Pigamon de Rochebrun

Pigamon de Rochebrun, Thalictrum rochebrunianum

Botanique

Nom latin  : Thalictrum rochebrunianum
Synonymes  : Thalictrum dipterocarpum
Famille  : Renonculacées
Origine  : Japon
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : mauve
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : jusqu'à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -30°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche, humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, arrière-plan
Plantation, rempotage : automne, printemps, été à partir de plante en pot
Méthode de multiplication : semis, division

Thalictrum rochebrunianum, le pigamon de Rochebrun, est une plante vivace appartenant à la famille des Renonculacées, originaire du Japon. Parmi les pigamons les plus couramment cultivés, Thalictrum rochebrunianum est l’un des plus imposants.

Thalictrum rochebrunianum ‘Lavander Mist’, bien que parfois considéré comme une variété serait plutôt une appellation courante de l’espèce type, faisant référence à sa floraison nuageuse. Ce pigamon est une plante vivace, haute et étroite, qui apporte beaucoup de légèreté. Elle a sa place aussi bien en arrière-fond d’un massif classique que naturalisée dans un jardin d’apparence plus sauvage.

Description du pigamon de Rochebrun

Thalictrum rochebrunianum forme une souche étroite d’où émergent, en avril, plusieurs tiges sombres et droites. Les grandes feuilles sont très découpées : chaque division est arrondie, de texture fine et de couleur bleu vert ; elles rappellent le feuillage délicat des ancolies ou des capillaires. Les tiges d’une plante bien installées peuvent atteindre 2 m de hauteur, et tiennent sans tuteur si la plante est suffisamment abritée du vent.

La floraison en panicule apical se déroule de fin juillet à septembre. Les tiges florales sont très divisées et produisent une multitude de petites fleurs qui pendent gracieusement sur leur fin pédoncule floral. Ce magnifique nuage mauve dure de 3 à 6 semaines. La fleur montre 5 sépales lavande arrondis et un grand nombre d’étamines jaunes.

Le pigamon de Rochebrun est donc une plante de haute taille, mais légèrement transparente aussi bien dans son feuillage que dans son brouillard de fleur.

Cultiver Thalictrum rochebrunianum

Le pigamon de Rochebrun se développe bien les régions assez fraîches. Rustique jusqu’à -30 °C, il supporte mal les été chauds et humides. Il demande une exposition ensoleillée à mi-ombre, voire en ombre totale mais légère. Plus il sera exposé au soleil, plus le sol devra retenir l’humidité. Il aime que le sol reste frais à humide tout l’été. La nature du sol importe peu du moment qu’il soit enrichi en matière organique : compost, humus, terreau, ou fumier décomposé. Ce pigamon peut demander parfois jusqu’à 3 années pour bien s’installer et donner toute sa mesure. Ensuite, il produira plusieurs rejets de souche qui étoffera la plante jusqu’à éventuellement 60 à 80 cm de large.

Thalictrum rochebrunianum peut être utilisé en fond de massif, en masse pour plus d’effet. Il mettra magnifiquement en valeur, tout en les allégeant, les massifs à grosses fleurs dans les tons de pourpres, tels que les roses ou les dahlias, les hémérocalles ou les échinacées. Si l’on craint que le vent ne le verse, il est entouré de plantes moins hautes et plus rigides qui le maintiendront.

Vu sa légèreté et sa transparence, Thalictrum rochebrunianum peut aussi être la plante vedette de milieu de massif, en groupe, ou en plusieurs touffes éparses, rythmant ainsi le paysage.

Multiplier le pigamon de Rochebrun

Après 4 années de culture, la plante s’est généralement développée suffisamment pour lui prélever quelques rejets périphériques, en automne ou au début du pirntemps. Il faut essayer de ne pas dépiquer tout le pied mère, et profiter du trou occasionné pour apporter de nouveau un peu de matière organique.

Les graines sont semées en automne et germent au printemps après avoir subi le gel.

Espèces et variétés de Thalictrum

300 espèces dans le genre
Thalictrum aquilegifolium, le pigamon à feuilles d’ancolie
Thalictrum delavayi, aux fleurs violettes
Thalictrum ‘Elun’, un hybride géant
Thalictrum koreanum, une espèce miniature
Thalictrum kiusianum, de 15 cm de haut
Thalictrum speciosissimum, aux fleurs jaunes

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire