Bruyère de porcelaine

Bruyère de porcelaine, Erica ventricosa
Bruyère de porcelaine, Erica ventricosa

Botanique

Nom latin  : Erica ventricosa
Famille  : Ericacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : mai-juin
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : bruyère
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 à 80 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -1°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : argilo sablonneux
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : potée, massif en zone de climat doux
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : boutures, semis

Erica ventricosa, la bruyère de porcelaine, est une bruyère arbustive appartenant la famille des Ericacées. Originaire d’Afrique du Sud, Erica ventricosa est une bruyère de montagnes, elle croît en moyenne altitude, là où les forêts sont humides, recevant une forte précipitation.

Cette bruyère africaine est peu rustique, elle est pourtant cultivée en Europe, comme plante en pot depuis plus d’un siècle, tant ses fleurs, rappelant la perfection de la porcelaine, sont attrayantes. Sa culture est facile lorsque l’on tient compte de ses besoins. La pluparts des bruyères de porcelaine dans le commerce sont hybridées, mais elles partagent les mêmes conditions de culture.

Description d’Erica ventricosa

La bruyère de porcelaine est un arbuste dense, aux multiples rameaux atteignant entre 50 cm et 1 m de hauteur. Il peut cependant être limité par une taille annuelle. Les multiples tiges, verticales portent des verticilles de 3 à 4 feuilles, persistantes, petites, étroites et allongées, d’un beau vert frais.

Les fleurs s’épanouissent en mai-juin. Les fleurs sont disposées en verticilles, parfois si densément qu’elles semblent en grappe. Les fleurs, grandes pour une bruyère, sont longues de 15 mm et tubulaires, avec un aspect ferme et cireux, d’une délicieuse teinte rose. Le tube floral se renfle, puis s’ouvre en 4 petits lobes bien visibles. Les fleurs se tiennent dressées, prêtes à être pollinisées par les mouches à longue trompe, en vol stationnaire.

Cultiver la bruyère de porcelaine

Erica ventricosa supporte de faibles gelées jusqu’à -1 °C. En dehors des zones méditerranéennes aux hivers très doux, elle sera donc cultivée en pot. Le conteneur sera choisi le plus grand possible.

Elle sera sortie au printemps après les dernières gelées, et placée à mi- ombre, avec un peu de soleil le matin. Puis sera rentrée, en serre froide, véranda, ou autre pièce fraiche à l’abri du gel, en hiver.

La bruyère de porcelaine aime un sol acide d’un ph compris idéalement entre 5,5 et 6,5. Le sol utilisé peut être un mélange maison de type, 2/5 de sable non calcaire, 1/5 de tourbe, 1/5 de fumier décomposé et 1/5 d’argile, ou tout simplement utiliser de la terre de bruyère avec un apport de sable et de compost riche bien décomposé. Elle est nourrie par un engrais NPK équilibré.

La bruyère de porcelaine aime conserver son sol toujours frais, voir humide, mais qui ne trempe pas dans une réserve d’eau. Chaque arrosage, à l’eau non calcaire, doit assurément mouiller entièrement le substrat. Lorsqu’elle est installée en extérieur, il lui faut un arrosage tous les 3 jours, à l’eau douce au printemps et en automne, et tous les jours en été. Même en hiver, les arrosages seront plus espacés, mais le sol ne doit pas sécher complètement entre deux arrosages.

Tailler Erica ventricosa

Tous les ans, la bruyère de porcelaine gagne à être taillée chaque année, juste après la floraison. Cette taille permet de limiter la hauteur de la bruyère, mais étoffe aussi le buisson. La taille doit être légère, sans atteindre le bois, sous peine d’empêcher la floraison de l’année suivante.

Multiplier la bruyère de porcelaine

Le bouturage se fait dans une ambiance très humide, avec une chaleur de sol. Les graines sont semées à l’automne, légèrement couvertes, dans un milieu humide, de température fraiche. Elles germent facilement au printemps lorsque les températures remontent, mais les plantules sont fragiles : elles ont besoins de beaucoup d’humidité atmosphérique, tout en étant sensibles aux attaques fongiques.

Espèces et variétés de Erica

Plus de 800 espèces dans ce genre
Erica carnea, la bruyère d’hiver qui supporte les sols calcaires
Erica x hyemalis la bruyère d’hiver
Erica cerinthoïdes, aux grandes fleurs rouge orangé
Erica arborea, l’une des plus grandes du genre
Erica multiflora, la bruyère multiflore

Nos fiches
Lire aussi
La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Les plantes de terre de bruyère Les plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère ont la réputation d’être difficiles à cultiver, pourtant il suffit de quelques connaissances sur leurs préférences pour que le jardin se trouve couverts de...

Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Vos commentairesAjouter un commentaire