A LA UNE »
Les guêpes maçonnes

Dactyle aggloméré, Dactyle pelotonné

Dactyle aggloméré, Dactyle pelotonné

Botanique

Nom latin  : Dactylis glomerata
Famille  : Poacées, Graminées
Origine  : cosmopolite
Période de floraison : avril à septembre
Couleur des fleurs  : vert blanchâtre à rougeâtre
Type de plante : adventice
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 1,20 m
Toxicité : pollen allergène

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil
Type de sol : moyennement sec
Acidité du sol  : neutre à tendance acide
Humidité du sol  : moyenne à sèche
Utilisation : prés, fourrage, pelouse
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis
Maladies et ravageurs : rouille, Claviceps purpurea, sclérotes d'ergot

Le dactyle aggloméré (Dactylis glomerata) est une plante vivace faisant partie de la famille des Poacées. Cette plante herbacée pousse de façon spontanée dans les décombres, les terrains en friches, les abords de chemins et de routes, les prairies et les sols secs et enrichis en azote.

Très cosmopolite, elle serait originaire d'Afrique du Nord, d'Asie centrale et occidentale jusqu'au sous continent indien et en Europe. Elle s'est largement naturalisée partout ailleurs dans le monde.

Elle tire son nom du mot grec qui veut dire 'doigt' à cause de la forme de son épis dont les diverses ramifications ressemblent à des phalanges. Le nom de l'espèce 'glomerata' se reporte à la forme des épillets, serrés comme agglomérés, pelotonnés.

Le dactyle aggloméré pousse en grosses touffes aux tiges pailleuses portant de larges feuilles vert foncé à vert bleuâtre. La plante peut atteindre plus d'un mètre vingt lors de sa floraison.

Sa souche est fibreuse, gazonnante. Durant toute la belle saison, elle produit des inflorescences verdâtres ou rougeâtres ramifiées en grappes d'épillets très serrés. En pleine floraison, des étamines jaunes dépassent des épillets, l'inflorescence est alors beaucoup moins compacte.

Conditions de culture de le dactyle aggloméré

Il est très rare de semer volontairement le dactyle aggloméré au jardin d'ornement. Il est cependant très utilisé comme plante fourragère pour nourrir les bêtes.

Le dactyle aggloméré pourrait servir à la création de pelouses résistantes à la sécheresse mais fait rarement partie des mélanges proposés dans le commerce. Si vous désirez vous en procurer à cette usage, un petit tour à la coopérative agricole sera le bienvenu.

La dactyle apprécie les endroits ensoleillés, les terres assez sèches, bien drainées, enrichies en azote. Il est possible de la semer en septembre ou au printemps. Cette plante ne nécessite aucun entretien.

Multiplication de le dactyle pelotonné

La plante se multiplie spontanément par semis.

Problèmes posés par la plante

Le pollen très volatile de la dactyle est allergène et ce, durant une très longue période (mai à août). Il provoque des allergies respiratoires importantes et gène beaucoup les asthmatiques.

Le saviez-vous ?

Le dactyle est sensible à de nombreuses maladies cryptogamiques dont le terrible ergot de seigle, toxique à la fois pour l'Homme et pour le bétail. Il est très important de détruire toutes les plantes malades et de faucher avant la floraison pour ne pas propager la maladie à d'autres plantes fourragères et/ou légumineuses.

D'après le travail collectif des auteurs du forum des sauvages

Espèces et variétés de Dactylis

Plus de 160 variétés de dactyle agglomérées

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire