Camomille des teinturiers, Camomille jaune, Oeil de bœuf, Anthémis dorée, Cotta des teinturiers

Cota tinctoria, la camomille jaune est une excellente plante vivace à massif, robuste, fiable, tolérante. Ses marguerites jaunes ou crème sont d’une grande gaîté et son beau feuillage est persistant.

Camomille des teinturiers, Camomille jaune, Oeil de bœuf, Anthémis dorée, Cotta des teinturiers, Cota tinctoria

Botanique

N. scientifique Cota tinctoria
Synonymes Anthemis tinctoria, Anthemis chrysantha, Chrysanthemum frutescens
Origine Europe, ouest de l'Asie
Floraison juillet à septembre
Fleurs jaune
Typeplante herbacée ornementale, officinale et tinctoriale
Végétationofficinale et tinctoriale
Feuillage persistant
Hauteur50 à 80 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltrès tolérant
Acidité légèrement acide à alcalin
Humidité sec à frais
Utilisationmassif
Plantationprintemps, automne
Multiplicationboutures, semis
Camomille des teinturiers, Camomille jaune, Oeil de bœuf, Anthémis dorée, Cotta des teinturiers, Cota tinctoria

Cota tinctoria ou Anthemis tinctoria, appelée camomille du teinturier ou encore œil de bœuf est une plante vivace herbacée appartenant à la grande famille des Astéracées, comme les marguerites ou les asters. Cota tinctoria est indigène de France, bien présente dans le sud-est, mais distribuée plus largement en Europe et dans l’ouest de l’Asie. Elle croit sur les pentes ensoleillées, sur sol caillouteux ou le long des voies ferrées, le plus souvent sur sol calcaire. En exposition ensoleillée, cette anthémis fait une remarquable plante vivace ornementale, une marguerite tolérante, fidèle, gaie, et dont les formes horticoles sont extrêmement florifères.

Description de la camomille jaune

Anthemis tinctoria est une plante vivace dont la souche rhizomateuse, bien dense, s’élargit tranquillement sur 40 à 60 cm. Elle produit de multiples tiges érigées, quelques fois ramifiées hautes des 50 à 80 cm en cours de floraison.

Le feuillage de la camomille jaune est intéressant : ses feuilles, dites bipennatilobées, sont très découpées à la manière des fougères et d’une teinte vert foncé. Ce sont des feuilles alternes longues de 4 à 5 cm, plumeuses, odorantes comme celles de la camomille. Il est de plus persistant en hiver, produisant alors un coussin bas, dense et moutonnant, qui ne laisse pas s’installer les adventices.

Les fleurs de la camomille des teinturiers, en forme de marguerite, sont des capitules aux ligules bien étalées, régulières et au bout arrondi, autour d’un cœur large et bombé de fleurons sexués. La forme sauvage est jaune vif parfois sous forme Alba, blanche à cœur jaune. Ces capitules mesurent 5 à 6 cm de large seulement, mais sont nombreux à s’épanouir sur une plante, produisant un effet de masse intéressant de juillet à août.

Lorsqu’elle commence à faner, ces marguerites plaquent d’abord leurs ligules pétaloïdes vers le bas, tandis que leur cœur jaune grossit et s’arrondit, d’où son nom d’œil de bœuf.

Cota tinctoria est autofertile et produit facilement des graines capables de donner quelques semis spontanés. Favorable à la biodiversité et mellifère, elle est visitée par de nombreux insectes.

Variétés horticoles de cotta des teinturiers

  • Anthemis tinctoria ou Cota tinctoria ‘kelwayi’ou ‘kelawayi’, jaune citron, est une excellente forme très florifère et plus courte.
  • Anthemis tinctoria ou Cota tinctoria ’Lemon Ice’ est blanc crémeux.
  • Anthemis tinctoria ou Cota tinctoria 'Sauce hollandaise’, est très vigoureux, avec très beau feuillage et des fleurs crémeuses, de cette couleur qui s’associe bien avec tout.
  • Anthemis tinctoria var sancti johannis, la camomille de St John, est une sous-espèce orange, dont les tiges sont un peu plus courtes.
  • Cota tinctoria ‘Alba’ est une forme blanche à cœur jaune.

Culture et utilisation de la camomille des teinturiers au jardin 

Cota tinctoria est extrêmement facile à cultiver. La camomille des teinturiers n’exige finalement qu’une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée. Pour le reste, elle est particulièrement tolérante.

L’anthémis des teinturiers est rustique au moins jusqu’à -23 °C. Elle est capable de croître aussi bien dans une terre pauvre et caillouteuse, très résistante à la sécheresse, comme dans un sol plus lourd, voire presque frais à humide, argileux ou riche. Elle supporte également les terrains calcaires.

La camomille des teinturiers résiste aux limaces ou autres prédateurs et aux maladies et se montre particulièrement fiable et fidèle pour des dizaines d’années une fois bien enracinée.

Sa souche s’épaissit d’année en année sans pour autant devenir une plante traçante et envahissante.

Elle est implantée au jardin soit en septembre/octobre, soit au printemps et reprend généralement très facilement.

Par contre, lorsque son emplacement manque de lumière ou qu’elle subit une trop forte concurrence, ses tiges peuvent trop s’allonger et s’étaler.

C’est donc vraiment une plante vivace généreuse et sans problème, idéal pour les débutants ou les terrains difficiles. Elle fait de plus un couvert végétal agréable en hiver. Et pour les jardiniers qui évitent les fleurs jaunes, les délicieuses formes horticoles crémeuses ou blanches feront l’affaire.

Elle peut être utilisée en massif, un régal en groupe, lorsque toutes ses nuances de couleurs se confrontent, ou pour végétaliser des lieux plus incultes, des talus, des rocailles ou sous expositions maritimes.

Entretien

Lorsque ses tiges sont coupées à 20 cm juste après la 1ere floraison de juillet, la camomille des teinturiers remonte en fleurs au mois de septembre.

En fin d’été, la souche sera débarrassée de ses anciennes tiges florales pour laisser apparaître un beau feuillage net.

Autres utilisations

  • les fleurs jaune vif produisent un colorant jaune. C’était autrefois une plante tinctoriale.

  • Point de vue médicinal, les fleurs et les feuilles en tisanes sont connues pour être antispasmodiques. Et, comme le plantain, ses feuilles frottées sur la peau apaisent un peu les piqûres d’insecte ou d’ortie, ce qui est toujours utile pour réconforter un enfant aventureux tout en le sensibilisant au monde végétal.

Comment multiplier l’anthémis des teinturiers ?

Comme pour le reste, Cota tinctoria est facile à multiplier :

Si vous disposez d’une large souche, les divisions sont faisables au printemps, de mars à avril en choisissant des jours où il ne gèle pas trop.

Si vos souches ne sont pas encore très larges, vous pouvez arracher en pourtour des boutures de tige basale en mars/avril ou éventuellement septembre/octobre  ; elles sont souvent accompagnées d’un morceau de rhizome raciné. Inutile de les mettre ne pot, elles reprendront facilement en place directement.

Les graines de Cota tinctoria germent en 3 mois à 20 °C. Cette plante peut d’ailleurs donner quelques semis spontanés, pas systématiquement de couleur identique à celle des variétés cultivées.

Espèces et variétés de Cota

  • Cota altissima, l’anthémis géante
  • Cota triumfetti, l’anthémis de Trionfetti
  • Cota hamzaoglui, une espèce turque
  • Cota melanonora, aux marguerites blanches
  • Cota pestalozzae, aux marguerites roses
Lire aussi
Camomille romaine, Camomille noble, Grande camomille, Chamaemelum nobile Camomille romaine, Camomille noble, Grande camomille, Chamaemelum nobile

Chamaemelum nobile, la camomille noble ou camomille romaine, est une plante vivace de la famille des Astéracées. Présente sur les landes et pelouses sablonneuses européennes, la camomille romaine...

Les bienfaits de la camomille Les bienfaits de la camomille

La camomille est une plante médicinale aux multiples vertus. Grande camomille, camomille allemande ou romaine, apprenons à mieux les connaître et les utiliser.

Le jardin des Teinturiers à Troyes (10) Le jardin des Teinturiers à Troyes (10)

Le jardin médiéval des Teinturiers à Troyes offre à ses visiteurs une approche originale des plantes sauvages ou horticoles dont certaines parties permettent d'obtenir des colorants textiles....

Acroclinium à fleur de camomille, Rhodanthe anthemoides Acroclinium à fleur de camomille, Rhodanthe anthemoides

Rhodanthe anthemoides, l'acroclinium à fleurs de camomille est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Astéracées. l'acroclinium (de son ancien nom latin) à fleurs de camomille est...

Vos commentairesAjouter un commentaire