Laurentia

Isotoma axillaris, le laurentia, est plante fleurie cultivée en annuelle soit comme plante de balcon soit dans les massifs. Sa floraison fine et abondante s’étale tout l’été avec un minimum d’entretien sur un dôme de feuillage bien formé.

Laurentia, Isotoma axillaris

Botanique

N. scientifique Isotoma axillaris
Synonymes Solenopsis axillaris, Isotoma senecioides, Isotoma fleuryana, Laurentia axillaris
Famille Campanulacées
Origine Australie
Floraison juin à août
Fleurs bleu clair, violacée, rose, blanc
Typeplante vivace souvent cultivée comme une annuelle
Végétationherbacée
Feuillage persistant
Hauteur35 cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -5 °C
Exposition mi-ombre, ensoleillée
Soltolérante, mais préfère un sol riche et un peu drainant
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité frais, normal, supporte un peu le sec
Utilisationmassif, potée, plante de remplissage, plante de bordure, plante de balcon
Plantationautomne, printemps
Multiplicationsemis, boutures
Laurentia, Isotoma axillaris

Isotoma axillaris ou Selenopsis axillaris, le laurentia, est une agréable plante vivace herbacée appartenant à la famille des Campanulacées. Le laurentia est originaire du sud-ouest de l’Australie, ou il vit au milieu des affleurements rocheux ou accroché à des parois humides. Il y est largement répandu, et également très cultivé à travers le monde puisque le laurentia fait une plante fleurie saisonnière très satisfaisante, solide et facile.

Du fait de sa rusticité légèrement insuffisante dans la plupart des régions française, le laurentia est cultivée comme une plante annuelle, couramment vendue au printemps sous diverses variétés. Isotoma axillaris est une belle petite plante florifère et soignée, aux couleurs douces.

Description du laurentia

Isotoma ou Selenopsis axillaris montre une souche ligneuse et un joli port en dôme, compact, haut de 30 cm à 40 cm.

Les tiges fines, dressées dans tous les sens et ramifiées dès leur base portent des feuilles alternes, étroites et allongées, profondément découpées en lobes aigus, longues de 2 à 12 cm et larges de 5 mm. Ce feuillage est vert soutenu.

La sève d’Isotoma axillaris est laiteuse.

La floraison s’étend de juin jusqu’aux gelées. Isotoma axillaris arbore alors une profusion de petites fleurs en étoiles, qui s’épanouissent plus ou moins en bout de tige.

Ses corolles d’abord tubulaires et étroites s’ouvrent à plat en 5 lobes aigus ; elles sont violettes, bleues, roses ou blanches, mais toujours en teintes douces, et forment une étoile légèrement dissymétrique, 3 pétales plus serrés d’un côté et 2 de l’autre.

Les fleurs font environ 2,5 à 3,5 cm de large. Elles se succèdent toute la belle saison, et fanent proprement, sans qu’il y ait besoin de nettoyer les têtes défleuries.

Quelques variétés horticoles de laurentias :

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘Tristar Deep Blue’ est un cultivar très vigoureux à la floraison bleu tendre.

  • Les Solenopsis ou Isotoma axillaris de la série Avant-Garde F1 Hybrid, représentent des hybrides récents et très florifères qui existent dans les tons bleus, blancs et roses.

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘Sophia’ est une variété changeante : ses fleurs naissent violettes et finissent bleues.

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘Beth’s Blue', est certainement la variété qui montre le bleu le plus intense.

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘Starlight Pink', est bien rose.

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘White Star’ est un excellent blanc vigoureux.

  • Solenopsis ou Isotoma axillaris ‘Starshine Blue’, plus compact, produit des dômes de laurentias en fleurs de moins de 20 cm de haut.

Comment cultiver le laurentia ?

Isotoma axillaris est une plante très facile à cultiver, peu sensible aux maladies comme aux ravageurs. Cependant, elle n’est pas très rustique, avec quelques pics de gelée supportés parfois jusqu’à -5 °C. En France, le laurentia est donc le plus souvent cultivée comme une plante annuelle et ils sont installés en extérieur alors que les risques de gelées sont écartés, soit vers le mois de mai.

Ils apprécient alors d’être exposés au soleil, ou éventuellement à mi-ombre, dans une terre riche et humifère. Les laurentias sont d’ailleurs assez tolérants sur la nature du sol du moment qu’il ne soit pas trop collant et supporte même les sols humides s’ils sont aérés.

Même s’il supporte un peu la sécheresse, pour que votre Isotoma axillaris se montre généreux, il faut qu’il soit très régulièrement arrosé.

De plus, le laurentia ne dédaigne pas des apports d’engrais et un apport de matière organique au moment de la transplantation, surtout s’il est planté en conteneur.

Cette belle plante en touffe ronde florifère se prête parfaitement à la culture en potée, du moment qu’elle bénéficie d’assez de terre ; elle s’utilise aussi en massif pour les bordures, ou pour faire du remplissage.

Il n’y a pas besoin d’enlever les têtes fanées sur le laurentia : elles se perdent dans la masse sans enlaidir la plante et ne l’empêche pas de fleurir abondamment.

Astuce : Si vous partez en vacances, 1 ou 2 semaines en été, profitez pour rabattre de moitié la boule de laurentia : elle n’en sera que plus belle et plus compacte lorsque vous reviendrez, tout en supportant mieux un éventuel manque d’eau.

Isotoma axillaris en tant que plante vivace 

Si vous disposez d’une véranda ou d’une serre hors gel ou si vous habitez dans un climat méditerranéen, vous pouvez :

  • semer le laurentia en automne, pour avoir des plantes mieux développées au printemps.
  • hiverner votre plant de laurentia à l’abri du gel et à la lumière. Il refera une belle et grosse plante après une taille de printemps.
  • tenter de bouturer des tiges ligneuses en fin d’été pour le multiplier.

Comment semer le laurentia ?

Bien sûr, les laurentias sont souvent présents au moment où les plantes de balcon sont vendues en jardinerie, mais on peut aussi les semer.

Ces plantes nécessitent 4 mois de développement entre le semis et les premières fleurs. Étant donné qu’elles sont installées en place au printemps dès qu’il ne gèle plus, le semis est donc démarré en intérieur tôt dans l’année,, soit au mois de février, voire en automne, si vous disposez d’une serre hors gel.

Les graines germent en 7 à 28 jours à 20 °C. Il semblerait que les mettre au réfrigérateur 2 jours et ensuite à l’obscurité pendant 1 semaine permettrait d’accélérer la germination.

Espèces et variétés de Isotoma

Une dizaine d’espèces dans ce genre

  • Isotoma anethifolia, feuilles fines et fleurs blanches
  • Isotoma fluviatilis, une plante en gazon basse et mousseuse
  • Isotoma hypocrateriformis, une plante plus haute et succulente
Lire aussi
Couvre-sol à étoiles bleues, Pratia pedunculata Couvre-sol à étoiles bleues, Pratia pedunculata

Pratia pedunculata ou Isotoma fluviatilis est une plante couvre-sol de la famille des Campanulacées. Originaire d'Australie et de Nouvelle-Zélande, Pratia pedunculata est aujourd'hui présente sur...

Surfinia, Pétunia retombant, Petunia x 'Surfinia' Surfinia, Pétunia retombant, Petunia x 'Surfinia'

Les surfinias, en latin Petunia x 'Surfinia', représente les pétunias hybrides retombants. Le surfinia est une obtention horticole japonaise datant des années 90. Le pétunia hybride est issus de...

Muehlenbeckie, Muehlenbeckia complexa Muehlenbeckie, Muehlenbeckia complexa

Muehlenbeckia complexa, la muhlenbeckie de Nouvelle-Zélande, est une plante arbustive à grimpante appartenant à la famille des Polygonacées. Cette muehlenbekie est originaire des zones côtières de...

Famille des Buxacées / Buxaceae Famille des Buxacées / Buxaceae

La famille des Buxaceae est ancienne et isolée ; il n'en reste que peu d'espèces. Structurantes, solides et coriaces en culture, les Buxacées, dont le buis, symbole du jardin à la[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire