, l’oxalis triangulaire n’est pas envahissant.

Il est installé en pleine terre neutre à acide, à partir de rhizome au repos vers le mois d’avril ou de plante feuillée en pot après les dernières gelées. Il demande une situation d’ombre claire et fraiche. Il est caduc en hiver.

Beaucoup de jardiniers préfèrent lever les tubercules d’oxalis triangularis et les hiverner dans une cave ou un garage jusqu’au printemps suivant, traités alors comme un bulbe d’été. Ou encore plus simplement les oxalis triangulaires sont enterrés dans leur grand pot qui est sorti de terre en automne après la première gelée.

Finalement, il peut être multiplié puis alors testé dans toutes ces situations pour voir ce qui vous convient le mieux.

L’usage comestible d’oxalis triangularis

L’intérêt de réussir à acclimater Oxalis regnellii subsp triangularis au jardin, est d’en obtenir suffisamment pour de pouvoir l’utiliser en cuisine. En effet, quelle que soit sa variété, ses feuilles ont un excellent goût acidulé un peu citronné, qui relève agréablement une salade ou autre. Même les fleurs ont bon goût. De plus, les formes pourpres ajoutent de jolies touches de couleur à l’assiette.

Bien sûr, il se consomme en évitant les excès, plus comme un condiment que comme un aliment, puisqu’elle contient de l’acide oxalique, néfaste en grande quantité, car provoquant des carences en calcium.

Les tubercules sont aussi comestibles.

Comment multiplier l’oxalis triangulaire ?

Lorsqu’il est en repos végétatif (hiver ou été lors de sécheresse), les rhizomes se divisent facilement. Cette multiplication végétative permet de conserver les caractères d’une variété.

Le semis est possible également, à partir de graines fraiches, semées en automne ou en janvier sur une terre sablonneuse, dans une serre froide, mais hors gel.

Espèces et variétés de Oxalis

Plus de 500 espèces dans le genre

  • Oxalis megalorrhiza, l’oxalis bonsaï
  • Oxalis deppei, le faux trèfle à 4 feuilles
  • Oxalis crenata, l’oka du Pérou
  • Oxalis laciniata, fleurs bleutées et feuilles laciniées
  • Oxalis acetosella, le délicat oxalis des bois, indigène
  • Oxalis obtusa, un petit bijou de culture
  • Oxalis corniculata, une plante adventice
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Faux trèfle à quatre feuilles, Oxalis deppei Faux trèfle à quatre feuilles, Oxalis deppei

L'oxalis deppei, que l'on nomme souvent trèfle à quatre feuilles ou faux trèfle à quatre feuille, en raison de ses feuilles à 4 folioles, trouverait ses origines au Mexique. Il[...]

Oxalis pourpre, Oxalis triangularis 'Atropurpurea' Oxalis pourpre, Oxalis triangularis 'Atropurpurea'

L'oxalis pourpre est une excellente petite plante d'appartement, puisqu'elle est particulièrement tolérante et très colorée. Elle se plait également en extérieur, ne serait-ce que durant la belle...

Oxalis corniculé, Oxalis corniculata Oxalis corniculé, Oxalis corniculata

Oxalis corniculata, l'oxalis corniculé est une petite plante soit annuelle ou bisannuelle, appartenant à la famille des Oxalidacées. Distribué actuellement sur tous les continents, l'Oxalis...

Oxalis de Bowie, Oxalis bowiei Oxalis de Bowie, Oxalis bowiei

Oxalis bowiei, l'oxalis de Bowie, est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Oxalidacées. Il est originaire de l'ouest du Cap en Afrique du Sud. Charmante petite plante de[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Matilda (Parisienne)
    Merci - bons conseils et description
    Répondre à Matilda
    Le 27/06/2022 à 12:56