Dasylire acrotriche

Dasylire acrotriche, Dasylirion acrotrichum

Botanique

Nom latin  : Dasylirion acrotrichum
Famille  : Asparagacées
Origine  : Amérique centrale
Période de floraison : août à septembre
Couleur des fleurs  : crème à brune
Type de plante : plante exotique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 m, 4 m lors de la floraison

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -10°C
Exposition  : plein soleil à éventuellement mi-ombre
Type de sol : minéral et très drainant
Acidité du sol  : neutre à alcalin
Humidité du sol  : normal à très sec
Utilisation : potée, rocaille, serre froide, véranda
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Dasylirion acrotichum, le dasylirion acrotriche est une plante vivace arbustive xérophyte, originaire du Mexique. Cette jolie plante, utilisée comme ornementale, appartenait à la famille des Agavacées. Aujourd’hui, considéré cependant plus proche des Nolina  et Beaucarnea : le genre Dasylirion  s’inscrit dans famille des Ruscacées, plus généralement dans les Asparagacées.

Le dasylirion acrotriche est avec le Dasylirion berlandierii,  l’une des espèces les plus rustiques. En France, sa culture est souvent conseillée en pot, mais le dasylirion acrotriche se montre assez rustique pour supporter des climats méditerranéens ou océaniques, voire même plus froid avec une protection contre la pluie.

Description de Dasylirion acrotrichum

Dasylirion acrotrichum forme une  rosette dense, souvent unique,  formée d’une multitude feuilles étroites, longues de 1 m et larges de 1 cm, qui s’effilochent sur leur extrémité. Avec temps, car la croissance est lente, cette plante monocotylédone développe un tronc épais qui fait office de réserve d’eau. Un dasylirion acrotriche  âgé se présente donc avec la silhouette  très exotique d’un cycas ou d’un palmier : un tronc épais et court surmonté d’une large couronne de feuilles. 

Les anciennes feuilles séchées ne tombent pas mais forme une jupe.  Elles sont parfois coupées au sécateur près de la tige pour mettre le tronc en valeur.

Dasylirion acrotrichum fleurit à partir de 7 à 10 ans d’âge, et encore, pas tous les ans. Il n’est pas monocarpique comme les Agaves ; même si la hampe pousse à partir du bourgeon apical, un bourgeon latéral prend la relève pour la croissance des feuilles. La hampe florale est haute de 1 à 3 m, et produit un épi dense  et étroit de fleurs crème, dioïques. Il faut donc 2 plantes de sexe diffèrent pour en obtenir une pollinisation et des graines.

Cultiver Dasylirion acritricum

Plante de désert, Dasylirion acrotrichum demande une exposition ensoleillée. Il est cultivé en conteneur, sorti en été au soleil et rentrée sous abri en hiver durant une saison de repos, au sec et au froid. Sa culture est aussi possible en pleine terre dans les climats aux hivers peu rigoureux. 

Le dasylirion acrotriche aime croître dans un sol drainant et minéral. On lui donne un mélange à cactées, c’est-à-dire 1/3 terre de jardin, 1/3 de sable grossier et 1/3 de terreau.  Bien que très résistant à la sécheresse, un arrosage régulier, soit à chaque fois que le sol est sec, permet d’accélérer sa croissance.  Sa croissance est d’ailleurs moins lente en pleine terre qu’en pot.

Rusticité du Dasylirion acrotriche

Dasylirion arcotrychum est facilement rustique jusqu’à -10 °C, il est même connu pour avoir résisté à des températures atteignant les -13 °C. Il montre cependant une plus grande fragilité au froid en présence d’humidité. Il craint l’humidité associée au froid au niveau des racines ainsi que l’eau froide qui ruissèle jusqu’au  cœur dans la couronne. Pour une culture extérieur, une fosse de plantation profonde sera tapissée d’un épais lit de gravier, afin d’obtenir un drainage parfait,  puis seulement au-dessus sera installé  20 à 30 cm de sol renfermant les nutriments pour la plante. Dans les climats trop pluvieux, soit la couronne est protégée de la pluie, soit les feuilles centrales sont liées en hiver pour que l’eau n’arrive pas au cœur.

Les dasylirions acrotriches jeunes reprennent mieux en pleine terre, mais seront plus sensibles au froid que les grosses plantes.

Espèces et variétés de Dasylirion

18 espèces dans ce genre

  • Dasylirion texanum et Dasylirion berlandierii, assez rustiques
  • Dasylirion longissimum, si gracieux, est à cultiver en intérieur
Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire