Iphéion uniflore

Iphéion uniflore, Ipheion uniflorum
Iphéion uniflore, Ipheion uniflorum

Botanique

Nom latin  : Ipheion uniflorum
Synonymes  : Tristagma uniflorum, Triteleia uniflora
Famille  : Liliacées
Origine  : Amérique du sud
Période de floraison : début du printemps
Couleur des fleurs  : bleu à blanc
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 10 à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -16°C
Exposition  : plein soleil jusqu'à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : ph légèrement acide à légèrement neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : parterre, bordure, pelouse
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : division des bulbes, semis

Charmante petite fleur étoilée qui annonce le printemps, l’Ipheion uniflorum est une plante à bulbe originaire du Paraguay et d’Argentine. De culture facile, mais de croissance assez lente, cette robuste petite plante aime à s’installer sur la durée, dans les massifs ou au milieu de la pelouse. Elle s’est naturalisée sur divers autres continents, et peut être rencontrée parfois dans les alpes.

Description

Ipheion uniflorum montre des feuilles rubanées vertes, longues de 30 cm pour quelques millimètres de large, que l’on peut confondre avec de l’herbe tendre. Les feuilles dégagent une odeur légèrement aillées lorsqu’on les froisse. A partir de mars, les iphéions fleurissent : C’est la forme toute simple en étoile qui donne tant de charme à cette fleur de 4 à 5 cm de diamètre. Elle présente une corolle de 6 tépales, d’abord soudés en tube, puis divisés. Ces fleurs sont solitaires ou par deux, portées par une tige de 10 à 15 cm. Ipheion uniflorum dégage un agréable parfum de miel. Chaque bulbe produit plusieurs tiges florales, ce qui explique la durée de la floraison. Le coloris de la fleur varie du blanc au bleu pale, ou parfois lilas.

Comment planter Ipheion uniflorum ?

Les iphéions se plantent de septembre à novembre, dans un sol normalement frais, riche et drainant, de préférence au soleil, bien qu’il supporte la lumière tamisée. Ils seront du plus bel effet plantés en grand nombre, offrant un tapis d’étoiles bleutées. Ipheion uniflorum est mis en terre à une profondeur de 7 à 8 cm à la base du bulbe.

Ces bulbes fleurissent de mars à avril : 8 semaines sans discontinuer. Le cycle de la plante se termine en été, lorsque les feuilles jaunissent et disparaissent. L’iphéion aime à s’installer sur plusieurs années, on peut cependant le diviser ou le transplanter tous les 5 ans.

Comment multiplier ses iphéions ?

Par graines. On obtient les graines d’iphéion en laissant les capsules venir à maturité. Lorsque celles-ci s’ouvrent, les graines sont semées immédiatement, puisqu’elles supportent mal la conservation. On peut faire un semis direct sur une terre propre, ou semer sous châssis froid, et repiquer au bout d’un an. Il arrive que l’iphéion se ressème spontanément. Il peut se naturaliser dans votre jardin. Les plantules issues de graines mettent environ 3 ans avant de fleurir. Le semis ne permet pas de conserver les variétés, mais peut offrir un intérêt si vous souhaitez des variations.

Par division des bulbes en été. Lorsque les bulbes sont en fin de cycle, les feuilles jaunissent, c’est la meilleure période pour les diviser. Il vaut mieux les replanter immédiatement pour éviter aux bulbes de se dessécher. La division permet de reproduire une variété à l’identique.

Le saviez-vous ?

Les iphéions ont été découverts en 1830 en Argentine, mais durant des décennies, ces petits bulbes ne trouvaient pas leur place dans la classification. Les botanistes les ont placés dans différents genres, sans réellement se mettre d’accord. Ils sont connus parfois sous d’autres nominations. Ils ont été appelés autrefois Brodiaea uniflora ou Triteleia uniflora, mais sont aujourd’hui écartés de ces 2 genres, classés dans une autre famille.

Espèces et variétés de Ipheion

différents cultivars ont été sélectionnés, aux couleurs plus prononcées : ‘Frole Mill’ est pourpre, ‘Wisley bleu’ est bleu, ‘Charlotte Bishop’ est rose , et ‘Alberto Castillo’ plus grandes et blanches

Lire aussi
L'ipheion 'Alberto Castillo' L'ipheion 'Alberto Castillo'

Nathalie ADAM de la Bulberaie nous présente la culture d'une bulbeuse, l'ipheion 'Alberto Castillo' L'ipheion 'Alberto Castillo' est une petite plante de type bulbeuse qui fleurit au mois d'avril...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire