Dasylire de Berlandier

Dasylire de Berlandier, Dasylirion berlandieri

Botanique

Nom latin  : Dasylirion berlandieri
Famille  : Agavacées
Origine  : Amérique centrale
Période de floraison : août, septembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : vivace arbustive exotique
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1m, 4m lors de la floraison

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : plein soleil à éventuellement mi-ombre
Type de sol : minéral et très drainant
Acidité du sol  : neutre à alcalin
Humidité du sol  : normal à très sec
Utilisation : potée, rocaille, serre froide, véranda
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis au chaud au printemps

Dasylirion berlandieri est une plante de la famille des Agavacées, originaire du Mexique. Proche des agaves, le dasylirion de berlandier pousse sur les pentes caillouteuses en moyenne altitude, exposées au soleil, où il résiste à des gelées approchant -12°C et à des conditions de sècheresse importante. Sa silhouette de feuilles ébouriffées portées par un tronc trapu, ressemble à un cycas ou à un petit palmier.

Malgré sa rusticité, le dasylirion de berlandier est plutôt cultivé en pot, comme une plante tropicale, mais il résiste cependant en pleine terre dans les climats océaniques, ou méditerranéens, voire dans des climats plus frais moyennant un abri de la pluie, ou de la neige en hiver.

Description du dasylire de Berlandier

Dasylirion berlandieri est une plante de grande taille, montrant une rosette dense de feuilles déployées en haut d’un tronc ligneux, court et épais, marqué des cicatrices des anciennes feuilles. Ce tronc épaissi fait office de réserve d’eau, car Dasylirion berlandieri est une plante xérophyte, adaptée aux milieux chauds et secs. Les feuilles coriaces, bordées de minuscule dents pointues, sont rubanées, atteignant jusqu’à 1 m 50 de longueur pour 1 à 2 cm de large. Ces feuilles, bien qu’assez variables sont plates, plus larges et plus souples que les autres espèces de dasylirion. Leur épiderme bleuté est cireux, c’est une autre une autre adaptation pour supporter la chaleur.

La plante adulte, produit régulièrement mais non chaque année, une hampe florale haute de 3 à 4 m, très étroites, portant de nombreuses fleurs jaunes. Les dasylirions sont dioïques : un spécimen est soit mâle, soit femelle, il faut donc les deux pour obtenir une pollinisation et des graines.

Culture du dasylirion de Berlandier

Du fait de ses feuilles assez féroces au contact, installer Dasylirion berlandieri, loin des passages permet de profiter de son allure harmonieuse et exotique sans danger de s’égratigner.

En pleine terre, Dasylirion berlandieri nécessite un sol très drainant avec une forte composition minérale : gravier et sable grossier. Il craint l’hiver davantage pour l’humidité qu’il apporte que pour les gelées. Son cœur doit être protégé des précipitations hivernales. Il sera bien en rocaille, ou sur un talus, en plein soleil. C’est une plante parfaitement résistante à la sécheresse, mais qui poussera davantage s’il reçoit de l’eau en été. Sa croissance est plus rapide qu’un cycas par exemple, et un petit pied permet un meilleur enracinement en pleine terre qu’une plante déjà grande. A terme, la plante peut s’étaler sur 2 à 3 m de large.

En potée, le Dasylirion berlandieri pousse moins vite. On lui apporte une mélange de type terre à cactus, soit 1/3 terre de jardin, 1/3 sable, 1/3 terreau. En été, la plante placée au soleil est arrosée régulièrement au minimum une fois par mois, même si elle est à l’extérieur, car la couronne de feuilles empêche la terre du pot de s’humidifier. En septembre, les arrosages sont limités puis stoppés complètement pour l’hiver. La potée est hivernée à l’abri des intempéries, c’est une saison de repos.

Multiplication

Dasylirion berlandieri se reproduit par semis au printemps, en terre sableuse humide à une température de 25 à 35°C. Dès que les graines sont germées, le substrat doit sécher complètement. Par la suite, la terre doit sécher entre 2 arrosages.

Espèces et variétés de Dasylirion

18 espèces dans ce genre

  • Dasylirion texanum et Dasylirion acrotrichum sont parmi les espèces les plus rustiques, cultivables en milieu océanique
  • Dasylirion longissimum, si gracieux, est à cultiver en intérieur
Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire