Chou palmiste, Palmetto, Sabal palmiste

Le palmetto, Sabal palmetto, est un très beau palmier à couronne sphérique, très exotique et pourtant assez rustique pour qu’on le cultive en pleine terre en France en dépit d’une croissance lente. Il accepte également la culture en pot.

Chou palmiste, Palmetto, Sabal palmiste, Sabal palmetto

Botanique

N. scientifique Sabal palmetto
Synonymes Inodes causiarum, Inodes glauca, Sabal haitensis, Sabal questeliana
Origine Sud des États-Unis et Amérique centrale
Floraison printemps, été
Fleurs jaune orangé
Typepalmier
Végétationarborée
Feuillage persistant
Hauteur6 à 20 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -10 °C
Exposition ensoleillée
Solrelativement drainant, sablonneux, calcaire
Acidité légèrement acide à basique
Humidité frais à humide, supporte les inondations
Utilisationpleine terre, pot
Plantationprintemps
Multiplicationsemis uniquement
Sensibilité papillon tueur de palmier, charançon rouge des palmiers
Chou palmiste, Palmetto, Sabal palmiste, Sabal palmetto

Sabal palmetto, le chou palmiste ou palmetto est un très beau palmier de haute taille appartenant à la famille des Arécacées. Ce sabal est distribué du sud des États-Unis jusqu’en Amérique centrale, présent également à Cuba. Il croit en bord de mer, en bordure de cours d’eau, adapté aux zones humides au point de supporter les inondations passagères.

Le palmetto, assez largement étendu, se montre plutôt variable, notamment en rusticité : ses sujets les plus au nord de sa répartition sont très rustiques. Il est donc possible de le cultiver en France en pleine terre sur le littoral, ou là où les hivers sont modérés. Il a une bonne valeur ornementale.

Description du palmetto

Sabal palmetto montre un stipe unique et étroit, haut à maturité de 6 à 12 m et épais de 40 cm. Il conserve longtemps ses bases foliaires engainantes : elles finissent par chuter pour laisser un stipe lisse et gris. Sa couronne est ample et sphérique, d’une vingtaine de palmes à la fois lorsqu’il est mature.

Les feuilles du palmetto sont longuement pétiolées et costaplamées, c’est-à-dire palmées, avec des folioles soudées sur environ 1/3, mais en même temps un peu pennées à la base, le pétiole pénétrant en partie dans le limbe de la feuille. Les feuilles du palmetto peuvent sembler plus ou moins découpées en fonction de l’âge du palmier, mais aussi en fonction de son origine, car il est assez variable. Les pétioles mesurent jusqu’à 2m de longueur, tandis que les limbes sont parfois larges de 1,50 m, d’une belle couleur vert bleuté.

Ses inflorescences ramifiées arquées dépassent de sa couronne de feuilles, à partir d’avril jusqu’en août, selon la latitude. Les fleurs donnent des fruits noirs contenant une graine unique.

Les graines du palmetto sont comestibles : leur chair est farineuse.

Comment cultiver Sabal palmetto ?

Le chou palmiste est plutôt facile à cultiver. Il apprécie un sol neutre ou basique, calcaire éventuellement, relativement drainant tout en restant frais à humide. Sa rusticité est très bonne sur les sujets âgés, de l’ordre de -10 °C, et même parfois jusqu’à -14 °C en fonction de la provenance géographique (son milieu d’origine). Si l’on compte le cultiver en pleine terre, il est donc important d’obtenir cette espèce d’un pépiniériste spécialisé et sérieux, qui sera à même de garantir une bonne rusticité et la vraie espèce (les espèces de sabal se ressemblent et peuvent être confondues).

Plantez-le au printemps, orienté au sud ou sud-ouest, protégé des vents dominants (ses feuilles sont un peu fragiles). Plus il bénéficiera de chaleur et de soleil, plus il grandira vite. Car l’inconvénient de ce beau palmier est que sa croissance est assez lente, de l’ordre de 2 nouvelles palmes par an et de 2 m de hauteur en 15 ans ; il sera déjà ornemental à cette hauteur.

Ce palmier supporte bien le sel (intrants maritimes) et les inondations passagères.

Les jeunes sujets qui n’ont pas encore de stipe sont plus fragiles au froid. Ils devront être protégés durant leurs premiers hivers. Le jeune palmetto doit d’abord élargir sa souche avant de commencer à ériger une tige.

Le chou palmiste est aussi un excellent palmier à cultiver en pot.

Comment multiplier le chou palmiste ?

Sabal palmetto se reproduit par semis. Les graines germent sur 3 à 14 semaines au chaud et à l’humidité.

Espèces et variétés de Sabal

15 espèces dans ce genre

  • Sabal minor, le sabal nain, très rustique
  • Sabal maritima, sabal maritime
  • Sabal domingensis , sabal des Dominicaines
  • Sabal mauritiformis, sabal faux mauritia
  • Sabal rosei, sabal rose
  • Sabal causiarum, le palmier sombrero, palmier de Porto Rico, palmier à chapeau
  • Sabal bermudana, sabal des Bermudes
  • Sabal mexicana, sabal mexicain
  • Sabal etonia, sabal de Floride
  • Sabal uresana, autre espèce mexicaine
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Latanier, Sabal nain, Sabal minor Latanier, Sabal nain, Sabal minor

Sabal minor, le sabal nain ou latanier, est un petit palmier originaire d'Amérique du Nord. Le genre Sabal comprend une quinzaine d'espèces et appartient à la famille des Arécacées. Le[...]

Palmier sombrero, Palmier de Porto Rico, Palmier à chapeau, Sabal causiarum Palmier sombrero, Palmier de Porto Rico, Palmier à chapeau, Sabal causiarum

Sabal causiarum, le palmier sombrero est un magnifique palmier rustique, dans le genre solide et massif. Très lent à se développer en pot, en pleine terre c'est l'espèce de sabal[...]

Palmiste de Cunningham, Palmier roi, Archontophoenix cunninghamiana Palmiste de Cunningham, Palmier roi, Archontophoenix cunninghamiana

Fin et élancé, le palmiste de Cunningham est certainement un des palmiers les plus élégants. Sa rusticité est cependant très limitée en France.

Palmiste marron, Palmier bouteille, Hyophorbe verschaffeltii Palmiste marron, Palmier bouteille, Hyophorbe verschaffeltii

Le palmier bouteille est célèbre pour la forme originale de son tronc renflé, plus étroit à la base. Bien que presque disparu en milieu naturel, il est largement cultivé à[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire